SAP prend position sur la brevetabilité des inventions logicielles

02/06/05 par La Rédaction 0

WALLDORF, AllemagneAlors que les institutions européennes entrent dans la phase d’examen final de la proposition de directive de la Commission européenne relative aux inventions logicielles, SAP demande aux décideurs de prendre en compte son point de vue et son expérience en faveur d’une protection approprié de la brevetabilité des inventions.

Fondée en 1972 et basée à Walldorf (en Allemagne), la société SAP est le premier fournisseur mondial de solutions logicielles de gestion d’entreprise ; elle réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires annuel de 7,5 milliards d’euros en Europe.

Un investissement permanent dans la recherche et le développement (plus d’1 milliard d’euros chaque année) a été le moteur de la capacité d’innovation et du succès de SAP. Dans les SAP Labs d’Europe, plus de 6 500 développeurs travaillent à améliorer le quotidien des entreprises du monde entier en leur fournissant les outils nécessaires au développement de leurs relations avec leurs clients et partenaires et à l’optimisation de leurs chaînes d’approvisionnement et processus de gestion.

L’innovation doit bénéficier des standards les plus exigeants de protection de la propriété intellectuelle. Les droits d’auteur ne constituent pas sur le marché mondial un cadre suffisant de protection des solutions logicielles offrant des bénéfices quantifiables et renfermant une véritable valeur d’invention et d’innovation. La compétitivité de SAP dépend donc de la mise en place d’une protection adaptée des brevets.

“Alors même que la stratégie de Lisbonne vise à donner à l’Union européenne une dynamique d’économie du savoir, l’Europe ne doit pas baisser la garde sur ses critères de propriété intellectuelle. L’innovation est au coeur de l’avantage concurrentiel de SAP et de ses 700 partenaires fournisseurs indépendants de logiciels sur le marché mondial”, affirme Henning Kagermann, président-directeur général de SAP AG.

SAP soutient donc totalement la position commune européenne, parce que son objectif est de créer un environnement de travail équitable et constructif pour les entreprises européennes innovantes dans le secteur du logiciel, en maintenant leur compétitivité.

Cette directive fournira un cadre légal permettant à SAP de continuer à intégrer ses innovations aux solutions distinctes qu’elle propose aux petites et moyennes entreprises, ainsi qu’aux suites logicielles d’entreprise adaptées aux organisations d’envergure internationale.

Contacts presse
SAP France
Françoise Nové-Josserand
Tél. : 01 55 30 21 05
francoise.nove-josserand@sap.com

Agence Burson-Marsteller
Nawelle Belloufa
Tél. : 01 41 86 77 64
nawelle_belloufa@fr.bm.com

Tags:

Leave a Reply