L’ENSEMBLE DE L’INDUSTRIE PLEBISCITE LE RACHAT DE BUSINESS OBJECTS PAR SAP

16/01/08 par La Rédaction 0

Les partenaires mondiaux des deux entreprises se félicitent des nouvelles opportunités et des avantages d’une offre combinée et d’une approche ouverte

WALLDORF, Allemagne / PARIS / SAN JOSE, CalifornieAdressant un signe fort de soutien au rachat de Business Objects (NASDAQ : BOBJ ; Euronext Paris : code ISIN FR0004026250 – BOB) par SAP AG (NYSE : SAP), les partenaires mondiaux des deux sociétés plébiscitent ce rapprochement soulignant la valeur ajoutée des futures offres conjointes et d’une approche ouverte, comme en attestent leurs propres communiqués faisant suite à l’annonce des prochaines phases du partenariat qui réunit désormais les deux leaders mondiaux des logiciels d’entreprise et de la « business intelligence » (voir le communiqué de presse du 16 janvier 2008 intitulé « SAP et Business Objects s’unissent afin de s’imposer sur le marché émergeant de l’optimisation de la performance d’entreprise»). Le rapprochement entre SAP et Business Objects réunit des logiciels avancés de gestion et d’analyse de la performance et présente de considérables perspectives de collaboration, d’innovation et de croissance grâce à la vision partagée entre ces deux leaders de l’industrie qui consiste à transformer les modes de travail via une interconnexion transparente en réseau entre les hommes, les informations et les entreprises.

Démontrant clairement la valeur ajoutée de la stratégie d’« écosystème » de SAP pour ses clients, partenaires et développeurs, IDC le qualifiait récemment de système économique en soi. (voir le communiqué de presse du 1er octobre 2007 intitulé Leading Research Firm Declares SAP Ecosystem an Economy of its Own. Renforcé par le réseau étendu de partenaires, la communauté de développeurs et l’expertise analytique de Business Objects, cet écosystème connaît aujourd’hui une nouvelle progression majeure.

« L’immense potentiel de l’écosystème SAP a inauguré une nouvelle ère d’innovation collaborative » déclare Zia Yusuf, vice-président exécutif du département Global Ecosystem and Partner Group de SAP. « Avec l’acquisition de Business Objects, nous sommes désormais en mesure d’offrir à nos clients et partenaires un écosystème étendu apportant un savoir-faire et une expertise encore plus complets et des opportunités accélérées de collaboration et d’innovation en matière de gouvernance, de gestion des risques et de la conformité (GRC), de gestion de la performance d’entreprise (Corporate Performance Management – CPM), de business intelligence (BI) et d’administration des données d’entreprise.»

« L’écosystème SAP réunit des milliers de clients, partenaires, développeurs et experts des processus métier pour co-innover en matière de solutions leaders, fournir l’accès aux ressources critiques et partager les bonnes pratiques, » ajoute Janet Wood, vice-présidente Senior chargée des partenariats internationaux chez Business Objects. « Nous nous réjouissons des opportunités d’améliorer la qualité du dialogue et de la collaboration autour des solutions d’optimisation de la performances et d’analyse métier et sommes résolus à poursuivre notre engagement au sein de cette communauté d’innovation.»

Les partenaires commentent favorablement l’alliance entre SAP et Business Objects
Partenaires de services :

Accenture
«Selon 160 directeurs informatiques récemment interrogés, plus de 75 % des entreprises prévoient de déployer des outils analytiques au cours des trois prochaines années, » indique Patrick Puechbroussou, directeur de la division SAP d’Accenture. Accenture propose aux entreprises un support mondial pour assurer une collecte et une gestion efficaces des informations stratégiques ; nous partageons avec SAP la même vision de l’optimisation de la performance d’entreprise. Nos collaborateurs expérimentés déjà habitués à utiliser SAP Business Suite et de la plate-forme de Business Intelligence de Business Objects développeront des solutions permettant une analyse plus approfondie et optimisant les performances grâce à une différentiation concurrentielle. De plus, la réussite du partenariat déjà existant entre nos deux sociétés nous incite au plus grand optimisme quant aux opportunités commerciales conjointes sur ce marché».

Capgemini
Capgemini accueille avec enthousiasme l’acquisition de Business Objects par SAP. « Avec ce rachat, les fonctionnalités de business intelligence ne sont plus simplement adossées, mais placées au cœur des processus métier, ce qui nous semble répondre à notre idéal d’”entreprise intelligente”, » déclare Paul Hermelin, président directeur général de Capgemini. « Cette combinaison présente des synergies et opportunités considérables sur le marché très actif de la gestion de la performance qui devraient se concrétiser par le lancement de solutions flexibles, bénéficiant d’une intégration native avec les applications opérationnelles pour accélérer leur déploiement. Nous soutenons cette acquisition et envisageons avec enthousiasme notre future collaboration au service de nos clients communs pour maximiser une nouvelle fois la valeur ajoutée de nos solutions sur le marché».

Deloitte
«Deloitte se réjouit de l’acquisition de Business Objects par SAP et y voit une considérable évolution de notre alliance stratégique avec les deux entreprises» déclare Ainar Aijala, Global Managing Partner for Consulting de Deloitte. « L’association de la plate-forme et des applications de business intelligence de Business Objects à l’arsenal des meilleures technologies de SAP devrait renforcer encore davantage la capacité de SAP à fournir des solutions à architecture intégrée pour aider les entreprises à répondre à leurs besoins d’information au niveau de l’organisation globale. L’acquisition va étendre encore la collaboration de Deloitte avec SAP pour permettre aux clients de faire face à leurs besoins de gestion de l’information dont notamment la gouvernance, la gestion des risques et de la conformité (GRC) et la gestion de la performance d’entreprise (Corporate Performance Management – CPM). Cette alliance nous apparaît par ailleurs comme la pierre angulaire de notre programme mondial destiné aux directions financières (« Global CFO Program ») et nous sommes enthousiastes à l’idée d’étendre encore notre collaboration autour de l’excellence des pratiques financières, de conformité et de gestion intégrée de la performance».

IBM
« Les entreprises souhaitent tirer une meilleure visibilité de leurs informations pour améliorer leur pouvoir d’innovation et leur profitabilité, » explique Volker Loehr, Directeur Général d’IBM, SAP Alliance. « Partenaire de longue date de SAP et de Business Objects, IBM complète ces solutions métier grâce à une infrastructure éprouvée et flexible comprenant des serveurs et des technologies de base de données, des processus spécifiques et un savoir-faire d’implémentation reconnu. Cette offre garantit aujourd’hui à plus de 13 000 clients communs une grande ouverture de choix stratégiques, une capacité mondiale de prestation et un retour opérationnel de leurs projets et activités».

TCS
«TATA Consultancy Services Limited salue l’acquisition par SAP de Business Objects et y voit une opportunité de gagner de nouveaux clients et d’étendre ses bénéfices grâce à une offre combinée et une approche ouverte du marché », déclare M. N. Chandrasekaran, directeur des opérations de TCS. « Grâce à la forte présence de TCS sur le marché, nos collaborateurs sont impatients de bénéficier des ressources et technologies des deux leaders du marché pour fournir des solutions innovantes à nos clients communs et les aider à en tirer des avantages métier significatifs».

Wipro
« L’association d’applications analytiques et de gestion des processus inaugure une nouvelle ère d’optimisation de la performance d’entreprise répondant aux attentes du marché, » indique P R Chandrasekar, Président « Americas & Europe » de Wipro. « Nous sommes impatients de bénéficier de l’offre de services étendue résultant de l’union entre SAP et Business Objects, qui, alliée à la solide expérience sectorielle de Wipro, aidera nos clients communs à améliorer la valeur de leurs applications d’entreprise et la qualité de leurs informations métier».

Partenaires logiciels & technologiques :

Adobe
« Aujourd’hui, le processus décisionnel collaboratif est essentiel pour les utilisateurs professionnels et ce, quels que soient leurs fonctions et les domaines de processus concernés. Nous pensons que SAP et Business Objects ont une approche et des produits robustes et performants pour répondre à cette attente. Avec cette alliance, SAP et Business Objects amélioreront considérablement les modes d’analyse des données métier, la collaboration décisionnelle et la productivité globale », déclare David Mendels, Vice-Président Senior de l’unité « Business Productivity » d’Adobe Systems.

Callidus

«Les entreprises recherchent de nouveaux moyens d’augmenter la valeur de leurs applications et d’optimiser leurs performances» explique Leslie Stretch, CEO de Callidus. «Callidus voit dans l’alliance de SAP avec Business Objects l’opportunité de capitaliser sur ses relations existantes avec ces deux leaders de l’industrie et de poursuivre sa collaboration au bénéfice de nos clients communs.»

HP
«HP entretient des partenariats fructueux avec SAP et Business Objects depuis de nombreuses années et espère profiter de l’acquisition de Business Objects par SAP pour les renforcer, » affirme Ann Livermore, Vice-Présidente exécutive « Technology Solutions Group » de HP. « Disposant d’un large portefeuille d’offres de business intelligence, HP continuera à travailler avec SAP pour offrir des solutions intégrées à leurs clients communs et les aider à relever les défis les plus complexes en matière de systèmes d’information».

Microsoft
«SAP et Business Objects sont des partenaires de longue date de Microsoft dans de multiples domaines : applications SAP sous Windows et SQL Server, interopérabilité complète entre SAP NetWeaver et Microsoft .NET, développement conjoint sur Duet. Avec Business Objects, nous entretenons un partenariat depuis plus de dix ans autour de Microsoft Visual Studio et plus récemment de SharePoint Server. Microsoft accueille avec enthousiasme le rapprochement de SAP et de Business Objects et le nouveau potentiel de collaboration qui en résulte. Nous sommes ravis de cette opportunité d’étendre nos efforts conjoints avec ces deux grands partenaires désormais réunis » déclare Jeff Raikes, Président de la division Business chez Microsoft.

Sage
« Business Objects est un partenaire de longue date de Sage Software » déclare Nina L.Smith, Présidente de la division Business Management de Sage. « Nous applaudissons l’engagement de SAP à conserver à Business Objects son statut de division indépendante et sommes impatients d’étendre nos relations. Sage Software, Business Objects et SAP poursuivront leurs efforts pour maximiser la création de valeur chez leurs clients communs»

Teradata
« SAP et Business Objects offrent ensemble une combinaison puissante composée d’un système d’information métier et d’une plate-forme de processus permettant aux entreprises de convertir leurs données métier en plans d’action, » indique Darryl McDonald, Chief Marketing Officer de Teradata. « Nous les félicitons de leur union et sommes impatients de travailler ensemble pour offrir à nos clients communs des plates-formes analytiques incomparables».

Partenaires réseau :

Contemporary – The Business Intelligence People, Royaume-Uni
« L’acquisition par SAP de Business Objects réunit le premier éditeur de logiciels d’entreprise au leader mondial des solutions de business intelligence, » indique David Whitehead, Directeur Général de Contemporary – The Business Intelligence People » (Royaume-Uni). « Cette acquisition est particulièrement prometteuse pour les clients existants et les prospects souhaitant réduire leurs coûts, améliorer leurs performances et augmenter leur réactivité sur un marché en constante évolution. En combinant leurs atouts respectifs, ces deux éditeurs offriront des solutions innovantes pour répondre aux exigences croissantes des utilisateurs professionnels de toutes les entreprises – quelles que soient leurs dimensions.»

Decision First
Cette nouvelle alliance permettra de réunir deux communautés puissantes et prometteuses, » indique Taylor Courtnay, Cofondateur et Vice-Président Ventes de Decision First. « Nous sommes enthousiasmés par la perspective de pouvoir offrir des solutions et services d’information métier à une plus large gamme de clients, quelle que soit la plate-forme».

Dunn Solutions
« Nous saluons avec enthousiasme l’opportunité de pouvoir continuer à fournir de puissantes solutions de BI à nos clients – avec l’avantage d’une intégration plus forte, » déclare Bill Dunn, CEO de Dunn Solutions. « D’autre part, nous sommes certains que Business Objects continuera à supporter tous nos clients, quelle que soit leur plate-forme, et restera fidèle à son engagement initial».

IDS Scheer
Ensemble, SAP et Business Objects offriront des solutions orientées processus et métier à haute valeur ajoutée, » déclare Wolfgang Köstler, Directeur des solutions PME Europe. « Ces solutions permettront aux entreprises de renforcer leurs processus décisionnels, d’augmenter leur offre de valeur client et de se forger un avantage concurrentiel durable grâce à des fonctionnalités de business intelligence en temps réel et multidimensionnelles. Cette combinaison permettra à IDS Scheer de propulser ses solutions ARIS SmartPath for SAP et d’optimiser la valeur de son offre dédiée aux moyennes entreprises.”

Itelligence

«Nous sommes ravis par l’acquisition de Business Objects par SAP et par notre perspective de collaboration pour répondre aux demandes des clients d’itelligence sur le marché des moyennes entreprises », déclare Uwe Bohnhorst, COO d’itelligence AG. « L’association d’applications de processus et d’analyse permet aux utilisateurs fonctionnels d’améliorer considérablement la qualité décisionnelle en bénéficiant instantanément et simplement des informations dont ils ont besoin, tout en continuant à utiliser leurs outils de productivité habituels».

Navigator

«Nous saluons l’acquisition de Business Objects par SAP,» indique Grant Fraser de Navigator Business One Solutions. «Nos clients sur le marché des petites entreprises sont particulièrement demandeurs de transparence et de fonctionnalités avancées de reporting – ce que le rapprochement de ces deux éditeurs nous aidera certainement à leur offrir, tout en étendant notre base d’utilisateurs.»

SDG Group
«La plus grande opportunité à nos yeux réside dans la possibilité d’étendre notre présence auprès des clients SAP qui n’utilisent pas encore les produits de Business Objects, » indique Fabio Bombana, Partenaire de SDG Group (Italie). « Le regroupement de ces deux entreprises et de leurs offres respectives nous permettra très certainement d’améliorer notre positionnement et d’approcher ces clients avec une proposition à forte valeur ajoutée. Nous sommes donc impatients d’étendre notre partenariat avec SAP et Business Objects».

Pour de plus amples informations sur l’acquisition de Business Objects par SAP, veuillez vous reporter à www.sap.com/press ou www.businessobjects.com/SAPacquisition.

A propos de Business Objects
Business Objects est une société pionnière dans le domaine de la business intelligence depuis la naissance de cette dernière. Aujourd’hui, en tant que leader du marché des logiciels de business intelligence, Business Objects transforme la façon dont le monde travaille grâce à une information intelligente. L’entreprise éclaire la compréhension et la prise de décisions de plus de 45 000 organisations réparties sur tous les continents. Grâce à une combinaison de technologies innovantes, de services de formations et de conseil globaux et le réseau de partenaires le plus fourni et diversifié de l’industrie, Business Objects permet aux entreprises de toutes tailles de prendre des décisions qui développeront leur activité, basées sur des informations intelligentes, vérifiées et délivrées au bon moment.
Business Objects a deux maisons mères, l’une à San Jose, en Californie, l’autre à Paris, en France. L’action Business Objects se négocie aussi bien sur le Nasdaq (BOBJ) que sur Euronext Paris (ISIN: FR0004026250 – BOB). Le lecteur trouvera de plus amples informations sur Business Objects à l’adresse www.businessobjects.com.

Avertissement
Toute affirmation du présent communiqué qui n’est pas un fait historique, est un forward-looking statement, tel que défini dans le U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les expressions telles que « anticiper », « penser », « estimer », « attendre », « prévoir », « avoir l’intention de » , « pouvoir », « planifier », « projeter », « prédire », « devrait » et « devra » et toute autre expression similaire indiquent l’intention de SAP d’identifier qu’il s’agit de prévisions. SAP ne s’engage à aucune obligation de mise à jour publique ou de révision de ces prévisions. Toute prévision est sujette à des risques et incertitudes variés qui pourraient causer des résultats significativement différents de ceux espérés. Les facteurs qui pourraient affecter les résultats financiers futurs de SAP sont exposés de manière plus complète dans les documents de SAP enregistrés auprès de la SEC, y compris dans l’Annual Report le plus récent enregistré par SAP auprès de la SEC dans le cadre d’une Form 20-F. Les lecteurs feront attention à ne pas se baser indument sur ces prévisions, qui ne sont valables qu’à la date de diffusion du présent communiqué.

Ce communiqué de presse contient des forward looking statements concernant la capacité de Business Objects de continuer à proposer à ses partenaires l’opportunité de collaborer, innover et bénéficier d’une croissance avantageuse. Tous les forward looking statements sont sujets à des risques et incertitudes qui peuvent engendrer des résultats substantiellement différents des prévisions. Ces risques et incertitudes potentiels incluent, entre autres, des risques liés à l’intégration, à l’incertitude des clients et des partenaires quant aux bénéfices attendus de la transaction, de l’impossibilité de retenir certains employés clés de Business Objects, de l’impossibilité pour SAP et Business Objects d’atteindre les synergies anticipées lors de l’acquisition et tous les autres risques détaillés dans les actes déposés par Business Objects auprès de la SEC, y compris ceux figurant dans le report trimestriel de Business Objects concernant le trimestre expirant le 30 septembre 2007, enregistré auprès de la SEC dans le cadre d’une Form Q-10 et disponible sur le site de la SEC (www.sec.gov). Business Objects n’est pas dans l’obligation de mettre à jour ces forward looking statements afin de refléter les événements ou circonstances intervenant postérieurement à la date de publication de ce document.
Le logo Business Objects, BusinessObjects, Crystal Reports, Crystal Decisions, Intelligent Question, et Xcelsius sont des marques déposées ou enregistrées de Business Objects aux Etats-Unis et/ou dans d’autres pays. Tous les autres noms mentionnés dans la présente peuvent être des marques déposées par leur propriétaire respectif.

Renseignements additionnels
Ce communiqué de presse est émis à d’uniques fins d’information et ne constitue ni une offre d’achat ni une sollicitation de vendre des titres de Business Objects. Les termes et caractéristiques exhaustifs de l’offre américaine sont détaillés dans le document américain d’Offer to Purchase et la documentation y relative déposée auprès de la Securities and Exchange Commissoion (la « SEC ») par SAP France dans le cadre d’un Schedule TO. La recommandation du Conseil d’administration de Business Objects concernant l’offre américaine est détaillée dans la déclaration de recommandation déposée auprès de la SEC par Business Objects dans le cadre d’un Schedule 14 D-9, tel que modifié. Les termes et caractéristiques complets de l’offre française sont détaillés dans la Note d’information et la Note en Réponse déposées par SAP France et Business Objects auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») et disponibles sur les sites internet de l’AMF (www.amf-france.org) et, respectivement, de SAP France (www.sap.com) et de Business Objects (www.businessobjects.com). Ils peuvent également être obtenus gratuitement, respectivement auprès de SAP France SA et Deutsche Bank AG, et de Business Objects.

Les actionnaires et autres investisseurs de Business Objects doivent lire avec attention tous les documents relatifs à l’offre publique, y compris le document américain d’Offer to Purchase et toute la documentation y relative déposée par SAP AG et SAP France dans le cadre d’un Schedule TO, le Schedule 14 D-9 et ses amendements déposés par Business Objects, ainsi que la Note d’Information et la Note en Réponse déposées par SAP France et Business Objects, dans la mesure où ces documents contiennent des renseignements importants, en ce compris les termes et caractéristiques des offres publiques. Les actionnaires et autres investisseurs de Business Objects peuvent obtenir des copies des documents de l’offre publique et de tout autre document déposé à l’AMF sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou déposé auprès de la SEC sur le site internet de la SEC (www.sec.gov), dans les deux cas gratuitement. Les documents déposés par SAP AG et SAP France peuvent également être obtenus gratuitement sur le site internet de SAP (www.sap.com), et les documents déposés par Business Objects peuvent être obtenus gratuitement sur le site internet de Business Objects (www.businessobjects.com). Les actionnaires et autres investisseurs sont vivement invités à lire avec attention tous les documents relatifs à l’offre avant de prendre une quelconque décision relativement aux offres.

Les questions et demandes d’assistance doivent être adressées à l’Information Agent, Georgeson Inc. (199 Water Street, 26th Floor, New York, New York 10038-3650 ; numéro gratuit pour l’Amérique du Nord : (866) 574-4069 ; numéro hors Amérique du Nord : (212) 440-9800 ; numéro européen gratuit : 00800 6570 6570) ou le Dealer Manager, Deutsche Bank Securities Inc. (60 Wall Street, New York, New York 10005 ; numéro gratuit (877) 221-7676). Des demandes de copies additionnelles des documents d’offre américains et autres documents peuvent être adressées directement à l’Information Agent, et seront fournies sans délai aux frais de SAP France. Vous pouvez également contacter votre courtier, votre banque, votre distributeur, ou tout autre intermédiaire si vous souhaitez une quelconque assistance relativement à l’offre américaine. SAP France ne paiera aucune commission ni aucun frais aux courtiers, intermédiaires ou toute autre personne (à l’exception de l’Information Agent et du Dealer Manager) aux fins de solliciter l’apport des titres à l’offre américaine.

La publication ou la distribution de ce communiqué de presse peut être soumise à des restrictions légales ou réglementaires dans certains pays. Ce communiqué de presse ne s’adresse pas aux personnes soumises, directement ou indirectement, à de telles restrictions. La réception de ce communiqué de presse ne constitue pas une offre dans les pays dans lesquels une offre publique ou une offre de titres serait illégale.

Note à l’intention des rédactions :
L’obtention de contenu vidéo sur SAP est disponible gratuitement sur le site www.thenewsmarket.com/sap
Des vidéos digitales ou formatées pour diffusion radiotélévision peuvent y être commandées. L’inscription et les vidéos sont gratuites pour la presse.

Pour en savoir davantage sur les produits SAP, veuillez appeler les numéros suivants :

Global Customer Center: +49 180 534-34-24
United States Only: 1 (800) 872-1SAP (1-800-872-1727)

Contacts Communication Corporate :
Herbert Heitmann, SAP, +49 (6227) 7-61137, herbert.heitmann@sap.com, CET
Christoph Liedtke, SAP, +49 6227 7-50383, christoph.liedtke@sap.com, CET

SAP Press Office, +49 (6227) 7-46315, CET; +1 (610) 661-3200, EST; press@sap.com

Sabrina Guttman, Business Objects, +1 408 953 6326, sguttman@businessobjects.com, PDT
Philippe Laguerre, Business Objects, +33 (1) 41 25 38 15, plaguerre@businessobjects.com, CET

Contacts Relations Investisseurs :
Stefan Gruber, SAP, +49 (6227) 7-44872, investor@sap.com, CET
Martin Cohen, SAP, +1 (212) 653-9619, investor@sap.com, EST
John Ederer, Business Objects, +1 408 953 6064, john.ederer@businessobjects.com, PDT
Edouard Lassalle, Business Objects, +33 (1) 41 25 24 33, edouard.lassalle@businessobjects.com, CET

Tags:

Leave a Reply