Soccer team in a huddle

Gestion des risques dans un monde hyperconnecté

07/03/16 par Philippe Geoffroy 0

Aujourd’hui, l’économie hyperconnectée permet aux entreprises de toutes les tailles de tirer profit du Big Data issu des réseaux d’entreprises, des plateformes de réseaux sociaux et des appareils mobiles. Mais cette opportunité commerciale est également source de risques importants car ces entreprises doivent prouver de plus en plus fréquemment que ces informations sont stockées de manière sécurisée et conforme aux réglementations locales et mondiales.

 

Les entreprises sont désireuses d’utiliser les toutes dernières technologies pour améliorer leurs produits et services, ainsi que pour rendre leurs processus internes plus efficaces.

Les progrès réalisés ces derniers mois en matière de Machine-to-Machine (M2M), d’Intelligence artificielle (IA) et de l’Internet des objets (IoT) ont attiré l’attention des entreprises, dont bon nombre reconnaissent les avantages de ces technologies et en quoi elles peuvent servir à améliorer les produits et services, ainsi que leurs propres processus internes.

En particulier, ces technologies aident à automatiser et à accélérer les tâches informatiques jusqu’alors réalisées à la main, comme la maintenance des équipements, en collectant et en interprétant les données de différentes plateformes.

Les entreprises doivent ainsi traiter et stocker des quantités énormes de données ; on dit que 90 % des données du monde ont été créées ces deux dernières années, ce qui est forcément source d’inquiétude pour les directeurs informatiques, qui doivent veiller à ce que ces données soient correctement classées, gérées et sécurisées – tout en respectant les législations locales et internationales en matière de protection des données.

La protection des données est d’une importance cruciale et les entreprises – tout en profitant des opportunités offertes par ces nouvelles technologies – doivent surveiller le réseau et les journaux de sécurité et respecter les dernières normes et réglementations. Le règlement général sur la protection des données de l’UE devrait entrer en vigueur dans le courant de l’année et probablement mettre en place d’énormes amendes pour les violations de données et obliger les organisations attaquées à faire état des incidents de sécurité en quelques heures, contre plusieurs jours ou semaines à l’heure actuelle.

Mais la perte potentielle de données n’est pas le seul risque inhérent au monde hyperconnecté : le vol de données par des pirates informatiques est également un problème central. L’an passé, un rapport de McKinsley soulignait que près de 80 % des directeurs technologiques avouaient ne pas pouvoir suivre la sophistication constante des pirates, une situation bien peu susceptible de changer dans un monde où ces pirates cherchent de plus en plus à monétiser le fruit de leurs actes criminels.

Dans de telles circonstances et compte tenu des nouvelles réglementations et de l’énorme quantité de données existantes, les entreprises cherchent activement à avoir une meilleure visibilité sur ce qui se passe sur leurs réseaux – pour pouvoir réagir plus vite et limiter les dégâts.

 

SAP HANA

SAP HANA, présenté dans le cadre de l’approche Run Simple de l’entreprise, est une plateforme d’applications In-Memory qui cherche à accélérer la prise de décision des entreprises en analysant des données quasiment en temps réel.

La plateforme utilise les dernières innovations logicielles et matérielles pour permettre le traitement rapide d’une grande quantité de données et peut servir aussi bien de fournisseur de données pour les applications transactionnelles classiques (OLTP) et/ou de source de données pour les requêtes analytiques.

Sur une seule et même plateforme, SAP HANA combine des services de base de données, de traitement des applications et d’intégration. Les entreprises utilisent souvent des applications en plus de la plateforme pour assurer l’analyse prévisionnelle, par exemple le port de Hambourg – qui utilise SAP HANA pour surveiller les 140 tonnes de marchandises qui entrent et sortent du port tous les ans (9 millions de containers par an, 8000 camions par jour).

SAP HANA attache une grande importance à la sécurité et au respect de la vie privée, notamment par des systèmes de sauvegarde et des enregistrements de données détaillés, ainsi que par sa capacité à percevoir les légers changements des environnements commerciaux en temps réel.
SAP HANA, également disponible dans le cloud, peut être utilisé pour suivre les interactions des clients et permet aux entreprises de mettre en œuvre différentes politiques de sécurité tout en respectant les exigences de conformité.

En plus de cette attention portée à l’analyse prévisionnelle, la plateforme big data est également compatible avec de nombreuses méthodes d’authentification, notamment Single-Sign-On (SSO) et propose un journal complet des transactions, le cryptage par connexion SSL (y compris le cryptage des données stockées) et la gestion des privilèges utilisateurs. SAP HANA fournit un journal des transactions pour les événements critiques de sécurité, tels que le changement des rôles des métiers, des privilèges utilisateurs ou de la configuration du système et peut également enregistrer les accès aux données sensibles.

Une fois combinées, toutes ces fonctionnalités aident les entreprises à exploiter les multiples opportunités du monde connecté, tout en limitant les risques en matière de sécurité et de respect de la vie privée.

Le monde hyperconnecté est là – êtes-vous prêts ?

 

Photos : Shutterstock

Tags: , , ,

Leave a Reply