Soccer team in a huddle

Les utilisateurs de SAP S/4HANA placent la gestion des changements au cœur de la transformation digitale

22/07/16 par Dania Fayyaz 10

L’une des tendances les plus marquantes révélées par le salon SAPPHIRE NOW en 2016 a été l’importance que les utilisateurs de SAP S/4HANA accordent à la gestion des changements.

 

« Se lancer dans une transformation digitale influence toutes les facettes d’une organisation »
Toujours plus d’entreprises perçoivent l’intérêt d’une transformation digitale et se tournent, de fait, naturellement vers des implémentations plus simples, directes et clé en mains. Cette tendance les démarque fortement de la vague de personnalisations poussées qui a caractérisé la décennie écoulée. En opérant un virage à 360°, les directeurs informatiques de ces entreprises s’orientent vers la standardisation des processus fondamentaux dits « de parité » qui ne sont plus dorénavant perçus comme critiques pour l’entreprise, et comme ne créant pas de valeur additionnelle (par exemple, la gestion des comptes clients).

 

Niel Nickolaisen, Directeur de la technologie chez  O.C. Tanner, a clairement souligné ce point  à l’occasion du salon SAPPHIRE NOW, en indiquant que O.C. Tanner était décidé à abandonner le « sac de nœud d’une personnalisation monolithique » développée à contrecœur au cours des 18 dernières années.

 

« Nous passons d’un environnement où absolument tout était personnalisé ou créé sur mesure, à un autre où plus aucune personnalisation ne sera effectuée. Les seules personnes qui n’adhèrent pas à ce principe sont les 1 500 employés d’O.C. Tanner qui réclament une approche de personnalisation progressive », a indiqué Nickolaisen. « Nous avons dû changer la culture interne. Cela a été notre principal obstacle. »
« [Nous avons] dû modifier la façon dont nos collaborateurs envisageaient leur travail, et faire table rase de 18 ans de processus de parité, de créativité et de folie », a-t-il indiqué.

 

Regarder SAPPHIRE NOW en replay : Cibler votre innovation tout en améliorant l’excellence opérationnelle

 

Les employés qui ont consacré de nombreuses années à leur entreprise sont les plus réticents à adopter des changements affectant leur environnement informatique. Tout d’abord, se pose pour eux la question de savoir s’ils seront capables de maîtriser le nouveau système aussi bien que la version actuelle. Ils sont également attachés à des processus qu’ils ont l’habitude d’utiliser dans leur travail. Cela donne lieu à toutes sortes de déclarations telles que « nous avons toujours procédé ainsi » ou « si le système actuel fonctionne, pourquoi le changer ?».

 

Il est important de garder à l’esprit que nous sommes tous attachés à nos habitudes et avons du mal à nous en départir, car elles sont une source de confort. Il s’agit donc du principal défi qui se pose lorsqu’une entreprise s’engage sur la voie d’une transformation digitale. Non pas les coûts, ni les calendriers de mise en œuvre, ni l’approvisionnement en matériel, ni les essais. Mais bien la familiarisation du personnel avec les nouveautés.

« Le cœur du projet n’est pas l’informatique. C’est la gestion du changement. C’est pourquoi toute l’organisation doit être impliquée », a déclaré Ajit Shriram, Co-directeur Général de  DCM Shiram.

 

Regarder SAPPHIRE NOW en replay : Adhérer à la transformation numérique avec SAP S/4 HANA

Afin de lutter contre cette résistance interne, les directives de transformation informatique doivent tout d’abord s’adresser au sommet puis retomber en cascade jusqu’à l’utilisateur final. Les ordres doivent expliquer avec une clarté maximale la raison d’être du changement, et indiquer tout aussi clairement les modalités et le calendrier qui seront suivis. Il est essentiel de remporter l’adhésion des parties prenantes internes, et par conséquent, le fait d’identifier les collaborateurs clés et de les impliquer dans le processus décisionnel/de planification initial peut contribuer à faire tomber quelques bastions de résistance.

« [Nous avons] changé notre stratégie et notre orientation, passant d’être une entreprise de voyage à une entreprise informatique apportant des services au secteur du voyage », a déclaré Steve Strout, Vice-président des systèmes organisationnels chez  Sabre. « Cela a modifié nos méthodes de commercialisation, mais également toute la façon de penser de nos collaborateurs. »

 

Regarder SAPPHIRE NOW en replay : Transformer votre entreprise avec SAP S/4 HANA

Par le biais de ces sessions, les clients de SAP S/4HANA ont partagé les approches mises en œuvre par chacun pour surmonter les difficultés internes. Ils ont souligné l’importance de mettre encore et encore l’accent sur les étapes jalons, les IPC et les générateurs de valeur ; ces éléments clés devant être appuyés par une orientation claire de la vision corporative et du rôle qu’y joue l’informatique. Le directeur informatique doit se trouver au centre de cette vision.

Ces idées aideront à consolider la nécessité du changement dans l’esprit de chaque employé.. Le plus grand défi est de faire évoluer l’état d’esprit des employés, afin qu’à leurs yeux la transformation des systèmes ne se résume pas à une montée de version standard des progiciels de gestion intégrée, mais serve à positionner stratégiquement l’entreprise pour assurer sa réussite dans une économie numérique complexe.  Une fois qu’ils sont convaincus de l’intérêt du changement, qui simplifiera leur travail et impulsera la réussite de l’entreprise, l’adoption puis l’utilisation de la nouvelle structure suit rapidement.

 

Pour en savoir plus sur les événements ayant eu lieu lors du salon SAPPHIRE NOW de 2016, visionnez les Sessions en replay sur SAP S/4HANA.

 

S4-HANA-DECOUVRIR

 

Cet article est initialement paru sur SAP Business Trends  

Image du haut : Shutterstock

Tags: , , ,

Leave a Reply