Soccer team in a huddle

Innover en collaborant avec des start-ups

16/11/16 par La Rédaction 0

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer », affirmait le théoricien en management Peter Drucker. Dans le contexte incertain de la disruption digitale qui a fait – depuis 2000 – disparaitre plus de la moitie des entreprises du classement Fortune 500 et qui pourrait grignoter 32% du chiffre d’affaires des entreprises d’ici 2020 (étude MIT), la seule riposte est l’innovation.

Ouvrir l’innovation

Pour rester compétitives et offrir aux clients les services additionnels et sur-mesure qu’ils exigent de plus en plus, les start-ups joueront un rôle clé auprès des entreprises. Pourquoi les start-ups ? « Parce qu’elles sont un vivier de nouveaux talents et de nouvelles idées. Elles offrent une plus grande agilité, et ont un modèle de ressources humaines plus flexible, sans les contraintes ou le carcan de l’entreprise », pense Bertrand Clémencin, Retail Partner au sein de BearingPoint. « Elles permettent aussi d’accélérer considérablement la R&D et de diminuer les risques, puisqu’elles peuvent mener des pilotes en quelques semaines au lieu des mois que peut prendre ce processus dans une entreprise bien établie », ajoute-t-il.

Des plateformes pour collaborer

Pour se rencontrer et collaborer, les start-ups et les entreprises peuvent utiliser différentes méthodes. Nombreux sont les grands groupes qui, désormais, comptent sur des « start-ups scouts » pour dénicher les jeunes pousses talentueuses à racheter ou avec qui collaborer. D’autres prennent la voie des plateformes physiques. Exemple : le Village by CA, dont BearingPoint est partenaire, et qui se décrit comme un réseau d’« espaces d’open innovation ». « Nous créons des lieux de vie, reliés entre eux, dans lesquels des acteurs économiques comme des start-ups, des PME, ainsi que des grands groupes, peuvent se rencontrer et innover ensemble », explique Fabrice Marsela, Maire du Village de Paris.

Elargir l’offre omni-canal : le cas Urb-it.

 « Collaborer avec des start-ups permet une innovation par petites touches », décrypte Cédric Allix, en charge du développement de urb-it sur Paris. Cette start-up suédoise dont les bureaux sont aujourd’hui situés au Village propose un service rapide et personnalisé de livraison éco-responsable, permettant au consommateur de décider de l’heure et de l’endroit précis à laquelle il souhaite recevoir un produit acheté sur le web. Pour permettre une intégration technologique entre la start-up et les distributeurs proposant leurs produits, Urb-it a développé des APIs qui rendent ses services utilisables par les sites s’appuyant sur la solution SAP hybris. Les bénéfices sont nombreux : les distributeurs peuvent proposer un véritable service client omni-canal qui allie web et magasins physiques, tandis que client, lui, est replacé au centre de l’offre. « Dans le cadre de la concurrence accrue des GAFAs et la révolution du retail, il est important de trouver de nouveaux usages et acteurs», conclut Cédric Allix.

Article publié pour la première fois sur E.Marketing 

Leave a Reply