Soccer team in a huddle

2017 : les RH font leur révolution numérique

19/01/17 par Hubert Cotté 76

En 2016, la transformation de la fonction RH s’est encore accélérée. Plus que jamais, les entreprises se livrent une guerre des talents intense : il faut les attirer mais aussi les fidéliser et les engager. Dans ce cadre, en 2017 les RH doivent continuer à agir sur la culture interne tout en proposant le bon environnement digital. Avec une conséquence majeure : leur rôle s’est étoffé ! La nécessité de proposer un parcours employé complet les oblige à proposer de nouveaux services et applications.

 

Les entreprises sont obsédées par la guerre des talents. Si elles cherchent à améliorer leurs performances et leurs marges, elles ont également pris conscience de la nécessité de développer la compétitivité de leur marque employeur. Mais qu’est-ce qu’une marque employeur compétitive ? « Un mélange de culture et de technologie pour créer l’engagement collaborateur » souligne Hubert Cotté, Directeur du Cloud chez SAP. Dans ce cadre, la fonction RH est en pleine transformation. « La RH vient d’un monde très transactionnel avec la gestion des temps, de la paie et du personnel. Elle passe aujourd’hui à un accompagnement du parcours employé global. Le RH du futur va beaucoup plus loin que les processus RH traditionnels » précise-t-il.

Désormais, la fonction RH doit fournir une réponse complète sur le parcours employé. De la même manière qu’un parcours CRM, le service RH de demain s’attache à créer une expérience collaborateur riche, simple et stimulante.

On constate une réelle mutation des usages, particulièrement du côté de la génération Y avec des candidats qui regardent attentivement l’expérience collaborateur avant de choisir une entreprise. Au même titre que le parcours client dans une banque devient aussi important que l’offre de crédit, l’environnement de travail digital va devenir un élément central de l’attractivité employeur et de l’attachement d’un salarié à son entreprise.

De fait, il n’est plus question de ne se préoccuper uniquement des processus RH. Ainsi, demain, le service RH pourra décider de mettre en place une appli de covoiturage pour simplifier la mobilité et réduire l’empreinte carbone de l’entreprise. Il pourra aussi, par exemple, proposer une application permettant de choisir avec qui déjeuner (sur le modèle de Never Eat Alone, l’appli dédiée aux pauses déjeuner).

Rendre service

Si vous demandez aux salariés quels sont les dix processus dont ils ont le plus besoin, ils vont certainement répondre : « avec qui vais-je manger à la cantine ? », « Comment réserver une salle de réunion ? » ou encore « comment déclarer une panne depuis mon mobile ? ».

En fait, les collaborateurs recherchent davantage des solutions qui couvrent leur quotidien, que des processus RH traditionnels.

Dans ce sens, la fonction RH se transforme d’une part, en un fournisseur de services étendus (pour les salariés), et d’autre part, comme un acteur ayant un impact profond sur la compétitivité et l’engagement (aux yeux de la direction générale). Ainsi ces applications innovantes qui sortent des processus RH traditionnels ont également un rôle de différentiation, qui profite à la marque Employeur.

Customiser la culture interne

Comment créer le bon parcours employé ? Peut-être en devenant une sorte de « service de conciergerie consommable au travers d’applications collaborateurs ».

Si SAP SuccessFactors couvre l’ensemble des besoins traditionnels des RH, la prise de conscience de cette transformation de la fonction RH a incité à la mise en place de la plateforme SAP HCP (SAP Hana Cloud Platform), permettant de développer des applications et de les intégrer ensuite à son système RH. « Comme nous avons un écosystème de start-up qui gravitent autour de SAP HCP, nous pouvons offrir des applications innovantes qui viennent enrichir le modèle SAP SuccessFactors traditionnel. » Et d’ajouter : « Nous travaillons activement sur l’évolution et le développement de notre système start-up pour que les RH disposent d’un choix large et pertinent. Nous investissons à la fois dans le développement de ces start-up mais aussi dans la mise à disposition de technologies qui facilitent leur travail ».

En France, près de 150 applications RH sont déjà référencées dans le SAP App Center, qui permet de faciliter l’intégration de nouveaux services développés par des startups locales et la solution SuccessFactors comme :

  • InMind – cette startup permet de gagner en réactivité, éliminer les traitements manuels, communiquer une image innovante et mesurer efficacement le ROI des événements internes de recrutement.
  • EasyRecrue – cette startup développe une suite de solutions digitales et innovantes de présélection à destination des professionnels du recrutement.
  • OuiTeam – cette startup vise à optimiser les ressources internes. En un clic, elle permet de détacher les collaborateurs d’un site en sureffectif ponctuel vers un site en sous-effectif.

J’aurai plaisir à accompagner nos clients sur de telles innovations en 2017 afin de définir ci et là ces nouveaux services qui permettront d’améliorer le parcours employé. N’hésitez pas à me solliciter par email ou vous inscrire sur www.sap.com/france/ebc pour un workshop de co-innovation à l’EBC de Levallois-Perret !

 

 

A propos de l’auteur

Hubert Cotté, Head of Cloud – SAP France


Suivez-moi sur Twitter et sur LinkedIn

Rejoignez-nous au SuccessConnect 2017 à Londres, l’événement RH de l’année.

En savoir plus sur nos solutions RH (SAP SuccessFactors) 

 

Tags: , ,

Leave a Reply