Soccer team in a huddle

Nouvelles Technologies : Quels enjeux pour l’Humain?

30/03/17 par Marc Genevois 7

Les innovations technologiques imposent aujourd’hui aux entreprises et aux Hommes une réadaptation complète de leurs façons de travailler et d’aborder leurs métiers. Mais plus largement ne serait-ce pas la société tout entière, par le biais de l’éducation, qui se doit d’amorcer une (r)évolution majeure dans son système de pensée ; ceci afin d’affirmer le rôle de l’Humain face à l’Intelligence Artificielle.

C’est dans cet esprit jeudi dernier, que la première édition du colloque SAP Demain Le Monde s’est tenue. De nombreux experts, chefs d’entreprise, et personnalités, ont ainsi échangé, analysé et débattu parfois avec passion mais toujours dans une même logique de compréhension, de trois thématiques majeures : l’Industrie du Futur, l’Intelligence Artificielle, et le Nouveau Consommateur. Entre transformation digitale, analyse prédictive, transhumanisme, Big Data, ou encore approche numérique de la consommation, trois idées se sont imposées :

  1. Dans de nombreux secteurs d’activités, l’Homme se fait rattraper, voire dépasser, dans son  quotidien de travail par des technologies de type IA faible capables de traiter des tâches verticales techniques plus efficacement. L’Homme doit donc évoluer et développer de nouvelles capacités d’analyse, car au final l’IA ne peut pas se substituer à l’Homme ; elle améliore et transforme les expertises. La complexité aujourd’hui réside dans la transition vers ce co-fonctionnement Homme/IA. L’Education Nationale et les Institutions doivent refonder intégralement la formation des futurs travailleurs et « gagner la bataille du « neurone ».
  2. L’IA est aujourd’hui un levier de croissance fort pour l’économie. Mais pour exister et bien fonctionner celle-ci doit s’appuyer sur une quantité conséquente de données fiables et sécurisées. La structuration des données est donc la clé de la réussite de son développement. Actuellement dans un Monde, seules une dizaine d’entreprises internationales (GAFA, BATX) possèdent des plateformes d’analyse de données verticales capables de concevoir de l’IA. L’Europe et la France, jusqu’à présent exportatrices de données, doivent renforcer la souveraineté de leurs données horizontales et en favoriser l’exploitation, si elles souhaitent jouer un rôle dans la nouvelle économie. Pour cela, la collaboration entre industriels, fournisseurs de services informatiques et scientifiques, soutenue par les Gouvernements, est indispensable.
  1. L’approche digitale a bouleversé les codes classiques de relation entre les marques et les consommateurs. Ces derniers observent des comportements de consommation guidés par l’instantanéité et l’exigence. Grâce à l’IA, l’analyse des données et le digital marketing, la marque possède les outils pour comprendre, voire anticiper les demandes des clients.

Ces discussions entre dirigeants d’entreprise ou d’organisation montrent bien qu’il y a un besoin gigantesque d’évaluer ce que la numérisation signifie vraiment – pour les gens, les entreprises et la société. En ce sens j’ai hâte de créer une plateforme et de poursuivre les échanges lors d’une deuxième édition de notre colloque en 2018. A demain donc…

@MarcGenevois

Pour regarder le REPLAY et les photos de la conférence rendez-vous sur www.sap.com/demainlemonde  ou visionnez la vidéo ci-dessous

 

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply