SAP News Service – février 2008

28 Février 2008 par SAP News 0

Regensdorf

SAP de nouveau primé comme «Meilleur employeur»
SAP SA vient d’être primé pour la quatrième fois consécutive comme le meilleur employeur d’Allemagne par l’institut «Great Place to Work» (GPTW) dans la catégorie «Entreprises avec plus de 5000 collaborateurs». Le GPTW établit son classement sur la base d’enquêtes anonymes auprès des collaborateurs, qui sont évaluées selon des méthodes crées par l’institut Great Place to Work, standarisées et établies au niveau international. Quelque 250 entreprises et organisations allemandes y ont participé cette année. Cette distinction qualifie SAP aussi pour la participation à un autre classement de l’institut: «Les 100 meilleurs employeurs en Europe». Selon le GPTW, SAP compte aussi au Japon parmi les principaux employeurs. En 2008, SAP Japon s’est classée pour la deuxième fois parmi les Top 20 nippons. Des entreprises globales comme Microsoft ou HP ont participé au classement de
GPTW au même titre que des entreprises japonaises de différentes tailles. De plus amples informations sont disponibles sur Internet sous www.greatplacetowork.de.

 
SAPPHIRE 2008 à Berlin et à Orlando
Du 4 – 7 et du 19 – 21 mai se dérouleront cette année à Orlando (USA) et dans la capitale allemande, Berlin, les deux éditions du salon et de la conférence SAP. Les clients, partenaires et collaborateurs de SAP se réunissent au salon SAPPHIRE 2008 pour s’informer sur les technologies et les produits actuels ainsi que sur les possibilités d’utilisation dans la pratique. Cette année, la manifestation est entièrement placée sous le signe des applications ouvertes et des réseaux de gestion, qui contribuent à la rentabilité, à l’efficience et au succès d’entreprises de toute taille. SAP y présentera en outre sa stratégie de co-innovation dans un écosystème de partenaires compétents en croissance rapide. Les inscriptions au salon SAPPHIRE sont possibles dès maintenant. Vous trouverez le formulaire d’inscription ainsi que des informations complémentaires sur le site Internet
http://www.sapsapphire.com/emea2008/.

SAP nomme John Schwarz au directoire
John Schwarz, président directeur général de Business Objects, une division indépendante du groupe SAP, sera au 1er mars 2008 membre du directoire de SAP SA. Lors de sa réunion ordinaire du 13 février dernier, le conseil d’administration a nommé John Schwarz septième membre du directoire. SAP détient 100 pour cent du capital-actions et des droits de vote de Business Objects. L’entreprise constituera dorénavant, sous la désignation de SAP Business Objects, une unité commerciale autonome indépendante au sein du groupe SAP. John Schwarz rend directement compte au président du directoire de SAP, Henning Kagermann. En sa qualité de CEO et de président du directoire de SAP Business Objects, il est responsable de toutes les activités de cette division – y compris du lancement et du développement ainsi que de l’intégration de SAP Business Objects à SAP. Schwarz a rejoint Business Objects en
septembre 2005 comme CEO. Sous sa direction ont été réalisés sept rachats stratégiques d’entreprises, dont celui de Cartesis et de Firstlogic. Le chiffre d’affaires est en outre passé à plus de 1,5 milliards d’US dollars durant cette période.

 
Hobby Lobby introduit SAP ERP
Hobby Lobby, qui compte quelque 400 filiales et constitue l’un des principaux fournisseurs dans le domaine des loisirs créatifs et du bricolage en Amérique du Nord, utilisera le logiciel de gestion standard SAP ERP en remplacement de ses systèmes de JD Edwards. L’entreprise utilisera en outre les packages d’extension (Enhancement Packages) pour SAP ERP. Ce faisant, Hobby Lobby compte accroître la souplesse de son infrastructure IT, réduire le coût total d’exploitation et répondre aux futures exigences commerciales. Sur la base de la plateforme technologique SAP NetWeaver, l’entreprise pourra réaliser des processus commerciaux standardisés et automatisés, qui favorisent sa croissance et augmentent de manière notable l’efficience de chaque filiale. L’entreprise fondée en 1972 utilisera entre autres des solutions SAP pour la comptabilité financière, la gestion du personnel et le décompte des salaires. La plateforme
standardisée des logiciels SAP permet à Hobby Lobby un contrôle total des processus commerciaux et une réaction rapide aux exigences changeantes du marché et des clients. Il s’agit en outre d’implémenter plus rapidement que par le passé des prescriptions et des dispositions régionales et nationales.

SAP fonde un forum sectoriel pour les autorités de sécurité
SAP complétera son écosystème de clients et de partenaires par l’«Industry Value Network (IVN) for Public Security». Dans le cadre de ce forum sectoriel, des clients, des partenaires et SAP développeront ensemble des solutions pour les exigences spécifiques d’autorités et d’organisations – avec des tâches de sécurité basées sur une architecture orientée services pour les applications de gestion (SOA d’entreprise). C’est avant tout l’utilisation de standards ouverts qui est censée renforcer la collaboration au-delà des organisations et soutenir les institutions publiques dans l’accomplissement de leurs tâches de sécurité. Ces dernières présentent une complexité croissante du fait de catastrophes naturelles, de la criminalité ou du terrorisme. Le nouveau forum sectoriel entend pousser le développement d’applications logicielles communes pour des processus commerciaux unifiés, qui
utilisent SAP NetWeaver comme plateforme technologique. Les premières activités du forum seront la gestion des cas dans le domaine des poursuites pénales et des enquêtes, la gestion des identités et des urgences, la planification et le contrôle des ressources ainsi que la planification informatisée des interventions.

 
BusinessObjects XI 3.0 allie les informations aux processus commerciaux
Business Objects, une entreprise de SAP et un fournisseur leader de solutions pour la gestion d’entreprise en temps réel (Business Performance Optimization), vient de présenter une nouvelle version de sa plateforme d’informatique décisionnelle (BI): BusinessObjects XI 3.0 offre à toutes les personnes liées à une entreprise un accès à toutes les informations dont elles besoin pour accomplir leurs tâches de gestion. Il s’ensuit un accroissement de la productivité des collaborateurs, de l’efficience des fournisseurs et des partenaires et, enfin, de la satisfaction des clients. La nouvelle plateforme BI sera disponible encore au cours du trimestre en cours. Selon une enquête actuelle de l’Economist Intelligence Unit (EIU), moins de dix pour cent de tous les dirigeants croient avoir accès aux informations requises pour la prise de décisions commerciales critiques. L’étude globale repose sur des interviews avec 154 cadres
supérieurs. Par le passé, l’informatique décisionnelle a mis l’accent sur les données qui étaient les plus faciles à recueillir. Des informations «structurées» orientées processus – c’est-à-dire des chiffres et textes stockés dans des bases de données internes – étaient analysées par des experts et distribuées à des groupes d’utilisateurs spécifiques. BusinessObjects XI 3.0 offre par contre aux utilisateurs un accès à toutes les informations au sein de l’entreprise et du réseau des partenaires commerciaux. La plateforme permet en outre le renvoi des résultats d’analyse aux sources de données. Toutes les informations sont ainsi faciles à contrôler et précises.

Business Objects dans le segment leader des plateformes BI
Les analystes de Gartner comptent Business Objects, une entreprise de SAP SA, parmi les principaux fournisseurs de plateformes d’informatique décisionnelle (Business Intelligence – BI). Dans le segment leader de l’étude «Magic Quadrant for Business Intelligence Platforms 2008» actuellement publiée, Gartner positionne des fournisseurs logiciels dont la plateforme BI «offre une largeur et une profondeur fonctionnelles relativement puissantes et qui sont capables de réaliser des implémentations à l’échelle de l’entreprise ainsi qu’une stratégie BI globale.» L’acceptation par les clients ainsi qu’une présence globale constituent également des critères d’évaluation importants. BusinessObjects XI propose aux entreprises une plateforme homogène, à commencer par des fonctions d’analyse complètes comme Predictive Analytics jusqu’à Enterprise Information Management (EIM). Les utilisateurs peuvent ainsi vite
intégrer et évaluer des données structurées et non structurées ainsi qu’échanger des informations précieuses à l’intérieur de groupes de travail et de réseaux de gestion. Le rachat d’Inxight, l’extension du portefeuille par des analyses de texte ainsi que le succès remporté par les solutions Software-as-a-Service ont permis l’année dernière à Business Objects une consolidation rigoureuse de son leadership sur le marché. Après le rachat par SAP, le fournisseur BI est parfaitement en mesure de fournir aussi à l’avenir à ses clients des solutions innovantes pour des environnements hétérogènes et de contribuer ainsi au succès commercial.

 
Northern California Public Broadcasting (NCPB) mise sur SAP
Avec Northern California Public Broadcasting (NCPB), l’un des principaux fournisseurs publics de programmes de radio et de TV aux USA, a implémenté avec succès une solution SAP pour l’Enterprise Performance Management (EPM). SAP Business Planning and Consolidation soutient NCPB à une époque de changement rapide et de restructuration de l’entreprise dans le cadre de sa stratégie de croissance et, notamment, dans la réalisation de projets commerciaux et la coordination d’acquisitions. Depuis que NCPB utilise SAP EPM, la précision et la fiabilité des rapports de gestion ont fortement augmenté. Voilà qui permet aux dirigeants de la chaîne de se concentrer davantage sur les analyses et la planification stratégique.

Contact:
Roberto Romualdi
SAP (Suisse) SA
Rue de la Leugène 6
2500 Bienne 6
Tél. +41 (0)58 871 72 49
Fax +41 (0)58 871 71 12
E-mail roberto.romualdi@sap.com

Tags:

Leave a Reply