L’USF définit sa stratégie pour les deux prochaines années et s’ouvre à de nouvelles communautés

18/06/10 par La Rédaction 0

ParisL’USF, le Club des Utilisateurs SAP Francophones, association
indépendante régie par la loi 1901, par la voix de son président nouvellement élu en
mars dernier, Claude Molly-Mitton, définit sa stratégie pour les deux ans à venir et
s’ouvre à de nouvelles communautés.

L’USF a beaucoup progressé et évolué en 21 années d’existence. Fort d’une base solide
et fidèle de plus de 450 entreprises et administrations adhérentes (soit plus de 2 500
personnes), l’USF se donne aujourd’hui l’ambition et les moyens d’accueillir de nouvelles
communautés en son sein.

La création d’une communauté PME et de 5 communautés régionales
L’USF qui réunit déjà certaines communautés métiers fortement structurées et
représentées (service public, retail…), a décidé de créer une communauté PME. Celle-ci
adressera aussi bien les problématiques spécifiques d’organisation et de mise en place
d’un projet SAP au sein d’une PME que les questions des outils SAP dédiés aux PME (SAP
Business ByDesign, SAP Business One et SAP Business All-in-One).

Cette communauté se rencontrant à Paris, de même que toutes les commissions
actuelles de l’USF, sera néanmoins accessible pour les adhérents non parisiens grâce à la
généralisation de l’accès en web conférence à toutes les réunions des commissions et
communautés USF.

L’USF a également décidé de se doter d’une présence concrète et pérenne en région.
Ainsi l’USF annonce la création (en cours) de cinq communautés régionales (Grand
Ouest, Nord Est, Rhône-Alpes, Sud Est et Sud Ouest).

Parmi elles, la communauté du Grand Ouest est d’ores et déjà lancée sous la présidence
de Thierry Perret, Directeur des Centres de Compétences Applicatifs chez Yves Rocher.
Alain Hodara, le Directeur des Systèmes d’Information du Groupe Yves Rocher déclare
ainsi : « Aujourd’hui, le Groupe Yves Rocher est l’un des plus gros utilisateurs SAP du
grand Ouest. À ce titre, une contribution plus active au sein de l’USF s’est tout
naturellement imposée à la faveur d’une convergence d’objectifs : partager nos
connaissances, fédérer nos capacités d’influence et plus récemment accompagner la
volonté de l’USF de créer des communautés régionales »
.

L’ouverture à des communautés SAP hors ERP
Au-delà du contexte PME, l’USF se doit par ailleurs de tenir compte de l’évolution
importante de l’écosystème SAP, constatée ces dernières années, à travers son
ouverture, par croissance externe, à d’autres solutions que les ERP. Ayant pour vocation
de fédérer les utilisateurs de toutes les solutions SAP, l’USF souhaite s’ouvrir aujourd’hui
à des communautés SAP extérieures au monde des ERP. Un premier pas a été franchi
dans ce sens en 2009, avec l’accueil au sein de l’USF des utilisateurs de Cartesis. En
rejoignant l’association et en créant la commission « Corporate Consolidation et
Reporting », ces utilisateurs ont pu mieux se structurer et gagner en influence, ce qui
leur a permis, par exemple, d’obtenir de la part de l’éditeur, la prorogation de la
maintenance de la version 10SP2 de Magnitude sur une année (sans surcoût) pour
permettre les projets de migration sur 2010. Xavier Lebeault, président de la commission
« Corporate Consolidation et Reporting » déclare ainsi : « L’USF a changé la nature de la
relation entre les utilisateurs des solutions Cartesis et l’éditeur. L’USF nous a apporté une
structure et une indépendance financière qui nous a permis de passer d’un modèle
centré autour de l’éditeur à un modèle centré autour des utilisateurs »
.

D’autres communautés vont se constituer dans les prochains mois au sein de l’USF.
D’ores et déjà, l’USF annonce la création d’une nouvelle « communauté
BusinessObjects », dont le but est de pouvoir accueillir les clients BusinessObjects qui
n’utilisent pas l’ERP SAP. Cette communauté prendra place à côté et en synergie avec la
commission BI Décisionnel, avec une gouvernance croisée entre ces deux communautés.

Une implication renforcée au sein du SUGEN

Par ailleurs, l’USF est l’un des piliers d’une initiative mondiale lancée par le SUGEN (SAP
User Group Executive Network, réseau international qui regroupe treize groupes
d’utilisateurs SAP). Cette initiative baptisée « SAP BusinessObjects Charter » souhaite
répondre plus efficacement aux besoins des clients SAP BusinessObjects en créant les
conditions d’un dialogue plus étroit avec SAP, à travers le relais de ses clubs utilisateurs
sur cette thématique spécifique. Cela se traduit dans un premier temps par le lancement
d’une enquête auprès des clients BusinessObjects pour recueillir leurs attentes et
besoins, tant vis-à-vis des clubs utilisateurs, que vis-à-vis de SAP. Plus de 3 000
questionnaires ont déjà été envoyés en France par l’USF pour que ces utilisateurs
puissent faire entendre leurs voix.

Claude Molly-Mitton, président de l’USF, déclare à ce sujet : « Je lance un appel à tous
les utilisateurs de BusinessObjects, qu’ils soient ou non également utilisateurs de l’ERP
SAP. Participez à cette enquête internationale et venez rejoindre la communauté
BusinessObjects que nous créons au sein de l’USF, afin de faire entendre votre voix et
d’avoir, à travers la participation active de l’USF au SUGEN, une véritable influence sur le
futur de SAP BusinessObjects. SAP est un éditeur mondial, et cette influence, en bonne
intelligence avec l’éditeur, ne pourra passer que par le réseau mondial qu’est le
SUGEN. »

Sur le plan international, l’USF va continuer, comme par le passé, à être fortement
impliqué dans certains programmes clés du SUGEN. Citons notamment, au-delà du
« SAP BusinessObjects Charter » :

  • « Long term Road Map » : Ce programme à la vocation d’organiser des
    structures transverses d’échanges et d’expression des besoins entre clubs
    nationaux pour les consolider au niveau international, afin d’élargir l’influence du
    SUGEN à des problématiques métiers (ressources humaines par exemple). Le but
    est de pouvoir influencer sur le planning de développement long terme des
    produits SAP à travers un dialogue constant entre SAP et ses clubs utilisateurs
    via le relais des clubs d’utilisateurs comme l’USF ;
  • « Groupe Pricing mondial ». Il s’agit là d’un nouveau programme destiné à
    clarifier la tarification de l’offre SAP dans toutes ses composantes.

Un groupe de travail commun avec le CIGREF

Précurseur en la matière, l’USF mène depuis quatre mois avec le CIGREF des travaux sur
les bonnes pratiques dans la relation commerciale avec l’éditeur SAP. Ces travaux
donneront lieu à la publication en janvier 2011 d’un livre blanc commun USF et CIGREF.

Deux nouveaux Livres Blancs à paraître

L’USF rappelle par ailleurs, la sortie prochaine de deux autres livres blancs, l’un mené en
collaboration avec Logica, consacré à la mise en place et aux bonnes pratiques
d’utilisation de l’outil SAP Solution Manager, et l’autre, consacré à aux bonnes pratiques
et aux facteurs clés de succès d’un projet SAP au sein du secteur public, explications et
exemples concrets à l’appui. Ces derniers livres blancs sont rédigés collectivement par
les membres du Groupe de travail Solution Manager et par ceux de la commission
Service Public de l’USF. Ces deux livres blancs seront publiés lors de la prochaine
convention à Nantes.

Les 13 et 14 octobre, la convention USF se déroulera à Nantes

Moment phare de l’année 2010, la prochaine convention de l’USF aura lieu à Nantes les
13 et 14 octobre. Rappelons que cette convention constitue l’évènement majeur de
l’écosystème SAP en France et réunit chaque année plus d’un millier de participants
(dont une grande majorité d’utilisateurs). Elle propose plus de 70 ateliers de retours
d’expérience clients et est également le lieu de rencontre privilégié avec l’écosystème
SAP à travers l’exposition de très nombreux partenaires, une soixantaine ayant d’ores et
déjà répondus présents, dont nos deux partenaires Platinium qui seront cette année les
sociétés « Capgemini » et « Pas à Pas ».

Ouverture aux partenaires

L’USF souhaite donner un nouvel élan dans la collaboration avec les partenaires de
l’écosystème SAP. Ainsi, la refonte des statuts de l’USF, votée lors de sa dernière
assemblée générale en mars dernier, a notamment rendu possible l’ouverture contrôlée
et sous certaines limites strictement définies, à des partenaires en tant que membres de
l’association. À cet effet, un groupe de réflexion avec des partenaires s’est déjà mis en
place afin d’étudier la faisabilité et les conditions d’une telle ouverture. Claude Molly-
Mitton, président de l’USF déclare d’ailleurs à ce sujet « L’USF est le club des utilisateurs
des solutions SAP francophones et il le restera ! Je serais très vigilant sur ce point et il
n’est pas question pour nous de perdre notre indépendance ou notre liberté de parole en
ouvrant partiellement notre association à certains partenaires. Cette ouverture, si elle se
réalise, se fera en douceur et sous contrôle et devra nous permettre de gagner encore
en valeur en bénéficiant de toutes les compétences de l’écosystème. »

À propos de l’USF :
L’USF est une association constituée de femmes et d’hommes, travaillant dans des
entreprises ou des administrations appartenant à tous les secteurs d’activité
économiques et utilisant une ou plusieurs solutions SAP. Fort de ses 2 500 adhérents,
l’USF est un lieu d’échange de connaissances et d’expériences pour toute une
communauté d’utilisateurs. Sa vocation est d’organiser et de favoriser le partage
d’informations entre ses adhérents, l’étude de solutions, la réflexion sur des
problématiques communes, et l’influence vis-à-vis de l’éditeur SAP. À ce titre, l’USF
organise sa convention annuelle en automne et prépare tout au long de l’année des
ateliers et des commissions de travail destinés à enrichir les connaissances de chacun de
ses membres à travers des participations directes, des bulletins d’information et la
publication sur son site Web.

Pour plus d’informations, consultez le site à l’adresse : www.usf.fr

Contacts Presse

USF
Elysabeth Blanchet
Elysabeth.blanchet@usf.fr
Tél. : 01 45 27 41 99
www.usf.fr

InterPresse
Norbert Spitéri
nspiteri@interpresse.fr
Isabelle Guillou
iguillou@interpresse.fr
Tél. : 01 55 48 05 10
www.interpresse.fr

Tags:

Leave a Reply