Soccer team in a huddle

Les entreprises leaders se tournent vers l’ERP nouvelle vague pour un pilotage en temps réel

31/10/16 par Peter Russo 24

Partout et dans tous les secteurs industriels ou presque, les entreprises recherchent des niches de croissance dans un monde où la croissance est atone. Les économistes divisent pourtant souvent les relais de croissance entre croissance extensive (augmentation des effectifs, des ressources et des installations) et croissance intensive (méthodes nouvelles et novatrices pour exploiter plus efficacement les ressources existantes). Même s’il existe certainement des capacités pour booster la croissance extensive sur les marchés émergents, celle-ci risque, à un moment donné, de diminuer les gains et les ressources disponibles. D’un autre côté, presque tous les marchés doivent injecter de la croissance intensive pour sortir du plateau de croissance actuel. Pour de nombreuses entreprises, la réponse à ce défi passe par la productivité.

Depuis des décennies, la relation entre croissance et productivité est devenue évidente aussi bien pour les économistes que pour les chefs d’entreprise. Entre 1972 et 1995, le taux de croissance annuel du rendement par heure (mesure de la productivité de la main-d’œuvre) se situait en moyenne autour de 1,25 % aux États-Unis. Puis est venue l’explosion d’Internet pour les consommateurs de masse et des technologies de rupture pour les entreprises, comme l’ERP. La productivité est alors passée à 2,25 %.

Mais l’année 2004 a marqué un tournant. Malgré les importantes innovations qui s’en sont suivies (lancement de l’iPhone, adoption massive du cloud, etc.), la puissance de cette révolution technologique a commencé à s’essouffler aux États-Unis. À ce jour, la croissance de la productivité reste la plus faible qui ait été enregistrée depuis 1950 dans la plupart des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

On a beau dire, nous sommes dans une stase économique. Bon nombre d’entre nous cherchent des réponses aux questions que nous nous étions posées lors des périodes de stagnation précédentes. Comment les économies occidentales en particulier peuvent-elles croître alors que la croissance de la population stagne, quand elle ne décroît pas ? Et au niveau des entreprises, comment une société peut-elle se développer sans augmenter considérablement ses effectifs ou étendre ses propres installations ?

 

La révolution technologique In-Memory : viendra-t-elle à bout de cette ère de stagnation économique ?

 

Depuis le début du 21e siècle, de nombreuses innovations technologiques ont défilé, toutes présentées comme LA nouvelle révolution. Les « licornes » technologiques font les gros titres maintenant alors que les start-ups fortes de leurs applications étaient devenues l’image même de la transformation numérique d’avant-garde.

Malgré ce buzz, une seule technologie fait rarement bouger les lignes. C’est plutôt une combinaison de différentes technologies qui va libérer de nouvelles opportunités. De la connexion de capteurs en périphérie de l’entreprise à l’analytique en temps réel et de l’impression 3D sur le site d’un client à la blockchain, les entreprises font de la croissance intensive une réalité.

Au milieu de tout ceci, une technologie qui a fait ses preuves : la plateforme de planification des ressources d’entreprise (ERP). Une fois encore, l’ERP joue un rôle essentiel en combinant les informations issues de chaque facette de l’entreprise et au-delà dans un cœur numérique central. Toutefois, il ne s’agit plus du système ERP d’il y a 40 ans. Il s’agit d’une suite nouvelle génération qui donne une visibilité et une compréhension totales du monde dans la mesure où votre entreprise prédit les résultats et opère agilement en temps réel.

Aujourd’hui, avec de nouvelles technologies comme les plates-formes de calcul In-Memory et les options cloud, les entreprises peuvent impulser la productivité nouvelle vague de l’intérieur.

 

La promesse d’une nouvelle révolution dans la transformation numérique commence avec l’ERP

 

Étant donné que les environnements technologiques et les processus métier convergent ensemble, les organisations seront mieux équipées pour générer de nouveaux avantages et les gains de productivité associés. Mais, la transformation numérique atteint son plein potentiel uniquement lorsqu’une plateforme ERP est nativement intégrée à une technologie de calcul In-Memory et à une expérience utilisateur intuitive.

En démontant les obstacles et la complexité de la technologie de base de données existante, les entreprises peuvent bénéficier non seulement des changements conséquents apportés aux processus sous-jacents, mais chaque métier peut agir et réfléchir en temps réel, pour une entreprise fonctionnant en prise directe avec le temps réel.

Voici deux exemples d’une telle métamorphose :

  1. Chaîne logistique

Pendant des décennies, les opportunités de ventes perdues en raison des ruptures de stock ont plombé le marché concurrentiel du commerce de détail. Mais la donne a changé grâce à l’ERP. Avec le cœur numérique incorporé dans les transactions, un détaillant peut recevoir des alertes en temps réel par rapport à ses besoins en stocks actuels. Il peut ainsi prendre des décisions intelligentes et cohérentes. Dans le même temps, la livraison à temps de nouveaux produits est rationalisée par l’intégration de processus de prélèvement, conditionnement et expédition.

Pour un grossiste important, cette approche s’est révélée véritablement efficace, car elle a permis de réduire de 20 % les pertes de revenus liées aux ruptures de stock, soit une économie de 30 millions d’euros, au cours de sa première année d’activité, montant qui couvre plusieurs fois les coûts de sa solution ERP.

Pour voir d’autres exemples de transformation de processus de chaîne logistique dans l’univers In-Memory, consultez cette BD intelligente d’un de mes collègues.

  1. Finances

Pour les professionnels de la finance du monde entier, la perspective d’éliminer le processus de rapprochement est alléchante. Avec cette approche, une seule table de transactions permet de procéder aux écritures dans le grand livre, de contrôler, de comptabiliser les immobilisations, de comptabiliser les stocks et de fournir un accès en temps réel aux postes ouverts dans la comptabilité clients et la comptabilité fournisseurs.

Prenons l’exemple de Vectus. Ce leader des systèmes de canalisations et du stockage de l’eau dans le secteur agricole a réduit la durée de son processus de clôture d’exercice, qui prenait quatre mois, en en faisant un processus en temps réel, et a diminué ses frais d’exploitation généraux de 15 %. Plus étonnant : à la différence des initiatives ERP classiques, la société a implémenté sa solution ERP nouvelle génération en seulement quatre mois.

 

L’expérience utilisateur est un point encore plus vital, en particulier avec les insights qu’offre un système ERP s’exécutant avec la technologie In-Memory.

 

Si avancée soit-elle, une technologie apportera un bénéfice moindre si elle est difficile à utiliser. C’est notamment le cas en termes de productivité, dans la mesure où les utilisateurs demandent de plus en plus à bénéficier de technologies simples à utiliser, comme celles destinées au grand public.

Dans une interface personnalisée basée sur les rôles, un point d’accès unique spécifique aux rôles permet aux utilisateurs de tous niveaux d’accéder entièrement aux fonctionnalités de la plateforme ERP. Les fonctions de navigation, de recherche et de notification offrent une expérience cohérente sur le système. Les utilisateurs accèdent à des informations pertinentes d’un seul coup d’œil et à de précieux insights grâce aux tableaux de bord. Ils peuvent ainsi prendre des décisions fondées et agir immédiatement.

L’époque où les investissements technologiques profitaient à quelques fonctions de votre chaîne de valeur est révolue. Finances, ressources humaines, chaîne logistique, production, marketing, ventes, services… Tous les métiers peuvent fonctionner en temps réel grâce à un insight et à une puissance incroyables vous permettant d’agir dans l’instant pour fournir une plus grande valeur pour vos clients. C’est là toute la force de l’ERP nouvelle génération. Et c’est ce qu’il faut pour aider les entreprises du monde entier à finalement renouer avec la croissance dans un monde à faible croissance.

Découvrez le potentiel de productivité de la plateforme ERP nouvelle génération. Au cours des six prochaines semaines, nous partagerons d’autres informations venant d’une étude auprès des entreprises utilisant SAP S/4HANA. Pensez à consulter chaque mardi le nouvel épisode de notre série blog : In-Memory ERP: Breaking the Growth Plateau.

Lire l’article original paru dans le Digitalist

À propos de Peter Russo

Peter Russo est vice-président mondial et directeur du marketing produit SAP S/4HANA chez SAP. Il dirige une équipe internationale en charge de toutes les activités de marketing produit concernant SAP S/4HANA, la suite In-Memory la plus connue de SAP. Citons notamment la stratégie marketing, le développement de contenu, les événements mondiaux (y compris Sapphire NOW), les témoignages client/références, les scénarios de gestion et l’expérience utilisateur.

Leave a Reply