Soccer team in a huddle

Sans intégration, la transformation digitale pourrait bien se désintégrer

12/12/16 par Gunther Rothermel 11

Prisonnière d’une plateforme cloud peu évolutive, avec des possibilités restreintes d’ouverture ou d’intégration, l’entreprise pénalise ses utilisateurs et se voit empêchée de développer sa stratégie digitale. Comment la plateforme SAP HANA Cloud Platform répond-elle à cette problématique ?

Comment faire en sorte de bénéficier des atouts d’une plateforme cloud, pour déployer rapidement des applications, sans se retrouver enfermé dans des fonctions standard et limitées ? La simple possibilité d’interagir avec des applications ou d’autre cloud via des API ne saurait satisfaire une entreprise désireuse d’entrer dans l’ère digitale.

« Avec SAP HANA Cloud Platform (HCP), SAP propose une “Platform as a Service” ouverte, permettant d’intégrer des applications, d’étendre les fonctions existantes de la plateforme, et de concevoir de nouvelles applications, » rétorque Gunther Rothermel, senior vice-président User Experience Platform chez SAP Europe du Sud.  « L’extension au-delà de la plateforme concerne : les utilisateurs et appareils externes, l’intégration avec des applications et des clouds SAP ou tiers, la possibilité d’ajouter des fonctions avant ou après des processus du cœur de la plateforme, ou la possibilité de créer de nouvelles applications cloud. Par ailleurs, il est possible d’étendre les applications internes à la plateforme en modifiant ou personnalisant les processus, les fonctions ou les logiques métiers proposés. »

Vers une informatique de plus en plus API

L’intégration est le chaînon indispensable pour réaliser la transformation digitale, qui ne pourra devenir une réalité qu’à travers l’intégration des données, des processus, et d’une sécurité complète à travers les services d’une plateforme de nouvelle génération.

« Au cœur des fondations informatiques de nouvelle génération, le rôle majeur des API est trop souvent sous-estimé. Elles sont pourtant indispensables pour favoriser une intégration la plus simple et la plus efficace possible, » estime Gunther Rothermel. « SAP HANA Cloud Platform propose des catalogues d’API utilisés et combinés pour concevoir des services et des applications. Par exemple, l’API Translation hub, qui gère la traduction des interfaces dans de multiples langues, est accessible aux développeurs via un simple clic. Après inscription, une simple navigation dans les paramètres permet la personnalisation. »

API par-ci, API par-là… pourtant, cela ne suffit pas toujours pour concevoir des applications totalement opérationnelles. Très vite, le développeur nécessite un moyen de définir la logique applicative via des règles métiers. « C’est justement le rôle de l’API Business Hub de SAP, » répond Gunther Rothermel. « Ce catalogue public d’APIs de SAP HCP est proposé avec des packages d’intégration à utiliser au-dessus de la plateforme. Des éléments sont développés par les équipes de S/4HANA, SuccessFactors, Ariba, Hybris, etc, par exemple, un package Twitter est disponible dans Cloud Marketing Edition pour effectuer du mapping ou des corrélations ; il propose ainsi des modèles ou des scripts à personnaliser et à intégrer dans le flux d’information. En outre, une console de supervision complète des API est disponible dans HCP. »

Une expérience utilisateur toujours riche

L’expérience utilisateur est primordiale dans la transformation digitale. L’utilisateur métier attend d’être considéré via des applications aux interfaces ergonomiques et “responsives”, quel que soit le terminal utilisé, y compris en mobilité. Outre la prise en compte de ses exigences pour des applications apportant une réelle valeur ajoutée à l’activité, il exige de la simplicité, de la collaboration intuitive et “une interaction naturelle”.

« Ce sont des dimensions qu’apporte pleinement SAP Fiori pour toutes fonctions applicatives des services HCP. Ce qui permet de personnaliser les interfaces pour chaque utilisateur disposant de ses propres applications, indicateurs analytiques, etc. » souligne Gunther Rothermel. « La mobilité incarne le visage de la transformation digitale dans l’expérience utilisateur. Nous avons donc codéveloppé avec Apple un SDK iOS pour HCP avec le langage Fiori, afin que les développeurs puissent concevoir et/ou étendre des applications et les exécuter, y compris en version native iOS. » Un SDK est également disponible pour les applications Android.

La collaboration fait également partie du socle de HCP, et tout utilisateur agréé peut interagir à tout moment avec d’autres personnes en temps réel, discuter, partager des informations, etc. dans le respect des règles de sécurité de l’entreprise.

Autre tendance majeure, l’Internet des Objets (IoT) s’intègre de façon très souple à HCP pour mettre en place des scénarios transversaux sur les services de la plateforme : applications analytiques, intégration, expérience utilisateur…

Le choix serein d’une plateforme sous contrôle

Les datacenters abritant HANA Cloud Platform sont gérés par SAP avec un maximum de sécurité et de qualité de service. « Tout comme nous le faisons depuis des années pour nos logiciels, nous assurons un support 24x7x365 pour HCP, qui affiche un taux de disponibilité de 99,9 %, et dispose de certifications multiples de conformité aux standards. Côté sécurité, la similitude de la plateforme HANA sur site et sur le cloud permet de laisser reposer les données à l’endroit choisi par l’entreprise, » conclut Gunther Rothermel.

Gunther Rothermel |  Senior Vice-Pdt User Experience Platform | SAP Europe du Sud

Pour plus d’informations sur SAP HANA Cloud Platform

Tags:

Leave a Reply