Soccer team in a huddle

Pourquoi Sigfox, réseau mondial de télécommunication IoT, s’allie-t-il à SAP ?

27/11/17 par La Rédaction 28

Vincent Sabot, vice-président France, Espagne et Allemagne chez SigFox, explique pourquoi il a noué un partenariat avec SAP sur l’Internet des Objets, dans le cadre de l’Industrie 4.0. La start-up, opérateur mondial de l’IoT, imagine un grand avenir pour cette alliance.

IoT, SAP, Sigfox, Vincent Sabot

Réseau conçu pour transporter les messages de l’Internet des Objets, que vient faire SigFox sur l’Industrie 4.0 ?

L’internet des Objets (IoT) est l’une des composantes de l’Industrie 4.0.  Prenons l’exemple des flux logistiques. Des capteurs insérés sur les marchandises, les palettes… transmettent en temps réel des informations (positionnement, données sensorielles, etc.) à un cloud où les traitements applicatifs peuvent les utiliser.

Que fait exactement SigFox sur cette chaîne de transmission d’informations ?

SigFox est opérateur d’une technologie d’objets connectés. Nous assurons le transport sécurisé de l’information, mais ne prenons pas en charge le cloud de réception. De même, nous laissons aux fabricants de capteurs ou de processeurs le soin d’intégrer la technologie SigFox dans leurs composants. Il existe donc tout un écosystème de partenaires intégrant nos technologies. Et nous proposons aussi un service de transmission de métadonnées (heure, géolocalisation, etc.). Par exemple, certains fabricants de palettes introduisent dans chaque palette un capteur.

SigFox se positionne clairement comme un opérateur low-cost (à bas coût), avec un réseau à faible bande passante, consommant très peu d’énergie et destinée à certains usages seulement. Pour aller au-delà, il est possible de combiner notre réseau avec des réseaux de type LTE, Wifi ou Bluetooth.  Et cela peut être réalisé en début ou fin de chaîne.

Que vient faire SAP dans ce schéma ?

Un cloud est nécessaire en aval pour récupérer l’information émise par les objets. Or, la SAP Cloud Platform sait prendre tout cela en charge. Alors, les applications exécutées sur cette plateforme peuvent donner du sens à ces données, et éventuellement aux métadonnées qui les intéressent.

Le réseau SigFox est unifié au niveau mondial, de Paris à Helsinki en passant par Lisbonne ou les Etats-Unis, avec possibilité de chiffrer l’information pendant le transport. Ensuite, SAP Cloud Platform sait déchiffrer ces données, et peut éventuellement les chiffrer à nouveau au niveau applicatif.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec SAP ?

Tout d’abord, SAP opère l’un des rares clouds IoT européens. De plus, SAP est très présent dans le monde industriel, où la bataille du cloud IoT n’est pas encore gagnée. Néanmoins, on constate chaque jour que la situation évolue favorablement. Comment ne pas discuter avec un éditeur comme SAP présent dans le monde entier, et proposant des plateformes cloud et IoT de nouvelle génération ?

Si je vous dis SAP Leonardo, à quoi pensez-vous ?

Je pense d’abord IoT et SAP. En tant qu’opérateur de l’Internet des objets, SigFox a souhaité développer des offres commerciales communes avec SAP. Nous avons conçu ensemble des approches qui fonctionnent très bien lorsqu’une entreprise cherche à les appliquer à un cas d’usage précis : logistique, industrie, maison intelligente (smart home), santé, assurance, etc.

Nous menons de nombreux projets avec SAP auprès des clients très impliqués. “L’effet SigFox” fonctionne positivement, suscite de l’intérêt, et débouche souvent sur des prototypes pour lesquels SAP assure le relais applicatif. Certains projets dans l’industrie sont d’ailleurs déjà en production, malgré un marché encore très jeune.

En Allemagne, par exemple, le marché de l’Internet des Objets est plus mature. Cependant, la situation évolue positivement dans l’Hexagone : l’innovation devient plus rapide et les décisions sont prises plus vite. Deux terrains sur lesquels SAP joue également un rôle.

Tags: , , ,

Leave a Reply