Ressources Humaines PME

Comment les RH de demain transforment les petites et moyennes entreprises

En seulement cinq ans, la main-d’œuvre a considérablement évolué pour rompre définitivement avec le schéma classique des journées de travail des collaborateurs enfermés dans un bocal. Aujourd’hui, les employés sont plus que jamais mobiles et travaillent en différents lieux à distance les uns des autres.

 

SAP SuccessFactors Ressources Humaines PME Yvette Cameron

 

Dans ce contexte, il devient assez difficile de rester en relation avec ses collaborateurs si l’on ne dispose pas des technologies adéquates. Mais il est encore plus difficile de comprendre ce qui motive chaque individu et de déterminer comment tirer le meilleur parti de ses compétences.

En dehors de l’environnement de travail, on utilise de nombreuses technologies différentes pour acheter dans des conditions pratiques, gérer chaque aspect de sa vie et communiquer dans le monde numérique d’aujourd’hui. Pourtant, « les RH peinent encore à adopter et utiliser ces technologies », si l’on en croit Michael Stephan, analyste de Deloitte Consulting mondialement reconnu pour ses pratiques de transformation des RH, indique dans le rapport de synthèse de Forbes Insights intitulé « Competing for Talent in the Digital Age » (La concurrence des talents à l’ère du numérique), sponsorisé par SAP SuccessFactors.

Si la plupart des entreprises reconnaissent l’impact des technologies numériques sur les performances et les services de leur organisation RH, moins de la moitié ont ouvert leurs processus RH au modèle numérique, comme le suggère une étude The Hackett Group de 2017. Malheureusement, cela signifie aussi que les petites et moyennes entreprises limitent leur croissance en se fermant aux possibilités d’agir plus efficacement avec la mise en place d’une équipe collaborative agile et unifiée.

La collaboration : l’avenir des RH

Lorsqu’il est question d’intégrer la technologie aux processus RH, la plupart des équipes misent sur les responsables et les employés, qu’ils estiment suffisamment autonomes pour choisir leurs régimes d’indemnités et mettre à jour leurs informations personnelles. Mais cette approche ne reflète qu’une petite partie de la vision numérique des ressources humaines au sens large. Les collaborateurs doivent également collaborer avec tous les secteurs de l’entreprise ; ils doivent trouver les informations, l’expertise et les ressources dont ils ont besoin pour faire leur travail, mais aussi gérer les changements de prérogatives et de rémunération, le tout sans l’aide des RH.

Le rapport de Forbes retrace le parcours intéressant de truesign, une entreprise de 20 collaborateurs spécialisée dans la fourniture de logiciels de signatures numériques dans le cloud. Avec un effectif aussi restreint, l’entreprise a besoin que chacun s’engage pleinement et déploie tous les efforts possibles pour répondre aux besoins du client. Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une ressource RH dédiée, le fournisseur brésilien a déployé une solution de gestion des talents comprenant une plate-forme interne de collaboration sociale.

Les employés de truesign peuvent désormais travailler ensemble bien plus efficacement pour accélérer leur prestation de services et résoudre plus rapidement les problèmes client. Parallèlement à cela, le système enregistre des informations qui renseignent les responsables sur les performances des employés et les aident à identifier les possibilités de développement de talents à haut potentiel. En étant en mesure de comprendre ce qui permet aux collaborateurs de rester productifs, autonomes et performants, chaque responsable est en mesure de définir l’orientation stratégique de l’entreprise et de développer intelligemment ses effectifs pour s’aligner sur cette stratégie.

Les technologies collaboratives magnifient les points forts inhérents aux petites et moyennes entreprises

Les technologies numériques courantes, comme les plates-formes collaboratives, les logiciels de flux de travail, les libres-services et les solutions mobiles, tout comme les dernières innovations telles que les chatbots, l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine, peuvent aider les petites et moyennes entreprises à gérer leurs activités de façon aussi stratégique qu’une entreprise de grande envergure. En soutenant une collaboration à l’échelle de l’entreprise, la fonction des RH peut endosser un rôle de guide pour aider les collaborateurs à engranger des connaissances, à identifier les tendances métier cachées, à repérer les écarts de compétences prévisibles, à dénicher les meilleurs talents à cultiver et promouvoir, et enfin à optimiser la productivité et les performances globales de l’entreprise. Plus important encore, l’ensemble de l’entreprise peut tirer parti d’un point fort bien particulier, celui d’être capable de réorienter ses ressources et de s’engager instantanément dans une nouvelle direction.

Découvrez comment les petites et moyennes entreprises utilisent des modèles cloud
pour ouvrir leurs systèmes des RH à l’ère du numérique et se démarquer dans cette nouvelle économie numérique.
Lisez le rapport de synthèse de Forbes Insights intitulé « Competing for Talent in the Digital Age » (La concurrence des talents à l’ère du numérique) et parrainé par SAP SuccessFactors.

Yvette Cameron est vice-présidente mondiale de la stratégie chez SAP SuccessFactors

Ce blog a été initialement publié le 24/10/2017 sur news.sap.com