Next-Gen SAP

Next-Gen : SAP investit dans les générations futures

Didier Petitjean SAP Next-Gen

A l’heure de la transformation numérique, les étudiants ont de plus en plus besoin de mettre en pratique leurs connaissances pour arriver sur le marché du travail avec des expériences concrètes. Depuis 2016, SAP a ainsi lancé le programme SAP Next-Gen, composé de sessions de design thinking de développement d’applications et de hackhatons, en partenariat avec des entreprises ayant un projet d’innovation numérique tangible. Pleins feux sur ce nouveau-né des contributions de SAP en France à l’éducation de nos nouvelles générations.

 

Chaque année, l’éditeur aide plus de 3 400 grandes écoles et universités (dont 80 en France) réparties dans 111 pays à intégrer les solutions SAP dans leurs formations, sous le programme SAP University Alliances. Afin de transmettre ces connaissances aux enseignants, SAP a mis à leur disposition toute une bibliothèque de cours complétée par le SAP Learning Hub, un outil en ligne développé par les équipes de la formation de SAP, ainsi qu’une bibliothèque de MOOCs gratuits, openSAP. Avec le programme SAP Next-Gen, depuis 2016 SAP complète sa proposition de valeur auprès de nos générations futures, en offrant des expériences de passage de la théorie des formations à la pratique, en mettant en relation les entreprises et les étudiants pour rechercher des solutions innovantes.

SAP Next-Gen : des cas concrets d’innovation pour entreprises françaises

 

Au travers d’événements sur-mesure en partenariat avec les écoles, SAP aide les étudiants à confronter leurs connaissances à des problématiques métiers actuelles d’entreprises françaises tout en s’appropriant les méthodes et les outils développés par SAP. Ils peuvent ainsi parfaire leur formation et préparer leur entrée dans le monde professionnel. C’est aussi l’occasion pour beaucoup d’entreprises déjà familiarisées avec les solutions SAP, de découvrir la plateforme SAP Hana et tous ses services. Les sujets tournent généralement autour du Big Data, de l’IOT (Internet des Objets), de l’expérience utilisateur, du prédictif et de l’analytique dans des secteurs aussi variés que l’industrie minière, le secteur public ou le sport. SAP s’assure que les entreprises expliquent clairement le challenge aux étudiants en définissant leurs besoins, leur problématique, tout en offrant leur expertise métier pour que les étudiants puissent s’approprier le contexte dans lequel leurs idées d’innovation numérique s’inscrira. Un industriel, par exemple, devra transmettre sa vision du processus de production avec laquelle les étudiants ne sont pas forcément familiarisés, avant de lancer le groupe de participants sur la création d’une application permettant d’améliorer l’une des étapes de ce processus.

Des connaissances pour mieux appréhender le monde

Deux formules différentes sont offertes aux universités : les projets de fin d’étude et les InnoJams. Par exemple, l’EPF propose aux étudiants de 5è année le programme Next-Gen pour bâtir leur réalisation de fin d’études. SAP leur offre une formation en septembre, puis les accompagne tout au long du projet en fixant des grandes étapes avec des livrables, jusqu’à leur soutenance. Afin d’atteindre un maximum d’étudiants, SAP propose également à certaines écoles, dont l’ESIGELEC, d’organiser des InnoJams, sortes de « formations-hackhatons » de deux à trois jours pendant lesquels des dizaines d’élèves créent une réponse applicative à un challenge d’entreprise, destinée à la programmation informatique de la solution imaginée. Les entreprises ayant recours à la créativité des étudiants au travers de telles initiatives sont en règle générales des entreprises de grande taille issues de tous secteurs, comme par exemple Bouygues Energies Services ou encore APTAR. Les InnoJams commencent par une étape de formation, suivie d’une session de design thinking et de création d’une maquette sur SAP Build, ne nécessitant pas d’aller jusqu’à une étape de codage. A la fin de ces deux jours, les projets des étudiants sont notés et de concert avec l’école, cette période d’émulation est prolongée au sein du cursus pédagogique des étudiants, jusqu’à la création d’une app sur la SAP Cloud Platform réutilisant le design des prototypes pensés précédemment sur Build. « Si nous nous arrêtions là, les élèves n’auraient fait que de l’idéation, pourraient se sentir frustrés en n’allant pas au terme de leurs projets, et n’auraient pas à leur arc la réalisation d’une innovation numérique aboutie au sortir de l’école » commente Didier Petitjean, responsable SAP Next Gen & University Alliances France. « Nous leur laissons donc trois mois supplémentaires pour faire aboutir leurs solutions. Il est à noter que nous obtenons des résultats très intéressants, de niveaux semblables entre les InnoJams et les projets de fin d’études ».

SAP : les employés se mobilisent pour le succès du programme SAP Next-Gen

SAP ne se contente pas de mettre en relations les écoles et le monde de l’entreprise. Au travers de volontaires parmi ses employés, l’entreprise assure aussi la formation et l’accompagnement des élèves tout au long du processus. L’idée est de faire « monter les étudiants à bord » sur les solutions SAP qui seront utiles pour leur sujet, avant de les coacher, tant sur le plan technique que sur leur « digital business acumen », propension à se projeter dans le contexte des besoins en services numériques d’une entreprise. Les formateurs mènent des debriefings réguliers pendant lesquels ils s’assurent que les élèves appréhendent tous les aspects de la problématique et anticipent les difficultés qui pourraient se présenter. Ce suivi est assuré par des « mentors » SAP, experts volontaires issus des Labs (centres de R&D de SAP), du service avant-vente, des apprentis ou des partenaires SAP. Par ailleurs, les collaborateurs SAP accueillent également régulièrement les étudiants au sein du centre d’innovation de la Tour SAP de Levallois-Perret, le SAP Leonardo Center.

Chaque école a une organisation et des objectifs pédagogiques différents auxquels SAP s’adapte. Elles disposent chacune de leur écosystème régional et de plus en plus développent un réseau national pour travailler avec de grands groupes. SAP souhaite au travers de son programme Next-Gen, faire émerger des centres de compétences au niveau régional sur tout le territoire. Cela passe par la création de SAP Next-Gen Labs, des salles dédiées aux activités SAP au sein même des écoles, mais aussi par la délivrance du label de qualité SAP Next-Gen Hubs aux écoles à la pointe de la transformation digitale. En France, parmi une cinquantaine d’écoles et universités Next-Gen Hubs dans le monde à date (voir la liste), trois écoles sont devenues SAP Next-Gen Hubs : l’EPF Graduate School of Engineering, l’ESIGELEC Graduate School of Engineering et la Toulouse Business School.

L’édition 2016-2017 du programme SAP Next-Gen a permis à plus de 150 étudiants de travailler sur douze projets, un impact que SAP espère augmenter encore sur la période scolaire 2017-2018 qui compte déjà huit projets lancés avec les écoles SAP Next-Gen Hubs depuis septembre.

Pour en savoir plus sur le programme SAP Next-Gen, visitez le site web ici ; pour toute demande de partenariat, création d’InnoJam ou session de formation, contactez Didier Petitjean