agriculture sap nicolas jouffre

SAP participe pour la première fois au Salon International de l’Agriculture et confirme son engagement pour innover avec les agriculteurs au service des consommateurs

Levallois-Perret, le 26 février 2018 — Acteur majeur des applications d’entreprise, SAP annonce sa première participation à la 55ème édition du Salon International de l’Agriculture, du 24 février au 4 mars 2018. A l’heure où les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux enjeux de durabilité de la filière agricole et de sécurité alimentaire, SAP y présente des solutions concrètes d’agriculture connectée permettant aux exploitants et aux coopératives de mieux répondre à leurs attentes.

L’agriculture à l’aube de sa transformation numérique

Comme dans de nombreux autres secteurs, la digitalisation des modèles de production agricole constitue une réponse aux grands enjeux rencontrés par les agriculteurs : durabilité, sécurité alimentaire, rémunération des producteurs, adaptation aux attentes des consommateurs, développement des circuits courts, traçabilité, etc. Cette digitalisation est au cœur du développement d’une agriculture de précision représentant l’avenir du secteur, en mettant la collecte, la gestion et l’accès aux données au cœur du métier d’agriculteur.

Tirer parti de la donnée pour mieux exploiter et gagner en compétitivité

En réponse à ces enjeux, SAP a conçu une plate-forme permettant aux agriculteurs de simplifier et d’optimiser la gestion de leurs cultures ou élevages, participant ainsi à proposer aux consommateurs une alimentation plus durable et plus sûre. Cette plate-forme Cloud unique permet de traiter et d’analyser les données capturées par les drones, capteurs au sol et autres technologies IoT (Internet des Objets) en temps-réel, pour faciliter considérablement les processus de production en livrant des informations concrètes, précises et utiles aux agriculteurs.

SAP a développé des solutions qui fournissent aux agriculteurs une donnée qui leur soit utile, en amont et en aval de la production.  En amont, elle leur permet par exemple d’optimiser les flux de production de bout-en-bout, en ajustant et optimisant les récoltes via le diagnostic en temps réel de la qualité d’un champ et à l’analyse prédictive des périodes idéales de récoltes. En aval, l’accès simplifié aux données facilite la logistique : gestion des stocks, livraisons, optimisation du temps d’attente pour, les clients, mais aussi traçabilité, répondant ainsi aux attentes des consommateurs d’une nourriture plus sûre.

Des solutions concrètes pour le monde agricole

Sur son stand B 121, situé dans le Hall Agriculture 4.0 à proximité de la ferme digitale, SAP présente des exemples de solutions concrètes et innovantes d’agriculture connectée hébergées sur cette plate-forme, au côté de quatre start-ups partenaires : The Green Data, Exametrics, Pessl Instruments, et Météo Protect. Parmi ces solutions :

  • Des drones « apprentis » permettent d’identifier puis prévenir maladie et infestations, notamment dans les exploitations viticoles où la vigne est sensible aux maladies, mais aussi d’exploiter au mieux les surfaces disponibles en optimisant la plantation pour semer plus dans un même champ,
  • Des objets connectés (capteur plein champ, drone, distributeurs embarqués) remontent les informations pour établir un diagnostic et agir intelligemment sur les besoins en arrosage ou la rationalisation de l’usage de produits phytosanitaires,
  • Des capteurs physico-chimiques ultra-légers exploités in-situ pour accélérer l’aide à la décision, en donnant des informations sur le niveau de maturité des fruits, ou par exemple par la mise en place de laboratoires mobiles d’analyse de la qualité du sucre non raffiné, au Brésil, mais aussi pour optimiser les opérations logistiques et industrielles,
  • L’analyse prédictive autorise le maintien en condition opérationnelle de la diversité des installations industrielles ou bien de votre parc de matériels roulants scrutés en temps réel,
  • Une plateforme cloud unique embarque tous les outils (analyse vidéo, prédictif, géolocalisation, big data, blockchain, ERP, etc.) pour servir l’ensemble de la filière agricole et, entre autres, étendre la traçabilité du champ jusqu’au consommateur,
  • Etc.

L’innovation appliquée à la production fruitière

Les exploitants agricoles font face à de nombreuses problématiques au quotidien qui ont un impact significatif sur leur production : conditions météo, maladies, infestations d’insectes… Avec les solutions SAP associées aux capteurs de ses partenaires, il est désormais possible de collecter et d’analyser plus finement les informations du terrain pour permettre aux agriculteurs d’agir de façon plus ciblée et ainsi gagner en efficacité, réduire les coûts et optimiser la récolte de façon raisonnée.

Appliqué à la production fruitière, un exploitant peut aujourd’hui, grâce à des données cartographiques et à la photographie de ses parcelles par des drones, réaliser un mapping complet de son exploitation. Grâce aux technologies de gestion de l’exploitation de SAP et à ses fonctions d’intelligence artificielle, il est possible de créer le jumeau numérique de tous les arbres sur la plateforme. L’exploitant peut visualiser sur un simple écran le détail de son exploitation, récolter des informations (température, pression, hygrométrie), croiser ces données avec les informations d’évolution du plant (maturité, maladies…) pour recueillir des prévisions et définir des actions ciblées d’arrosage, de traitement et de récolte, mais également les ressources humaines et techniques à mettre en place. Les agriculteurs peuvent ainsi automatiser certaines décisions et ainsi préserver au mieux leur récolte.

« Notre volonté d’innover pour une agriculture connectée répond à des enjeux à court, moyen et long terme. Si ses bénéfices peuvent être immédiats tant pour les agriculteurs que pour les consommateurs, il s’agit aussi de préserver les ressources et de contribuer à la protection de l’environnement » explique Marc Genevois, directeur général de SAP France.