L’ERP Intelligent pour innover en mode Lean

L’innovation n’a de sens que si elle respecte les principes éprouvés du Lean Manufacturing, en évitant les Mudas (gaspillages) identifiés. Et les nouvelles technologies d’un ERP comme SAP facilitent grandement la démarche.

De nombreux industriels étudient l’opportunité d’un ERP leur permettant de profiter des innovations pour assumer de nouvelles fonctions, de nouveaux besoins… afin d’entrer dans l’ère de l’Industrie 4.0. Cependant, ils le réalisent avec une approche peu structurée et généralement non cohérente avec l’existant déjà en place.

S’appuyer sur des bases éprouvées

Par exemple, la réalité augmentée pour le Warehouse Management est-elle forcément cohérente ? Le plus souvent, les industriels semblent négliger les fondamentaux, comme les gains en productivité.

C’est pourquoi un retour aux principes du Lean Manufacturing s’impose, pour lequel sept mudas ont été identifiés. En déterminant les solutions pour y remédier, on parvient nécessairement à une situation cohérente à partir de laquelle l’innovation apporte tout son potentiel pour dynamiser des activités mieux maîtrisées.

Ainsi, un équipementier automobile gère une douzaine d’activités différentes pour lesquelles le facteur humain est prépondérant. En connectant tous les équipements à l’ERP, l’entreprise réalise des gains conséquents. Et les bénéfices économiques réalisés sur le facteur humain peuvent être réinvestis sur la coordination entre les hommes et l’organisation.

Pour réussir sa transformation digitale vers l’industrie 4.0, il serait illusoire de penser profiter uniquement de l’innovation sans se préoccuper des fondamentaux, comme l’amélioration de la performance industrielle.

Eviter “l’innovation pour l’innovation”

La majorité des entreprises se précipite pour déployer la maintenance prédictive ou la réalité augmentée (entre autres), comme si cela suffisait à changer la donne et à résoudre les problèmes. Avant de profiter pleinement de ces innovations, encore faut-il détecter les axes d’amélioration afin de lutter efficacement contre les mudas.

Par exemple, une bonne connaissance des processus de maintenance favorise l’installation d’algorithmes de prédiction afin de réduire des arrêts planifiés, en déclenchant des ordres de maintenance de manière prédictive. On obtient alors une utilisation optimale de l’équipement.
Et il en va de même pour les sept niveaux de mudas : attente et délais inutiles, transports et déplacement inutiles, sur-processing, sur-stockage, mouvements inutiles, non-qualité (erreurs, défauts, rebuts) ou surproduction.

De même, un personnel peu polyvalent diminuant l’efficacité, des formations s’imposent avec une mesure des performances sur les outils de production. Ces actions spécifiques à chaque entreprise engendrent immanquablement des gains en productivité.

L’ERP intelligent pour une production intelligente

Il y a 10 ans, un ERP était monolithique, centralisé, et généralement déconnecté du terrain. Les données n’étaient donc pas forcément à jour par rapport à la réalité. Aujourd’hui, l’ERP est connecté aux usines en temps réel, avec un système de mise à jour réactif par rapport aux demandes clients et aux attentes des fournisseurs et de l’écosystème.

L’ERP renferme tout l’historique de l’entreprise et en devient le référentiel via sa base de données. En l’enrichissant d’une couche d’Internet des Objets, il interagit en temps réel avec les informations provenant des capteurs des machines et des ateliers, autant d’informations qui viennent alimenter toutes les briques logicielles. Cette approche reconnecte le progiciel à la réalité des activités de l’entreprise, et rend la production plus dynamique et alignée avec la stratégie d’entreprise focalisée sur les besoins de ses clients. On peut alors parler d’ERP intelligent.

Autre bénéfice de taille : un ERP transactionnel est de type déclaratif et sa fiabilité repose sur des saisies d’information. Les remontées automatiques d’information des machines auxquelles l’ERP est connecté (donc sans saisie humaine) augmentent sensiblement la fiabilité de ces données. Et l’analyse de ces données, en corrélation avec les logiciels de production, permet d’améliorer la performance de l’outil de production devenant lui aussi intelligent.

Un éditeur de confiance couvrant tout le spectre fonctionnel

SAP apporte des réponses concrètes efficaces sur la manière de connecter les ERP aux équipements des usines. L’éditeur apporte également les performances de sa plateforme HANA, permettant d’obtenir une information fiable et centralisée. Outre la puissance de calcul, SAP propose une couverture fonctionnelle totale pour réaliser toutes les opérations liées aux activités des entreprises de tout secteur économique.

Une caractéristique qui répond parfaitement au crédo de Silveo sur ses offres de services : “From planning to execution”. En effet, SAP est le seul éditeur permettant de répondre au processus de bout en bout, avec une offre complète sur toute la chaîne.

Le modèle de données de l’ERP de SAP est solide et reconnu, et sa plateforme d’interconnexion facilite les intégrations indispensables entre logiciels, mais aussi avec les équipements des usines (convergence IT/OT).

Alors, l’ERP et l’informatique industrielle intégrés permettent de planifier intelligemment les activités grâce à l’analyse de corrélations entre les actions et les résultats de la performance industrielle du terrain. Un processus d’amélioration continue peut donc se mettre en place en mesurant l’intérêt des actions menées, leur impact, leur pertinence.

L’ERP intelligent permet ainsi d’identifier tout ce qui peut contribuer à éviter les sept mudas, mais aussi de détecter les pistes d’amélioration, voire même d’enrichir les compétences des employés via des modules de gestion des RH et de la formation.

L’ERP intelligent par SAP s’avère intéressant pour nos clients et leurs évolutions futures. En effet, si la solution couvre jusqu’à 80 % des processus prédéfinis, 20 % restent à développer. Avec SAP, ces personnalisations ou ces développements sont réalisés sur la même SAP Cloud Platform qui intègre automatiquement tous les modules logiciels de la suite SAP ou d’éditeurs partenaires.

Pour toutes ces raisons, on constate combien l’ERP intelligent ouvre sereinement la voie vers une Industrie 4.0 maîtrisée, et pleine de promesses.