Comment l’Industrie 4.0 donne-t-elle naissance à l’Entreprise Intelligente ?

L’Entreprise Intelligente résulte de la transformation digitale s’appuyant sur les technologies de pointe de l’Industrie 4.0. Une révolution dans laquelle SAP s’investit fortement : Digital Supply Chain of One, Segment of One, Industrie du Futur…

Combinant IoT, Big Data, Intelligence Artificielle et Machine Learning, les industriels évoluent à grande vitesse de la vente de produits vers la vente de solutions combinant produits et services. Autant de nouvelles voies à explorer pour accroitre son chiffre d’affaires en augmentant les marges tout en tirant profit des promesses d’amélioration de la productivité à 2 chiffres après des décennies d’amélioration continue à 1 – 2 %.

Vers une Supply Chain numérique individualisée et hyper-automatisée

Ces nouveaux business-modèles font évoluer la chaîne d’approvisionnement qui devient de plus en plus numérique (ou Digital Supply Chain). Cette dernière évolue du statut de simple levier pour limiter les coûts à celui de moyen innovant pour différencier l’entreprise, transformer le lien avec ses clients en leur offrant une expérience client total (de la 1ere interaction, à la production, à la livraison et aux services après-vente) et se protéger contre de nouveaux entrants

La fabrication évolue d’une production de masse à une fabrication personnalisée en lien direct avec le consommateur. Un consommateur qui attend des délais de livraison à la journée ou en quelques heures, pour un produit qui lui correspond.

La Digital Supply Chain of One intelligente, plateforme de l’entreprise intelligente incarne cette évolution en offrant les capabilités indispensables permettant d’augmenter l’engagement des employés, de fournir la meilleure expérience client possible et d’inventer les nouveaux business-modèles (sources de revenus).

Les 4 piliers de la Digital Supply Chain of One

À travers toute la chaîne logistique, tous les processus doivent être revisités et adaptés pour intégrer et traiter l’information circulant en temps réel.

Avec l’IoT, les produits connectés renvoient de l’information en temps réel. Il s’agit également de connecter les personnes, les processus et les objets à une Digital Supply Chain elle-même connectée aux systèmes d’information des parties prenantes.

Une connexion permanente qui intervient à toutes les étapes de la fabrication : conception (design), planification, fabrication et livraison.

SAP définit la Digital Supply Chain of One autour de quatre principes :

  • Le focus client permet de concevoir les produits ou services personnalisés selon chaque client. Et de suivre l’évolution de ses attentes (ou de sa demande) à travers toutes les données le concernant détenues par l’entreprise et les médias sociaux, par exemple. Le tout en proposant une supply chain avec le minimum d’intervention humaine où toutes les étapes de la supply chain automatisables le sont par le biais d’un management par exception.
  • Des processus prédictifs afin de fabriquer des produits personnalisés, livrés le plus vite possible à des coûts stables pour le consommateur. Pour y parvenir, il faut améliorer sans cesse la disponibilité des équipements industriels en prévenant les incidents ou les pannes, fluidifier les processus de livraison, et réaligner la fabrication pour prendre en compte l’évolution de la demande des clients. La maintenance prédictive, le Big Data, l’Intelligence Artificielle, le Machine Learning et les réseaux de jumeaux numériques des équipements permet de tirer pleinement parti des capteurs IoT afin de relever ces défis.
  • L’automatisation intelligente intervient partout sur la chaîne dès les usines avec la robotique, les véhicules autoguidés (AGV), l’impression 3D, etc. L’objectif consiste à évoluer d’une production de masse vers une “personnalisation de masse” pour fabriquer des lots de plus en plus réduits jusqu’au concept de batch of ONE pour des produits hautement personnalisés. La production s’organise alors en petites chaînes de fabrication modulables et flexibles. La fabrication devient agile.
  • Une visibilité totale pour analyser et superviser la Digital Supply Chain of One. Toutes les données récupérées depuis les capteurs équipant les machines ou les produits, mais également les éléments de planification ou de logistique favorisent une meilleure prise de décision et la mise en place d’algorithmes prédictifs pour stabiliser la production, assurer le respect des règles de conformité, et anticiper les évolutions. Il devient donc possible de mettre en place une véritable gestion du risque, et des analyses évoluées pour découvrir de nouvelles opportunités, et de nouveaux services à valeur ajoutée.

Autant de défis auxquels SAP se propose de répondre avec ses solutions de Digital Supply Chain of One reposant sur sa plateforme numérique et son système d’innovations SAP Leonardo.

Segment of one : pour moi et maintenant !

La fabrication de produits personnalisés repose également sur le concept Segment of One. Il s’agit de collecter les besoins du client final, qu’ils soient exprimés ou pas encore exprimés (via des algorithmes d’analyse des sentiments sur les réseaux sociaux, par exemple). Objectif : planifier la fabrication en fonction des attentes les plus probables. Pour assurer le succès des ventes du produit, une chaîne d’approvisionnement tendue doit être mise en place pour livrer au plus vite. L’objectif consistant à faire vivre aux clients sa meilleure expérience d’achat : disposer du bon produit, répondant à ses attentes et livré au bon moment.

Avec toutes ces évolutions, la chaîne d’approvisionnement (Supply Chain) passe du simple statut d’éléments d’efficience opérationnelle à un véritable levier de la transformation numérique vers l’entreprise intelligente. Elle devient même un atout de différenciation permettant de capter le besoin, et d’assurer des livraisons rapides à des coûts proches de la Mass Customization.

L’Industrie 4.0, socle de l’Entreprise Intelligente

Après l’automatisation industrielle de la révolution 3.0, l’Industrie 4.0 a pour objet de connecter les processus métiers de l’entreprise à ces process automatisés pour la faire entrer de plain-pied dans l’Entreprise Intelligente, bien au-delà de la gestion de l’atelier ou de l’usine.

Et cette automatisation des tâches permet de développer de nouveaux services afin d’apporter plus de valeur ajoutée, au service de l’entreprise intelligente. Un parcours que SAP définit en 3 étapes :

  • Optimiser ses processus d’efficacité opérationnelle en déployant des scénarios d’Entreprise Intelligente. Par exemple, “la maintenance devient prédictive”.
  • Étendre ses activités actuelles pour découvrir de nouvelles sources de valeur. Ainsi, l’impression 3D se met au service de l’Additive Manufacturing, favorisant la personnalisation et la proximité du produit fabriqué.
  • Transformer le business-modèle. Dans bien des cas, le service ou l’usage du produit peut devenir la base de l’activité d’entreprise. Ainsi, Kaeser Compressor ne vend plus des compresseurs, mais des m3 d’air comprimé utilisés.

Parce que cette évolution passe par l’utilisation de solutions couvrant de bout en bout les processus de l’entreprise étendue et offrant la modularité nécessaire à la réalisation de feuille de route de transformation digitale adaptée à chacun, SAP propose son SAP Intelligent Enterprise Suite.

SAP au cœur de l’usine du futur dans l’industrie automobile 

Que cela soit chez Faurecia où les solutions SAP Manufacturing constituent la fondation de leur programme Industrie 4.0 ou chez un grand OEM Allemand, le focus client et la personnalisation sont des éléments essentiels de leur transformation.
Ce constructeur mondial a vu le nombre de modèles de ses véhicules exploser. Adapter ses processus et ses chaînes de production est alors devenu un véritable challenge pour une de ses usines majeures en Europe Centrale, auquel le constructeur répond avec le concept de “Modular Production”.

Dans cette configuration, la chaîne de fabrication composée de véhicules autoguidés (AGV) et d’assistants de montage mobiles peut être automatiquement et rapidement réadaptée selon les besoins de production. En outre, l’automatisation repose sur un pilotage des processus par la demande ou les événements. Ainsi, si un fournisseur ne livre pas, qu’un équipement est en panne, ou qu’une pièce est manquante sur un des ilots flexibles de montage, le système recalcule en quasi temps réel la meilleure route ou le meilleur plan pour les AGVs, en tenant compte des composants et des ressources disponibles, des clients prioritaires ou autres critères déterminants intégrés dans l’algorithme.

Le partenariat de co-innovation entre ce constructeur et SAP a amené au déploiement SAP Manufacturing Execution (ME) et de SAP Extended Warehouse Management pour gérer toute la fabrication et orchestrer les interactions entre AGV, assistants de fabrication mobiles et autres équipements ou logiciels. L’ensemble recourt à des algorithmes évolués exécutés sous SAP HANA pour optimiser cette production dynamique. Les équipements deviennent polyvalents et les interactions entre eux sont planifiées et régulées par les algorithmes.

Pour en savoir, n’hésitez pas à télécharger nos livres blancs : The Intelligent Digital Supply Chain of ONE powered by SAP Leonardo