Adidas utilise le Machine Learning pour réaliser des sneakers personnalisées en à peine 24 heures

Adidas invite tous les mordus de sport à rejoindre son équipe de conception de produit, et se sert de l’apprentissage automatique pour transformer l’expérience client, en introduisant rapidité et agilité.

« Nous n’avons pas mis au point une stratégie digitale à part », a déclaré Michael Vöegele, CIO d’Adidas. « La technologie numérique est la clé pour atteindre notre objectif qui est de nous imposer comme meilleure marque de sport au monde. Pour changer la vie des gens, vous devez établir des relations directes avec vos consommateurs. »

Une chaîne logistique moderne grâce au machine learning

Lors de la Conférence annuelle SAPPHIRE NOW + ASUG, Michael Vöegele a présenté la vision de son entreprise consistant à créer une nouvelle chaîne logistique en collaboration avec les clients. Il a décrit une relation remarquablement ouverte de co-innovation caractérisée par la conversation et la collaboration. Sa présentation était axée sur la toute nouvelle « usine rapide » de prototypes située à Atlanta, qui utilise le Machine Learning pour offrir des chaussures personnalisées. Avant, il fallait 18 mois à Adidas pour reproduire les tendances sur ses chaussures. Ce n’est plus le cas. Désormais, les consommateurs créent leur propre look dans l’usine de prototypes et reçoivent leur produit en quelques jours.

« Nous souhaitons que tous ces créateurs s’associent à notre marque », déclare Michael Vöegele, « il ne s’agit pas juste d’un modèle d’engagement client dans lequel ce dernier attend la sortie de nos produits, mais il s’agit de relier les consommateurs à nos capacités de fabrication afin de bénéficier de leur créativité et de créer un produit pour eux de façon presque instantanée. Nous utilisons également SAP Customer Activity Repository pour offrir une transparence totale… nous aidant ainsi à répondre aux attentes des clients et mener à bien cette expérience. Cela nous aide également à booster la productivité dans l’ensemble de la chaîne logistique. »

Le numérique est un sport d’équipe

Paradoxalement, l’apprentissage automatique chez Adidas s’inscrit dans le cadre d’un changement de culture de l’entreprise, qui s’oriente désormais davantage vers les individus. Selon Michael Vöegele, les employés sont animés par la même énergie que celle qui se dégage de leurs collègues et des produits Adidas.

« Nos employés sont motivés par notre mission », affirme-t-il. « Il s’agit en fait d’atteindre un but et de participer à cette aventure, ainsi que d’amener plus loin les expériences client et nos efforts de durabilité. »

Même si la résolution des problèmes client est l’une des principales préoccupations des entreprises, Michael Vöegele a vivement invité les participants à ne pas mettre les personnes de côté. « Nous devons nous concentrer sur les personnes, les personnes, et encore les personnes, en sachant vers où nous mène cette trajectoire, et en n’ayant pas peur d’investir dans la formation des employés existants et des talents que nous attirons dans l’organisation. »

Les données offrent une expérience client complète

Adidas collabore depuis longtemps avec SAP pour l’innovation, et Adaire Fox-Martin, membre du comité de direction de SAP SE pour le domaine Global Customer Operations, a évoqué dans son discours d’ouverture le parcours commun de SAP et Adidas vers l’entreprise intelligente : « L’expérience client totale, l’opportunité de stimuler la productivité afin de transformer considérablement le modèle de coûts d’une organisation, et l’importance de modifier notre façon de travailler et de collaborer avec nos employés… toute cette innovation sera alimentée par les données, qui fourniront des renseignements précis sur lesquels reposera toute l’exécution. Dans un monde dirigé par les données, la vitesse compte. »

 

Article publié pour la première fois le 13 juin 2018 sur news.sap.com

Retrouvez l’auteur sur Twitter @smgaler