SAP Cloud Platform

ENERCAL opte pour la mobilité avec SAP et PASàPAS-KPF

Acteur majeur de l’énergie en Nouvelle-Calédonie, ENERCAL s’est doté d’une solution mobile basée sur SAP Cloud Platform et sur le meilleur de l’innovation SAP.

Grâce à l’accompagnement expert du Groupe PASàPAS-KPF, l’entreprise dispose aujourd’hui d’un outil digital en phase avec son ambition de conforter sa position d’opérateur énergétique de référence sur son territoire.

La mobilité, booster de performance

Opérateur intégré du système électrique néo-calédonien, ENERCAL affirme son ambition d’être l’acteur de référence en matière énergétique, au service des collectivités, des professionnels et des particuliers calédoniens. Créée en 1955 pour réaliser et exploiter le barrage hydroélectrique de Yaté, ENERCAL est aujourd’hui gestionnaire du système électrique, producteur et distributeur d’électricité en Nouvelle-Calédonie. Avec un capital détenu majoritairement par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, l’entreprise de service public contribue au développement durable du pays, accompagnant la transition énergétique (développement des énergies nouvelles renouvelables et actions en faveur de la maîtrise de l’énergie). L’entreprise est pleinement engagée dans une démarche de responsabilité sociétale et environnementale, qui va de pair avec des objectifs de rentabilité économique. Plaçant la satisfaction de ses clients au cœur de ses préoccupations, ENERCAL prône des valeurs d’innovation, de respect, de performance, de qualité de service et d’esprit d’équipe.

Cette volonté d’amélioration continue a prévalu au lancement début 2017 d’un projet visant à optimiser l’exploitation des informations issues des interventions des agents sur le terrain, en les dotant d’une tablette conçue pour les usages en mobilité.
Les objectifs étaient multiples : réduire les risques d’erreurs et la perte de temps liés à la ressaisie dans l’ERP des informations manuscrites, optimiser l’organisation des tournées, faciliter le travail des agents sur le terrain et de back-end, fluidifier la gestion de la relation client.
« Ce projet s’inscrit dans la volonté que nous avons d’améliorer nos performances et notre qualité de service, grâce à des solutions mobiles innovantes orientées métier et usages », précise Marion Dondaine, Chef du Département Informatique d’ENERCAL.

Un projet co-construit

Depuis 2014, ENERCAL confie le support de son ERP SAP ECC 6 au Groupe PASàPAS-KPF. C’est ainsi que l’énergéticien s’est tourné vers son partenaire au moment de lancer son projet mobilité, comme l’explique Marion Dondaine, Chef du Département Systèmes d’Information & Télécom et membre du Comité de Direction d’ENERCAL : « En égard à l’expertise SAP avérée de notre partenaire et à sa bonne connaissance de notre SI, faire appel à PASàPAS-KPF était le prolongement naturel d’une collaboration pérenne qui nous a toujours donné entière satisfaction ; avec une vraie réassurance quant à la capacité de PASàPAS-KPF à nous accompagner de bout en bout, afin de mener à bien ce projet structurant. »

En amont, s’imposait la plateforme technologique SAP Cloud Platform – SCP avec session « full cloud » comme étant le meilleur choix. La plateforme de service en ligne (PaaS) SCP offre en effet un haut niveau de performances et de sécurisation, ainsi qu’une bonne capacité de développement et de déploiement d’applications métiers, notamment mobiles.
« Le choix d’un socle technologique cloud nous convenait, car il ne nécessite pas d’investissements lourds en termes d’infrastructure mais simplement un mode d’abonnement à l’usage. L’unique interrogation concernait la fiabilité et la performance du réseau, le serveur SCP étant installé en Australie et la connexion étant assurée via un câblage fibre optique sous-marin. Cette appréhension initiale a rapidement pu être levée, à l’issue des tests préparatoires. »

PASàPAS-KPF a ensuite conçu l’application mobile, en capitalisant sur les technologies innovantes de SAP et sur les potentialités de SAP FIORI, résolument orientées utilisateur.

Une mobilité bien adoptée

Opérationnelle depuis quelques mois, l’application mobile fonctionne aussi bien en mode connecté que non-connecté (afin de prendre en compte les zones grises de connexion).
Lors de sa prise de service, l’agent dispose immédiatement sur sa tablette d’une visibilité de sa tournée du jour. Préparé en amont par une personne de l’équipe « dispatch » en agence, le planning individuel couvre une large typologie d’interventions : pose compteur, relevé d’index, traitement des « emménagés / déménagés », gestion des incidents, réparation des dégradations… L’affectation des interventions se fait en fonction de la localisation des clients (via une transaction créée en back-end à l’ergonomie très simple) afin d’optimiser les temps de parcours et la qualité de service. Au fil de la journée, la synchronisation des données peut ainsi être effectuée en temps réel, à tout moment en fonction de la disponibilité du réseau ou le cas échéant au retour de l’agent à l’agence en fin de tournée. Avec seulement quelques mois de recul depuis son déploiement, la solution a déjà considérablement facilité les interactions entre les agents de terrain et leurs agences. L’appropriation des nouveaux outils (tablette et application) par les agents a été relativement rapide, avec des retours très positifs quant à l’ergonomie, la prise en main et la fluidité de navigation ; une perception partagée par les collaborateurs eux-mêmes, moins habitués aux outils digitaux, reconnaissant ici une réelle avancée par rapport « au bon vieux papier ». En agence, les équipes apprécient particulièrement la suppression des ressaisies dans l’ERP et l’automatisation de certaines tâches grâce à la remontée d’informations, également une meilleure visibilité du statut des interventions.

Un projet forcément évolutif

Capitalisant sur ces premiers retours prometteurs, ENERCAL se projette déjà avec PASàPAS-KPF sur la suite : « Au-delà du défi technologique, tout projet de mobilité fait évoluer certains processus métier. C’est pourquoi nous peaufinons les règles métier et étudions avec notre partenaire l’ajout de nouvelles fonctionnalités, à l’aune des retours d’expérience du terrain. C’est l’essence même de notre démarche agile : nous avons fait le choix de lancer le projet sur un premier périmètre volontairement restreint avant d’élargir le spectre fonctionnel. Nous avions la conviction que l’outil allait faire émerger de nouveaux besoins issus de l’expérience utilisateur, comme en témoigne l’expression d’attentes concrètes depuis le déploiement. Je citerais notamment la prise de photo, la cartographie avec spots d’interventions, la géolocalisation des compteurs, l’établissement de devis via la tablette, une application Magasin. En conclusion, un projet mobilité est avant tout un projet vivant. »