SAP et Google Cloud : une complémentarité technologique agile et innovante au service des entreprises

Prenez deux leaders technologiques, l’un pour les applications d’entreprise et l’autre pour le cloud, et unissez leur savoir. Ce type de coopération offre immanquablement des solutions de pointe aux entreprises. C’est pourquoi en mars 2017, SAP et Google Cloud annonçaient un partenariat pour mettre en place une démarche de type “hyperscaler” afin d’héberger et d’exécuter des instances SAP sur Google Cloud Platform (GCP).

Des applications critiques aussi agiles que Google Cloud

« L’objectif consiste à aider nos clients SAP à créer de la valeur avec l’Entreprise Intelligente ; cela se passe en 3 phases, dont la première consiste à migrer leurs applications SAP sous GCP, » annonce Jacques Jouanny, Innovation Platform Expert chez SAP. « Les entreprises peuvent ainsi bénéficier d’une amélioration des performances et rendre leurs applications évolutives en fonction de la demande. Par exemple, en période de promotions (comme le Black Friday aux États-Unis) GCP pourra assurer une montée en charge ponctuelle de façon transparente en adaptant l’infrastructure. Cette dernière étant supervisée par des professionnels, elle présente une fiabilité et une sécurité aussi bien pour les données que pour les applications, et en obtenant de meilleures performances business avec une infrastructure agile. »

Lors de mises à jour applicatives, d’augmentation ou de réduction des besoins en infrastructures, l’entreprise doit souvent arrêter ses systèmes pour réaliser ces évolutions, dans des délais pas toujours maîtrisés. « Avec GCP, l’entreprise bénéficie totalement de la mise à niveau continue (continuous upgrade) pour faire évoluer l’infrastructure, et sans aucune interruption. Une élasticité qui répond aux impératifs d’agilité et de coûts opérationnels maîtrisés. En outre, l’entreprise dispose toujours des dernières versions et du juste niveau d’infrastructure pour répondre au besoin, » précise François Tabard, directeur des partenariats chez Google Cloud France.

Enrichir plus simplement les applications sur le cloud

La seconde partie de l’accord, se porte sur la capacité des clients à étendre les applications SAP avec les  capacités de Google Cloud Platform et à combiner la puissance de SAP et GCP pour l’obtention de meilleur résultats business. Cela permet aussi de déployer plus rapidement des services et des applications, et donc d’accélérer la mise en production des projets. « Grâce à l’interopérabilité réalisée entre les technologies de Google Cloud et de SAP, les partenaires peuvent utiliser toutes ces possibilités pour enrichir l’existant, » note Jacques Jouanny. Et François Tabard illustre le propos par un exemple : « Fin mars, nous avons annoncé la connexion bi-directionnelle entre les environnements HANA et les outils de Google (Big Query) pour le Big Data. En une seule requête, l’application accède aux données à une échelle en pétaoctets, qu’elles proviennent des applications de production (SAP HANA) ou de données non structurées comme les réseaux sociaux. Il devient alors possible de corréler toutes ces informations pour en extraire une intelligence plus pertinente. Cette coopération SAP HANA/Big Query est possible grâce à l’intégration de SAP Cloud Platform (SCP) qui s’exécute sous GCP»

À l’heure de l’entreprise pilotée par la donnée (data driven), cette association offre à l’entreprise le meilleur des deux mondes : les données de production et celles du cloud, et la coopération de deux plateformes éprouvées pour le cloud, SAP Cloud Platform et Google Cloud Platform.

Coopération et co-développement continus pour SAP

« Autre exemple de coopération : les outils de SAP Leonardo pour gérer l’Internet des Objets, l’Intelligence Artificielle ou l’auto-apprentissage s’appuient sur la solution TensorFlow (mise en open source par Google) hébergée par GCP, » indique François Tabard. « L’enrichissement fonctionnel et l’intégration des plateformes SAP et Google Cloud font tourner efficacement les modèles de Machine Learning grâce à une puissance de calcul fournie par les processeurs spécialement conçus par Google Cloud, les Tensorflow Process Unit (TPU). » En effet, afin d’aller au-delà des performances des processeurs du marché, Google Cloud a développé ses propres processeurs afin d’accélérer l’exécution des modèles d’auto-apprentissage.

En développant SAP Data Custodian sous GCP, SAP offre aussi aux entreprises avec Google Cloud un contrôle renforcé pour leurs données sensibles, avec monitoring en temps réel des flux de données sur la plateforme Google Cloud. Ces outils de gestion des risques et de la conformité sous GCP sont disponibles pour les informations SAP ou non-SAP. « Ce gardien des données avec pilotage par l’entreprise offre une protection forte des informations sensibles. Sa version 2 est en cours de développement et attendue pour début 2019, » annonce Jacques Jouanny.

La solution SAP DataHub est aussi disponible sous GCP. Elle permet à l’entreprise de consolider toutes ses données, quelle que soit leur provenance (applications, services cloud, réseaux sociaux, datawarehouse…) et leur format, en une vue unique et sans recopier l’information.

SAP et Google Cloud poursuivent leur partenariat en continuant de développer ensemble de nombreux outils à destination des entreprises de toutes tailles.