agroalimentaire

Avec SAP et PM – Progress Management, Famille Michaud Apiculteurs illumine le monde de sa Lune de Miel

Afin d’accompagner sa forte croissance, la star mondiale du miel et des produits sucrants naturels a abandonné son système d’information maison pour SAP. Une excellente occasion d’améliorer ses processus et d’augmenter son ROI.

« Historiquement, les agriculteurs exploitaient deux ou trois ruches installées à proximité de leur champ pour faciliter la pollinisation des cultures. Le miel produit est un bonus que l’on partage en famille ou que l’on offre à ses voisins, » explique Nicolas Tasseel, Directeur des Flux et du Système d’information chez Famille Michaud Apiculteurs (système informatique, contrôle de gestion et Supply Chain). « En 1920, Yves Michaud, ingénieur passionné d’apiculture, se spécialise dans la transhumance des ruches. Un procédé qui consiste à déplacer les ruches selon les saisons et les récoltes au plus près du type de plantes dont on souhaite que les abeilles butinent le pollen, en fonction du miel recherché. »

Un développement spécifique freinant la croissance

Dès l’après-guerre, Bernard Michaud impulse à l’affaire familiale une dynamique plus commerciale, grâce à sa bonne compréhension de la grande distribution naissante. Il lance la commercialisation du miel avec une stratégie de marque : “Lune de Miel”. En 1990, Vincent Michaud passe aux manettes avec pour objectif de redresser l’entreprise, employant alors 30 personnes. Aujourd’hui, la TPE est devenue un groupe international présent dans plus de 70 pays, employant 230 personnes (dont 30 à l’étranger) au sein de trois filiales de distribution européenne (Milan, Madrid et Stockholm), et de son implantation au Canada où elle construit actuellement une usine. Depuis plusieurs années, non seulement l’entreprise se porte bien, mais elle évolue en tête de son secteur. « Nous enregistrons une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, et sommes devenus numéro un européen sur le marché des produits sucrants naturels, » explique Nicolas Tasseel. La société s’est également lancée dans les sirops d’agave et d’érable (avec des producteurs canadiens).

Cette croissance est également tirée par une augmentation des volumes qui nécessitent un fort investissement dans l’outil industriel, afin d’en assurer le conditionnement. Le développement international a aussi nécessité la prise en compte de nouvelles réglementations et de nouveaux consommateurs, mettant fin aux approches artisanales. En effet, la multiplication des produits nécessitait une gestion de la complexité, que l’entreprise avait décidé de prendre en main par le développement interne d’une solution maison sous AS/400.

« L’application maison a permis à l’entreprise de se développer pendant des années mais commençait à montrer quelques limites. Ainsi, il était difficile de gérer les stocks déportés (hors site), » rapporte Nicolas Tasseel. « De plus, la personne qui avait développé ce système est partie à la retraite en 2010. Or, notre expansion internationale nécessitait un contrôle accru de nos processus pour accompagner notre forte croissance et développer nos ambitions. »

Le choix de SAP s’impose pour tout informatiser

Famille Michaud Apiculteurs se met donc en quête d’un partenaire fiable et efficace, à même de l’accompagner dans son développement. « Le choix de la solution a été assez simple, nous avons opté pour l’ERP leader du marché : SAP » , rapporte Nicolas Tasseel. « L’approche consistait à déployer l’ERP en commençant par les processus du service client, depuis la préparation de la commande jusqu’à la facture, et à l’étendre progressivement au reste des activités pour faciliter une mise en œuvre en douceur. »

Un premier prestataire retenu se révèle peu convaincant sur la conduite du projet, et l’entreprise décide de faire appel à un autre spécialiste. Elle se tourne alors vers PM. « Spécialiste de SAP, PM est un prestataire reconnu sur la place et compétent pour conduire des projets industriels. En outre, ses équipes avaient déjà déployé des solutions SAP dans des entreprises agro-alimentaires, » affirme Nicolas Tasseel.

L’ERP SAP ECC est alors déployé pour gérer les activités de l’achat de matières premières jusqu’à la distribution, en passant par les étapes de production et de stockage. Le tout étant intégré avec la finance. « 18 mois plus tard, les solutions sont totalement déployées au siège, et le déploiement de la comptabilité sur les filiales est bien engagé. L’ancien système maison peut être mis en veille.» se félicite Nicolas Tasseel.

Dans son équipe, deux informaticiens sont en charge de SAP. Par ailleurs, l’entreprise bénéficie d’un contrat de support, de maintenance et d’évolution auprès de PM. Le service informatique dispose déjà de compétences SAP, et deux membres de son équipe ont bénéficié d’un transfert de compétences au cours du projet.

Fiabilité et visibilité pour piloter sereinement une croissance mondiale

« Désormais, la qualité des informations financières est meilleure, et plus fiable. En effet, sur la solution précédente certains résultats financiers et certaines variations de stocks étaient devenues difficiles à expliquer avec le temps. Outre cette maîtrise financière, nous apprécions la traçabilité et la possibilité d’analyser et d’expliquer les chiffres produits, » constate Nicolas Tasseel. « SAP s’est révélé un outil structurant qui facilite le fonctionnement en mode processus. L’accompagnement de PM nous a ainsi permis d’optimiser notre organisation avec une définition des tâches et des enchaînements clairs. Grâce à SAP, nous avons optimisé les échanges entre processus, supprimé ou regroupé des tâches… pour des processus métiers maîtrisés. Au final : plus de sérénité et de sécurité dans le travail des équipes. »

Au-delà de la réorganisation, l’entreprise espérait également que d’éventuels leviers économiques accéléreraient le retour sur investissement d’une solution qui représente une dépense conséquente pour cette PME. « La gestion des nomenclatures à plusieurs niveaux favorise une meilleure analyse des coûts, un aspect essentiel pour notre activité. En reliant cela à l’activité des différentes filiales et à la gestion des stocks, la solution nous apporte une vision claire des besoins basés sur les prévisions commerciales. Or, il s’avère que dans notre activité, les achats de matières premières représentent l’essentiel des coûts de revient. Cette prévisibilité nous permet donc de baisser sensiblement le niveau des stocks, jusqu’à 30 % de produits finis en moins ! Ce qui représente une économie conséquente. Bien entendu, nous disposons désormais d’un meilleur contrôle des flux et de la planification, ce qui réduit également les stocks, » analyse le directeur des flux et du système d’information. « Pour nous, ce projet SAP représente un effort financier important. Or, il n’est pas facile d’impliquer tous les métiers dans un tel projet. Nous avons donc particulièrement apprécié l’intervention des consultants experts de PM. Cela nous a permis d’accélérer le retour sur investissement grâce aux bénéfices générés ».