chat

AI4Win : insufflez de l’intelligence dans vos applications métiers

Accenture et SAP lancent la seconde édition d’AI4Win, un hackathon ayant pour objectif la mise au point de solutions exploitant des technologies d’Intelligence Artificielle. AI4Win propose un processus complet : idée, choix de la plate-forme et mise au point d’un cas d’application concret.

Hackaton spécialisé sur les technologies d’Intelligence Artificielle, AI4Win accompagne le participant sur un chemin allant de l’idée au prototype. Avec une première phase de design de la solution, suivi de trois phases de développement. Des respirations entre chacune de ces étapes permettront de prendre le temps d’analyser les retours, de réfléchir aux modifications à apporter et – surtout – de s’adapter au rythme des équipes métiers avec lesquelles les développeurs vont collaborer.

Voici trois solutions développées sur base de la plateforme digitale SAP et qui illustrent les possibilités offertes par le challenge AI4Win.

Intelligent Collections : désormais un asset officiel Accenture

Lorsqu’un client nous approche pour un projet de modernisation IT, il s’attend à des gains en matière d’expérience utilisateur ou à de nouvelles fonctionnalités. Intelligent Collections permet d’industrialiser l’utilisation de l’IA dans un cas concret : la gestion du recouvrement. Nous pouvons ainsi proposer cette brique à nos clients pour un coût plus modique qu’un développement sur mesure.

Intelligent Collections permet d’analyser les paiements. De prime abord assez classique, cette solution commence par de la collecte de données à partir de système et de l’analytique. L’enjeu est de segmenter les différents clients suivant le nombre et le montant de leurs factures, les délais de paiement, les contentieux enregistrés, etc.

La seconde phase fait appel à l’analyse prédictive pour anticiper les problèmes de règlement et les contentieux. Intelligent Collections facilite la mise au point de stratégies de recouvrement différenciées, selon les clients, afin de mieux adresser la problématique des retards de paiement.

Entièrement sur base SAP, Intelligent Collections associe des technologies comme SAP Leonardo (analytique) et SAP Fiori (visualisation). Depuis sa mise au point, Intelligent Collections est devenue une brique de base officielle des assets Accenture pour les projets SAP S/4HANA.

L’AI au secours de la classification de documents

Le second projet répond à la demande d’un client du secteur bancaire, qui – face à une nouvelle contrainte réglementaire – devait trier plus de 15 millions de documents RH selon 300 catégories.

Sur le papier, la problématique est simple ; catégoriser des documents. Mais le volume à traiter, 15,5 millions de fichiers, rend cette tâche très complexe. Une personne seule aurait besoin de 150 ans pour mener ce travail à bien. Il fallait donc automatiser l’opération. Or, les premiers tests, sur la base de technologies classiques, n’ont pas été concluants. D’où l’idée de tester l’IA et le Machine Learning.

SAP Leonardo a été choisi afin de définir le modèle de classement des données, de la façon la plus automatisée possible et avec un minimum d’intervention humaine. Première étape : l’analyse des documents, via des techniques d’OCR, la détection de la langue utilisée et des mots, puis la définition du contexte. Seconde étape : la classification en tant que telle. À cet effet, 10000 documents déjà classifiés ont servi de base pour entrainer le modèle créé par Leonardo.

Sur de premiers tests, le modèle sur base SAP Leonardo a proposé un classement correct dans plus de 96 % des cas offrant par là une piste sérieuse pour l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Herbot : un chatbot pour les portails RH

Herbot est un chatbot qui propose aux utilisateurs un nouveau mode d’échange autour des questions RH, tout en s’intégrant au paysage applicatif existant. Placé entre l’utilisateur et SAP SuccessFactors, Herbot permet, par exemple, de poser des congés ou de consulter son solde de jours.

C’est un pan différent de l’IA qui est ici représenté : la facilitation de l’interaction utilisateur. Basé sur les technologies de Recast.AI, jeune pousse d’origine française maintenant détenue par SAP, Herbot pourra facilement être étendu : interaction par mail, lecture de documents scannés (OCR), conversation 100 % vocale par téléphone…

À mi-chemin entre les robots scriptés et les solutions « full IA », Herbot exploite des techniques de Machine Learning pour rendre ses réponses plus pertinentes. Et tire profit de la modularité de Recast.AI ainsi que des API de SAP SuccessFactors, qui facilitent les intégrations. Les clients qui ont défini des stratégies de transformation autour de SAP SuccessFactors trouveront donc, avec ce chatbot, un outil aisé à intégrer dans une solution existante.