ceo

Priorités et défis des CEO dans ce monde numérique

La transformation numérique est là, et elle évolue rapidement. Les entreprises commencent à se rendre compte de l’énorme potentiel des technologies numériques telles que l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des Objets (IoT) et la blockchain. Ces technologies présenteront des opportunités de taille, mais aussi des menaces, pour chaque entreprise, et elles influenceront tous les aspects des activités, y compris le modèle de gestion. Les entreprises n’ont jamais connu une évolution aussi rapide, et celle-ci ne fera que s’accélérer.

Pour suivre la cadence, les entreprises doivent définir clairement ce qu’elles veulent obtenir de leur transformation numérique et comprendre les obstacles éventuels. Lors de mes rencontres avec des dirigeants, clients de différentes régions et différents secteurs, j’ai constaté que les CEO affichent souvent les trois mêmes priorités et se heurtent aux trois mêmes défis :

  1. Expérience client – elle n’est plus définie par le marketing omnicanal et personnalisé.

Il n’est pas surprenant que 92 % des dirigeants numériques se concentrent sur l’expérience clientCependant, on ne parle plus seulement de marketing omnicanal et personnalisé, mais d’expérience client globale. Les entreprises s’aperçoivent qu’elles ont besoin de réinventer leur proposition de valeur et d’organiser le changement sur la chaîne de valeur, depuis le premier point d’interaction jusqu’à la fabrication, l’expédition et l’entretien, et d’être en mesure d’offrir une expérience client globale. Dans certains cas, il sera même nécessaire de changer le produit ou service principal.

  1. Changement progressif dans la productivité – transformer la productivité et les structures de coûts grâce aux technologies numériques.

Les entreprises utilisent les technologies pour atteindre leurs objectifs de croissance depuis des décennies, mais en combinant les technologies émergentes, elles peuvent donner un élan considérable à leur productivité et réduire leurs coûts. Pour concrétiser cela, elles doivent d’abord identifier les scénarios qui permettront d’apporter des changements considérables à leur productivité, leur donner un ordre de priorité basé sur la valeur, puis déterminer les meilleures technologies et solutions. McKinsey et Boston Consulting Group s’attendent à une amélioration de la productivité de 15 à 30 % grâce aux avancées numériques, qui mettront fin aux méthodes traditionnelles, et à une croissance incrémentale de leur productivité de 1 à 2 %.

  1. Implication des employés–promouvoir une culture de l’innovation doit être au cœur de toute entreprise.

Les entreprises cherchent à créer un environnement favorisant la créativité et l’innovation. Les dirigeants attirent les talents requis et développent les bonnes compétences. En outre, ils visent à attirer un personnel varié, à améliorer les collaborations et à responsabiliser les employés, car il est crucial que le personnel se sente impliqué pour obtenir de meilleurs résultats. Cette étude de Gallup révèle qu’environ 85 % des employés dans le monde n’exploitent pas tout leur potentiel par manque d’implication.

Les CEO s’emploient à atteindre ces trois objectifs, mais ils rencontrent des défis majeurs auxquels ils doivent faire face. J’ai défini ces trois plus grands défis en ces termes : le dilemme entre exécution et innovation, le cholestérol de l’entreprise, et la feuille de route de la transformation numérique.

  1. Le dilemme entre exécution et innovation –pour réussir, vous devez faire de l’avenir votre priorité.

La principale difficulté des CEO est qu’ils doivent continuer à exploiter une entreprise rentable tout en investissant dans des innovations futures. Très souvent, ces deux aspects entrent en conflit, car de nombreux dirigeants favorisent à tort le premier et consacrent beaucoup moins de temps au second. Cette situation doit changer. Les CEO et leurs équipes de gestion doivent consacrer plus de temps à réfléchir à ce que le numérique représente pour eux, discuter d’idées nouvelles et réinventer le futur. D’après Gartner, environ 50 % des comités de direction poussent leurs CEO à avancer sur le numérique. Bien que ce contexte soit prometteur, le numérique doit être la priorité de tous les CEO.

  1. Le cholestérol de l’entreprise – ne laissez pas la culture d’entreprise entraver le changement.

Plus l’entreprise est vieille, plus elle est bloquée avec les normes, les procédures, les couches de gestion et l’aversion à l’égard du risque. Quand les processus d’une entreprise viennent entraver le changement, c’est ce que j’appelle le « cholestérol de l’entreprise. » Les CEO doivent faire évoluer la culture, encourager la collaboration entre les équipes et instiller des idées plus variées pour réduire les taux de cholestérol. McKinsey et Capgemini concluent que la culture est le premier obstacle à l’efficacité numérique.

  1. Feuille de route de la transformation numérique –la transformation numérique est un périple sans fin.

De nombreux CEO peinent à élaborer leur feuille de route numérique, se posant des questions telles que : Par où commencer ? Un CDO ou un autre cadre peuvent-ils gérer cette innovation à ma place ? Quelle est ma feuille de route pour les trois à cinq années à venir ? Ces interrogations reviennent souvent dans les conversations. La plupart des entreprises pensent qu’il existe une feuille de route prédéfinie ou une solution miracle pour la transformation numérique, mais ce n’est pas le cas. La transformation numérique est un périple sans fin, et chaque entreprise doit commencer petit, acquérir les compétences et les connaissances nécessaires et continuer à innover.

Il est temps de faire face à la réalité numérique et à l’élever au rang de prioritéSelon KPMG, 70 à 80 % des CEO estiment que les trois prochaines années seront plus déterminantes pour leurs entreprises que les cinquante dernières. Et il y a de quoi s’inquiéter, car au rythme actuel des perturbations, 75 % des entreprises du S&P 500 de 2012 seront remplacées en 2027.

Article posté en anglais sur DigitalistMag