Baromètre Odoxa : l’expérience, enjeu clé de l’innovation des organisations

Alors que de nombreuses entreprises tricolores participent actuellement au CES de Las Vegas, ODOXA a ce mois-ci interrogé les Français sur l’innovation et les tendances « retail ». Le Rendez-vous de l’innovation réalisé en partenariat avec Saegus, SAP, Stratégies, BFM-Business, 01 net et l’Usine nouvelle révèle plusieurs enseignements.

Les salons internationaux, un formidable coup de projecteur pour l’innovation

4 personnes sur 10 (41%) en France et une majorité de cadres (62%) et de CSP+ (53%) connaissent les grands salons consacrés au numérique et à l’innovation (CES, Viva Tech, NRF*, etc.). L’année dernière (en janvier 2018) déjà, 83% des concitoyens français étaient persuadés qu’être présents à ces grands salons d’entreprises constituaient un très bon moyen de communiquer pour les entreprises françaises.

Si ces salons permettent aux entreprises de toute taille d’exposer leurs innovations, ils sont également des lieux d’inspiration pour les entreprises françaises afin d’innover. Ils permettent également à nos entreprises françaises et européennes de rayonner et de trouver de nouveaux financements pour accélérer leur croissance. Si les startups françaises sont de plus en plus représentées sur ces salons, SAP estime qu’aujourd’hui trop peu d’entreprises de taille internationale de la tech sont françaises ou européennes.

L’expérience client au cœur de l’innovation dans le retail

58% des Français sont convaincus que le poids grandissant du e-commerce constitue la grande tendance qui se développera à l’avenir dans le retail, bien avant la relation client (29%) et l’omnicanal (26%) et le big data (seulement 20%). Le poids de l’e-commerce, de la relation client et de l’omnicanal dans les réponses des français sur le futur du retail montre que l’expérience client est plus que jamais critique pour les français. Les entreprises, marques et distributeurs capitalisent sur les nouvelles technologies et la data pour tester et lancer de nouveaux concepts de vente, de livraison et de relation client. Même si les français ne le perçoivent pas, le big data a déjà commencé à changer leurs habitudes, notamment grâce à l’intelligence artificielle.

Les Français partagés sur l’innovation en France

Alors que l’innovation est un sujet clé pour les Français, seuls 48 % des français estiment que la France favorise l’innovation alors même que de nombreuses initiatives publiques ou privées existent et favorisent l’innovation en France. « En 2019, l’écosystème français de l’innovation en France est mature. Parmi les initiatives on peut citer entre autres : Choose France pour attirer les investissements étrangers en France, le Crédit Impôt Recherche pour attirer les investissements R&D en France, l’enseignement en France qui cultive des ingénieurs et des talents reconnus au niveau mondial, mais aussi France Digitale, le tissu local d’incubateurs, d’accélérateurs, de Capital Risqueurs (VCs) et les prêts BPI pour soutenir les startups.

Les entreprises françaises doivent faire évoluer leur culture d’innovation

Alors que les investissements des entreprises continuent dans la digitalisation, la moitié des français actifs ont pourtant le sentiment que leur entreprise n’investit pas ou peu dans l’innovation digitale. L’expérience est une nouvelle fois au cœur de la demande des français qui sont à la fois consommateurs et collaborateurs. L’expérience réinventée qu’ils vivent en tant que consommateur, ils veulent pouvoir l’avoir au sein de l’entreprise : 38% pensent qu’il faut renforcer les ponts entre le monde professionnel et celui des particuliers.

Les entreprises doivent continuer à faire évoluer leurs méthodes de travail. C’est ce que recommande prioritairement les français (50%) pour favoriser l’adoption des nouvelles technologies dans le sondage. Elles doivent pour cela adopter une culture tournée vers l’innovation : intrapreneuriat, design thinking, hackathons, espaces de travail, outils collaboratifs et intégration des clients au processus d’innovation sont autant de techniques qu’il faut s’approprier et injecter au sein de son organisation pour la rendre plus innovante mais aussi plus flexible et plus engagée.

« Les employeurs doivent disposer des meilleures informations sur ce que pensent ou attendent les collaborateurs de leur entreprise et mettre en place une politique RH digitalisée et centrée sur l’humain pour leurs employés. Une technologie centrée sur l’utilisateur, plus intelligente pour rendre plus efficace, plus intuitive, plus fluide le travail quotidien des employés, en automatisant certaines tâches par exemple. L’innovation ne peut prendre que si elle sert efficacement ses collaborateurs », conclut Sébastien Gibier.

Pour retrouver les résultats détaillés : http://www.odoxa.fr/sondage/innovation-numerique-cle-france-francais-ont-sentiment-dun-retour-arriere/

*SAP sera présent au NRF de New York, du 13 au 15 janvier, stand 3021. Plus d’informations : https://events.sap.com/fr/sap-france-retail-inspiring-tour-nrf-2019/fr/home