69% des Français croient en l’émergence d’un géant du numérique européen

Le baromètre de l’innovation Odoxa/SAP du mois d’avril a interrogé les Français sur leur relation avec les géants du numérique : Microsoft (81%) et Google (80%), entreprises les plus populaires des GAFAM. Abonnements vidéo (31%) et musical (18%), services numériques les plus utilisés par les Français. 69% des Français croient en l’émergence d’un géant du numérique européen

Consultez les résultats détaillés 

Le point de vue de Sébastien Gibier, Directeur de SAP.iO Foundry Paris :

Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft… Le point commun entre ces acteurs mondialement connus ? Ils ont changé la vie des Français par leurs innovations. On pourrait ajouter à cette liste des acteurs comme Netflix dans la vidéo, Spotify dans la musique, Airbnb dans l’hébergement ou encore Uber dans le transport. Toutes ces entreprises se sont imposées en offrant une expérience à la fois nouvelle, impactante et d’une extrême simplicité pour le consommateur. Microsoft et Google bénéficient d’une excellente image auprès de nos concitoyens avec respectivement 81 % et 80 % d’opinions positives.

Le baromètre montre des insights intéressants sur les usages et l’adoption des services numériques:

  • Avec 31 % d’utilisateurs, la vidéo à la demande est le service le plus développé chez les français devant le streaming musical (18% d’utilisateurs). Bonne nouvelle : on retrouve plusieurs acteurs Français derrière ces services comme CanalPlay, SFR Play, OCS dans la vidéo ou Deezer dans la musique.
  • On constate également adoption rapide du paiement via le smartphone : 8 % des Français l’utilisent déjà au lieu de leur carte bancaire et 10 % d’autres de nos concitoyens comptent adopter ce mode de paiement prochainement.

L’arrivée de nouveaux arrivants stimule le marché et oblige les acteurs historiques à se réinventer et à proposer de nouvelles expériences. Les plateformes qui explosent sont celles qui ont basculé d’un modèle de produit à un modèle de service. Fournir une expérience, c’est aussi tenir compte des besoins de son public. Les entreprises qui perdurent et perdureront sont celles qui seront capables de faire évoluer l’expérience qu’elles procurent en mesurant en permanence l’expérience qu’elles proposent, qu’il s’agisse de clients, collaborateurs, prospects, utilisateurs, partenaires, fournisseurs, citoyens, étudiants ou investisseurs.

Près d’un français sur cinq (19 %) se dit prêt à souscrire au nouveau service du jeu vidéo sans console de Google. Comme la plupart des services actuels, l’heure est à la dématérialisation et la consommation à l’usage. Les français ne veulent plus voir la technologie (plus de box, de console…) et sa complexité. Ils veulent pouvoir la consommer simplement à tout moment, quel que soit l’endroit et le support. L’arrivée de la 5G qui commence à être testée en France devrait accélérer l’adoption de ces services et en faire émerger de nouveaux dont on parle beaucoup comme les transports autonomes mais également des services qui restent à inventer.

69% des français croient en l’émergence d’un géant européen du numérique. L’Europe manque cruellement de géants du numérique. En B2C, seul Spotify a réussi à s’imposer au niveau international. Chez les français l’innovation se joue plutôt chez les opérateurs comme Orange aujourd’hui dans le top 10 des opérateurs mondiaux. Sur le marché du B2B, SAP est aujourd’hui la seule entreprise technologique de souche européenne capable de rivaliser avec les géants américains et asiatiques. Pour favoriser l’émergence de nouvelles licornes et de géants européens de la tech au niveau international, il est indispensable de lever les blocages légaux existants entre les 28 états membres et de renforcer les structures d’accompagnement et d’accélération de dimension internationale.