SAP et Village by Crédit Agricole Provence Côte d’Azur – Sophia-Antipolis, un an de collaboration au beau fixe pour soutenir l’écosystème startup

En 2018, SAP a annoncé une série d’engagements pour l’innovation sur l’ensemble du territoire français. Pour soutenir l’écosystème startup de la région Sud, l’entreprise collabore depuis avec le Village by CA de Sophia-Antipolis en apportant compétences, technologies aux jeunes pousses de startups de la région. Retour sur une collaboration au beau fixe.

Un an après la signature de son partenariat, SAP a accompagné 24 startups incubées par Village by CA Sophia-Antipolis. Près d’une dizaine collaborateurs SAP issues des équipes de R&D de SAP Labs France et commerciales de SAP France ont mis à disposition leurs compétences techniques et métiers pour apporter conseil, coaching et mentoring.

Pour Jean-François Richardoz, “Maire” du Village by CA Sophia-Antipolis, SAP est devenu le partenaire le plus important de l’incubateur. « Au début du partenariat, SAP a pris le temps de découvrir les attentes des startups en termes d’accompagnement et d’aide à leur développement. Les équipes de SAP ont ensuite analysé les axes d’amélioration des jeunes entreprises et ont permis à certaines d’entre-elles d’accélérer leur stratégie business. SAP apporte, du fait de sa vision d’acteur d’innovation, des sujets concrets autour desquels travailler et participe activement à la vie du Village via l’organisation de masterclass sur l’analyse prédictive, le machine learning ou encore la protection des données. Après cette bonne première année en termes d’implication, nous espérons aller encore plus loin dans le partenariat en 2019. »

Parmi les 24 startups incubées par le Village, Anasounds, jeune pousse spécialisée dans les équipements pour guitare électrique revient sur le support de SAP : « SAP nous a aidés à faire émerger des idées lors de sessions de Design Thinking qui nous ont permis d’améliorer notre plateforme de e-commerce. L’objectif initial visait à trouver les failles de notre business model, de repenser le projet et d’avancer d’une nouvelle manière. Les équipes de SAP nous ont permis d’aller dans la bonne direction », explique Alexandre Ernandez, co-fondateur et président d’Anasounds.

Une collaboration que le dirigeant de la startup espère voir mûrir dans les prochains mois : « Nous n’imaginions pas tout ce que l’on peut faire avec SAP. Nous souhaitons maintenant faire un audit complet de notre société pour identifier ce que nous pourrions encore mettre en place avec SAP pour améliorer nos process au quotidien. »