SAP France rejoint l’initiative StOpE pour faire reculer le sexisme

Signature de l’initiative StOpE (Stop au sexisme dit Ordinaire en Entreprise) pour faire reculer les actes de sexisme ordinaires en entreprise. SAP prône la tolérance zéro.

SAP SE (NYSE: SAP), leader mondial de la Tech d’entreprise, renforce son action en faveur de l’intégration et du développement des femmes en France et signe l’initiative StOpE, placée sous le Haut Patronage de Marlene Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations. SAP France prône la tolérance zéro et prend la responsabilité de déployer au cours de l’année au moins une des 8 actions prioritaires suivantes :

  1. Afficher et appliquer le principe de tolérance zéro
  2. Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes) et de leurs impacts
  3. Former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme ordinaire
  4. Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise
  5. Inciter l’ensemble des salariés à contribuer à prévenir, à identifier les comportements sexistes et à réagir face au sexisme ordinaire
  6. Prévenir les situations de sexisme et accompagner de manière personnalisée les victimes, témoins et décideurs dans la remontée et la prise en charge des agissements sexistes
  7. Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées
  8. Mesurer et mettre en place des indicateurs de suivi pour adapter la politique de lutte contre le sexisme ordinaire

« La diversité et le respect sont des valeurs fondamentales pour le groupe SAP. Le sexisme dit ordinaire est le plus souvent invisible et a un impact dommageable. En rejoignant StOpE, nous souhaitons sensibiliser nos collaborateurs, faciliter les remontées pour prendre des décisions adaptées », explique Caroline Garnier, Directrice des Ressources Humaines, SAP France.

« Nous voulons réduire efficacement et durablement les biais et les actes de sexisme qui freinent l’intégration et l’ascension des femmes en entreprise. Sur le sujet du sexisme, SAP France appliquera en interne la tolérance zéro », commente Gérald Karsenti, Président Directeur Général, SAP France