4 Français sur 10 utilisent des objets connectés sportifs : quels enjeux pour les marques ?

Le baromètre de l’innovation Odoxa/SAP du mois de juin a interrogé les Français sur l’usage de la technologie dans le sport. 4 Français sur 10 utilisent des objets connectés dans leurs activités sportives. Performance (73%), motivation (67%), santé (60%) : leurs utilisateurs voient de nombreux avantages aux objets connectés. Arbitrage, innovations, performances, expériences :  l’utilisation de la technologie peut beaucoup apporter au sport selon les Français.

Consultez les résultats détaillés 

Le point de vue de Tine Vandenbreeden, Directrice Générale Adjointe en charge des opérations, SAP France :

Des usages en ligne avec l’adoption du sport et des technologies

Le sport et les technologies ont le vent en poupe avec près de 1 Français sur 2 déclarant faire du sport plus d’une fois par mois (45 % – Ministère des sports) et avec 94% des Français étant équipés en téléphone mobile et 3 Français sur 4 ayant un smartphone (CREDOC). Il n’est donc pas étonnant que 4 Français sur 10 utilisent des objets connectés dans leurs activités sportives. 6% ont même un objet connecté sportif de type raquette ou chaussure connectée !

Les consommateurs veulent une expérience réinventée : grâce aux nouvelles technologies objets connectés, IoT, la 5G et les technologies d’Analytiques, ils peuvent « augmenter » leurs passions. Nous le voyons bien chez nos clients dans le sport comme dans le basket (NBA) ou le Tennis (WTA) avec qui qui nous offrons une multitude de statistiques sur les performances des joueurs. Les fans de la NBA peuvent aller y consulter toutes les performances de Tony Parker : son classement, son nombre de points marqués, son nombre de pénalités…

La donnée au service d’une expérience sportive personnalisée

Le développement du « sport santé » s’impose ainsi comme une véritable tendance de fond, qui résulte notamment d’une prise de conscience des individus de l’importance de prendre soin de soi et se prémunir de maladies. Motivation et santé sont clés pour les marques et les organisations de compétitions sportives. Pour le Marathon de Sydney où via les capteurs connectés, nous fournissions aux participants tout un tas d’informations sur leur performance sportive en temps réel qu’ils pouvaient partager sur les réseaux sociaux.

L’enjeu pour les marques et les enseignes de distribution de sport est de fournir une expérience nouvelle qui combine les données de performances et données d’expérience pour fournir au consommateur une expérience unique, sur le terrain.

Vers des objets connectés prédictifs

Plus d’un tiers des français n’ont pas confiance dans les objets connectés pour surveiller leur santé. La technologie grand public doit encore faire ses preuves et apporter de nouveaux services innovants à base d’analyse prédictive et d’IA.

Ces services nous les développons déjà dans le sport professionnel pour nos clients dans le football ou le rugby où l’on capitalise sur la donnée pour éviter les blessures des joueurs.

Dans le football, l’analyse comparée de la fatigue physique et physiologique d’un joueur en fonction de l’historique de ses blessures et leur contexte donnent aux entraîneurs des outils de coaching et de préparation prédictifs pour un match. L’entraineur recevra une alerte de risque de blessure et ainsi de le substituer. Cela permet également aux entraîneurs de concevoir des séances d’entrainement personnalisées sur la base de l’analyse de ces performances.

Demain, ces technologies redescendront progressivement au consommateur grâce à leurs capteurs et smartphones. C’est tout l’enjeu des marques de sport aujourd’hui de fournir des expériences sur le terrain !

La technologie au service de toutes les expériences sportives

Comme l’ont bien compris les français, la technologie permet d’améliorer la performance des sportifs et de l’arbitrage.

Comme évoqué précédemment, la réduction du risque de blessure est clé. La collecte des données comme le nombre d’impacts et la force d’engagement dans la mêlée va donner des indications sur le fait qu’un joueur est apte à jouer sans risque pour sa santé. C’est un challenge clé pour les ligues comme la Ligue Nationale Française de rugby qui visent à réduire les risques de blessures.

Dans le monde du sport professionnel, les données sont une ressource essentielle pour optimiser les performances d’un sportif ou d’une équipe : elles permettent de mieux comprendre où résident les clés de leur performance ou, au contraire, leurs faiblesses, pour fournir aux joueurs ou aux entraîneurs les moyens de prendre des décisions parfaitement éclairées, et ce en temps réel.

Dans le cadre du championnat du monde de tennis féminin WTA, les informations tirées du video processingdonnent aux entraîneurs des informations tout au long du match comme la hauteur de frappe, la rotation de la balle, la vitesse de déplacement, pour leur permettre d’analyser la performance de leur joueuse, et d’adapter son jeu en conséquence.

Dans la course automobiles électriques de nouvelles expériences immersives sont proposées aux fans qui leur permettent de suivre la course dans les conditions du pilote au travers d’outils de VR par exemple. Les fans peuvent aller jusqu’à avoir un impact sur la performance de la voiture en fonction du comportement du pilote : impacter la performance de sa batterie en fonction de son comportement !