Accélérer le déploiement de SAP S/4 HANA dans le secteur de la chimie

Dans le monde de la chimie, la mise en place de solutions de gestion doit tenir compte d’un certain nombre de spécificités. TVH Consulting a conçu une offre sur mesure pour les PME et ETI du secteur, basée sur SAP S/4HANA.

Pour répondre aux spécificités de l’industrie chimique, TVH Consulting propose une solution packagée autour des solutions SAP. Initialement développé sur le système ERP SAP ECC 6.0, SAP Cadexpress Chimie est désormais proposé sur SAP S/4 HANA, sur site ou dans le Cloud.

« La grande force de SAP est de proposer des solutions capables de s’adapter aux besoins. Néanmoins, l’effort d’adaptation peut sembler trop important pour une PME ou une ETI : le package permet d’alléger considérablement la tâche, en couvrant près de 80 % des besoins. Pour les industriels, c’est un véritable accélérateur, » explique Guy Maisonneuve, Directeur associé chez TVH Consulting.

À l’origine, la division SAP de TVH était basée dans la région lyonnaise, où de nombreuses PME et ETI industrielles sont implantées. Avec plus de 20 ans d’expérience dans la chimie et les secteurs voisins, comme la pharmacie et l’agroalimentaire, l’entreprise a développé une solide expertise autour des industries de process.

L’intégrateur a mis cette connaissance à profit pour développer un package sectoriel, destiné notamment aux PME et entreprises de taille intermédiaire. « Ces acteurs ont un réel intérêt pour les solutions pré-packagées, qui leur permettent d’être plus rapides et efficaces dans le déploiement », souligne Guy Maisonneuve.

Traçabilité et planification, deux enjeux complexes dans la chimie

La solution se base à la fois sur les meilleures pratiques de SAP et sur les spécificités du secteur de la chimie, qui sont nombreuses.

Elle permet par exemple de prendre en compte la gestion des matières dangereuses : même si les entreprises utilisent généralement des outils spécifiques, certaines informations doivent être remontées dans l’ERP, pour organiser par exemple le transport ou le recyclage.

Les enjeux réglementaires et le traitement des déchets nécessitent également une traçabilité poussée. Il faut suivre en temps réel le devenir des différentes matières utilisées, en particulier dans certains domaines où la destruction des résidus de production est très contrôlée.

Dans certains cas, des fonctionnalités de traçabilité complexe doivent être mises en œuvre, notamment quand les processus de fabrication font intervenir des mélanges entre différents lots.

Le module de planification avancée de SAP adapté aux besoins

La planification représente un autre processus délicat à gérer dans l’industrie chimique, avec un grand nombre de paramètres qui entrent en jeu. Les industriels de la chimie planifient fréquemment leur production par campagnes, avec des étapes de contrôle cruciales. Le package s’appuie sur le module de planification avancée de SAP (PP/DS) pour couvrir ces besoins.

Un autre enjeu récurrent concerne le stockage. « Les sites industriels ont des capacités de stockage limitées, la planification doit en tenir compte », pointe Guy Maisonneuve.

La gestion de la maintenance des équipements (GMAO) tient une place prépondérante, car les entreprises de la chimie utilisent des équipements complexes, qui nécessitent une maintenance régulière. Ces contraintes doivent être prises en compte au niveau de la planification de la production.

Enfin, l’optimisation des flux de transport entrants et sortants est également un prérequis : beaucoup d’acteurs de la chimie transforment de gros volumes de matières avec un prix à la tonne faible : dans ces conditions, l’optimisation du transport est un enjeu fort du secteur.

Une solution déployée dans plusieurs PME

Le package proposé par TVH Consulting, SAP Cadexpress Chimie, s’enrichit au fur et à mesure des projets, pour suivre l’évolution des besoins du secteur. Il a déjà été déployé dans plusieurs entreprises. Parmi celles-ci figurent DRT, une société basée dans les Landes spécialisée dans la valorisation de la colophane et de l’essence de térébenthine extraites de la résine du pin, le fabricant de peintures V33 ou encore Coatex (Groupe Arkema), producteur d’additifs spécialisés pour les formulations à base d’eau.

Le groupe Nigay, spécialiste de la fabrication de caramels, fait également partie des clients. Cette société du secteur agroalimentaire a un fonctionnement proche de l’industrie chimique, avec des contraintes supplémentaires comme la gestion des dates de péremption. La traçabilité et le contrôle qualité occupent une place centrale dans l’activité de l’entreprise. Une fois la solution mise en place, « les processus de traçabilité sont passés de plusieurs heures à quelques minutes », souligne Henri Nigay, son président.

Pour les PME et ETI, le package présente trois grands bénéfices :

  1. La réduction des coûts et des délais de déploiement

« En moyenne, le gain de temps est de 30 % par rapport aux projets réalisés sans package », constate Guy Maisonneuve.

  1. La réduction des risques associés à la mise en œuvre d’un système ERP

« Le déploiement d’un ERP représente toujours un projet sensible. Le jour de la bascule, il faut être en capacité d’assurer le service au client. Pouvoir s’appuyer sur une solution déjà éprouvée réduit les risques associés dans une proportion importante. »

  1. Le support d’un partenaire possédant la connaissance de leur métier

« Il faut bien avoir en tête qu’un projet d’ERP est avant tout un projet humain, avec une équipe qui va travailler ensemble pendant plusieurs mois. Quand tout le monde se comprend dès le départ, les projets sont plus efficaces. Les PME économisent ainsi leur temps et leur énergie. »

Dernier avantage, la disponibilité du package sur S/4HANA Cloud va permettre aux entreprises du secteur de libérer davantage de ressources pour se consacrer à leur métier. « Le Cloud va dans le sens de l’histoire. Administrer des systèmes informatiques ne fait pas partie des priorités pour les PME et ETI, » conclut Guy Maisonneuve.