Rentrée scolaire : SAP s’engage dans l’alphabétisation numérique

  • Intervention dans plus de 50 établissements scolaires en Ile de France, PACA et Normandie pour enseigner aux élèves du primaire les fondamentaux du code informatique.

  • 1 100 enfants formés au codage depuis le début de l’année 2019

  • Partenariat avec l’association Sport dans la Ville pour former environ 6 000 jeunes en France

  • Appel à candidatures jusqu’au 8 septembre pour financer les projets des associations.

Via son programme de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), SAP œuvre dans le domaine de l’éducation afin d’aider les jeunes issus de tous horizons à maîtriser les nouvelles technologies, acquérir des compétences numériques et se former à la programmation informatique. En France, l’entreprise a mis en place une série d’actions pour que plusieurs milliers d’enfants puissent développer leurs compétences dans un secteur technologique encore trop souvent réservé à un pourcentage restreint de la population.

La Fondation SAP France au service de l’alphabétisation numérique sur le territoire français

Sur le plan national, SAP France, a souhaité orienter ses actions vers du mécénat de compétences au service du bien commun par le biais de l’engagement proactif de ses employés. Créée en 2005, la Fondation SAP France agit dans le champ social et éducatif en soutenant notamment des projets pédagogiques à destination des enfants et des jeunes défavorisés. Elle intervient ainsi dans plus de 50 établissements scolaires en Île-de-France et en régions (PACA et Normandie pour enseigner aux élèves du primaire les fondamentaux du code informatique. Dans le cadre de son action pour l’égalité des chances, SAP a également noué un partenariat avec l’association Sport dans la Ville pour former environ 6 000 jeunes en France. Le principe consiste à accueillir des groupes de 50 jeunes pour les sensibiliser au codage et aux métiers du numérique.

Alexandra Darras, responsable de la Fondation SAP France, explique que « la pédagogie est adaptée en fonction de la tranche d’âge : pour les plus jeunes nous utilisons par exemple Scratch, qui est le logiciel de codage le plus intuitif et aussi celui utilisé dans le cadre du brevet des collèges. Pour susciter la curiosité de nos élèves, nous leur expliquons qu’en assistant à ces cours, ils apprennent une nouvelle langue et pourront développer aussi bien des jeux, des applications mobiles que des outils destinés à la finance. » Preuve que le digital peut avoir un impact positif sur la société, ces formations gratuites s’inscrivent dans la dynamique de la Tech For Good.

Depuis le début de l’année 2019, 200 collaborateurs, soit près de 10 % de l’effectif de SAP en France, ont ainsi pu former 1 100 enfants au codage.

Financer les projets des associations et écoles en matière d’éducation au numérique

Pour inciter les associations à enseigner le codage aux enfants mais aussi les sensibiliser aux nouvelles technologies, SAP a mis en place l’initiative Meet and Code. Co-organisée par SAP, Haus des Stiftens gGmbH et TechSoup Europe, elle promeut et finance des projets d’éducation numérique pour les jeunes en France ainsi que dans toute l’Europe. Entre le 5 et le 20 octobre 2019, enfants, adolescents et jeunes adultes auront ainsi la possibilité de se rencontrer et de se familiariser avec la programmation et le caractère ludique de son apprentissage. Meet and Code a pour ambition finale de faire découvrir aux jeunes participants l’impact de l’informatique sur leur vie quotidienne et de les encourager à acquérir de solides compétences numériques pour leur vie et leur réussite future. Les associations ont jusqu’au 8 septembre pour déposer leur candidature. Plus d’informations sur https://meet-and-code.org/fr/fr/

A l’échelle internationale : Africa Code Week

Lancé par SAP en 2015 dans le cadre de son engagement sociétal pour soutenir la croissance en Afrique, Africa Code Week est une initiative de développement des compétences numériques ayant touché plus de 4 millions de jeunes à ce jour. Pour initier tous ces jeunes au codage, 50 000 enseignants ont été formés au cours des quatre dernières années sur les 37 pays africains participants, d’abord par une équipe de 200 collaborateurs SAP qui ont choisi de partager leur expertise en s’impliquant comme formateurs bénévoles, puis par les enseignants formés sur place et ainsi de suite.

Africa Code Week compte aujourd’hui sur le soutien de l’UNESCO à travers son initiative YouthMobile, Irish Aid, Google, plus de 130 partenaires publics, privés et associatifs et 120 ambassadeurs répartis sur tout le continent. «  Ce programme traduit concrètement les engagements pris par SAP en matière de RSE ces dernières années avec, au cœur du modèle de réussite d’Africa Code Week, la puissance des partenariats public-privé pour réduire la fracture des compétences et promouvoir l’autonomisation des filles à l’échelle de tout un continent. Des formations d’enseignants ont lieu en ce moment même, un peu partout en Afrique, en amont de la cinquième édition d’ACW qui verra des milliers d’ateliers d’initiation gratuits organisés sur 37 pays africains pour 1,5 million de jeunes. » explique Claire Gillissen-Duval, Directrice de la Responsabilité sociétale d’entreprise en Europe, Moyen-Orient et Afrique et responsable de l’initiative Africa Code Week chez SAP.