Journée mondiale des enseignant(e)s de l’UNESCO, Africa Code Week célèbre les Compétences Numériques à travers le monde

PARIS — 7 octobre 2019 Une délégation composée d’ambassadeurs de pays africains, de délégués permanents auprès de l’UNESCO, de fonctionnaires de l’organisation internationale et de dirigeants de la société SAP s’est réunie aujourd’hui à Paris afin d’examiner des opportunités de partenariat visant à enrichir les compétences numériques de la jeune génération en France et en Afrique. La réunion, qui s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale des enseignant(e)s célébrée chaque année le 5 octobre, s’est déroulée au siège de SAP France à Levallois-Perret.

À l’ordre du jour : une discussion autour des possibilités qui s’offrent aux pays africains pour favoriser le développement de nouveaux partenariats public-privé permettant d’intégrer davantage de jeunes dans la communauté numérique. Lancé et piloté par SAP en étroite collaboration avec l’UNESCO YouthMobile et un réseau grandissant de partenaires animés par les mêmes valeurs, Africa Code Week est une initiative de développement de compétences numériques organisée chaque année en octobre. ACW a accompagné plus de 4,1 millions de jeunes Africains dans 37 pays depuis sa création en 2015.

Liam Ryan, Directeur général de SAP Irlande et Président du Comité de gouvernance RSE EMEA, souligne que la démarche en faveur du développement de compétences numériques bénéficie aujourd’hui du soutien d’un ensemble de partenaires à travers le continent qui partagent tous les mêmes valeurs. « Chaque année au cours des trois prochaines décennies, le marché du travail devra intégrer entre 15 et 20 millions de jeunes de plus en plus instruits. Il sera essentiel pour la réussite et la croissance des économies en Afrique, mais aussi en Europe et à travers le monde, de doter ces nouveaux travailleurs de compétences numériques et de les inspirer à saisir les opportunités que présente la 4e Révolution industrielle. Nous souhaitons la bienvenue à nos invités issus des secteurs public et privé, et nous sommes ravis de pouvoir collaborer avec eux dans le cadre du programme d’Africa Code Week 2019.

Les compétences numériques en première ligne

L’État français a lancé en 2018 une nouvelle stratégie d’insertion numérique visant à offrir aux 6,7 millions de Français qui ne maîtrisent pas encore Internet un meilleur accès aux compétences et aux infrastructures numériques. Une étude réalisée par Randstat, société de conseil en ressources humaines, révèle qu’un Français sur cinq demeure mal à l’aise face aux technologies numériques, et que les deux tiers de la population active ne perçoivent pas l’urgence de la formation à ces technologies.

L’accès aux travailleurs qualifiés est devenu lui aussi une question déterminante. La Commission européenne estime que le secteur TIC en Europe pourrait faire face, dès l’année prochaine, à une pénurie de compétences de l’ordre de 756 000 postes non pourvus.  Et cette pénurie annoncée n’est qu’une composante d’un défi plus grand : selon le Forum économique mondial, plus de la moitié des travailleurs à travers le monde devront acquérir de nouvelles compétences au cours des trois prochaines années, à mesure que les technologies numériques bouleverseront les industries et feront émerger des besoins radicalement différents en matière de recrutement.

Engager l’immense vivier africain

La France, de par son histoire, est inextricablement liée au continent africain et reste un de ses premiers partenaires commerciaux. Selon des données de 2015, quelque 619 000 ressortissants de pays africains, notamment le Mali, le Sénégal et la République Démocratique du Congo, vivent légalement dans l’Hexagone, auxquels s’ajoutent 3 millions de Français originaires de l’Afrique subsaharienne.

Moez Chakchouk, Sous-directeur général pour la communication et l’information à l’UNESCO, insiste sur la nécessité pour tous les jeunes de pouvoir tirer parti des possibilités qu’offre l’économie numérique du XXIe siècle. « Les compétences numériques constituent le sésame vers une plus grande participation à la 4e Révolution industrielle, et un élément essentiel à la réalisation des Objectifs du Développement Durable de l’ONU, surtout en matière d’éducation (Objectif N° 4). À l’occasion de la Journée mondiale des enseignant(e)s, et alors que débute Africa Code Week 2019, nous saluons tous les enseignant(e)s, partenaires, volontaires et bénévoles, ainsi que nos codeurs en herbe ».

À la fin des discussions, les délégués ont assisté à un atelier de codage aux côtés d’un groupe d’enfants. Ils ont ainsi pu voir par eux-mêmes la facilité avec laquelle les compétences dans ce domaine peuvent être acquises, ainsi que les possibilités engendrées par Africa Code Week pour les développer à grande échelle.

Créer un impact pérenne à travers des initiatives de développement de compétences et de renforcement de capacités

Déterminée à susciter, à travers l’insertion numérique, des opportunités en faveur de la jeunesse africaine dans son ensemble, Africa Code Week apporte une contribution positive et durable sur tout le continent. Claire Gillissen-Duval, Directrice de la Responsabilité sociétale d’entreprise pour la région EMEA et responsable de l’initiative Africa Code Week chez SAP, a commenté : « Africa Code Week, une initiative qui cadre parfaitement avec notre engagement en faveur des Objectifs du Développement Durable de l’ONU, illustre la façon dont nous œuvrons pour l’éducation inclusive (Objectif N° 4), soutenons l’égalité femmes-hommes et l’autonomisation des femmes et des filles (Objectif N° 5), et bâtissons des partenariats solides avec des organisations des secteurs public et privé (Objectif N° 17). Les activités d’Africa Code Week 2019 vont bientôt commencer. Dans ce cadre, nous avons pour objectif de toucher 1,5 million de jeunes Africains tout en développant les capacités locales de formation. Nous tenons à remercier nos partenaires issus des secteurs public et privé, en Afrique comme en France, pour leur contribution précieuse à l’avenir du continent le plus jeune du monde ».

Africa Code Week se déroule durant tout le mois d’octobre dans 37 pays africains. Rendez-vous sur www.africacodeweek.org pour voir le planning complet des activités.

Africa Code Week (ACW)

Lancée en 2015 par la Direction de la Responsabilité sociétale de l’entreprise de SAP dans le cadre de son engagement en faveur d’une croissance pérenne en Afrique, Africa Code Week promeut l’alphabétisation numérique et le développement de compétences de codage auprès de la jeune génération, avec pour objectif de favoriser des apprentissages pérennes à travers le continent. Des partenariats dynamiques avec les secteurs public et privé, ainsi que des ONG, constituent le moteur de cette initiative dans sa volonté de contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

Forte du soutien d’acteurs tels que l’UNESCO YouthMobile, BMZ, Google, Irish Aid et plus de 130 partenaires et 120 ambassadeurs partout en Afrique, Africa Code Week compte à ce jour plus de 4 millions de jeunes bénéficiaires. SAP travaille également en étroite collaboration avec l’UNESCO pour accroître la participation des filles dans les ateliers ACW. Au cours de la 5e édition d’ACW, en octobre 2019, 1,5 million de jeunes dans 37 pays pourront assister à des milliers d’ateliers de codage gratuits, axés sur l’autonomisation des filles et le renforcement de capacités à l’échelle des communautés.

Participez aux côtés de SAP et ses partenaires en visitant www.africacodeweek.org pour en savoir plus.