analytics

SAP HANA devient le cœur du SI financier de SCOR : Le pouvoir analytique est aux mains des utilisateurs

Lors d’une intervention remarquée le 5 septembre, dans le cadre de SAP DreamZone 2019, un évènement annuel dédié au traitement intelligent des données, Marc Henry, Head of Finance systems, process & controls and projects du groupe SCOR, a présenté comment, en mettant au cœur de sa stratégie les dernières technologies SAP pour la construction de sa plate-forme finance, SCOR Finance a changé les façons de travailler, décuplé la performance, divisé par trois le temps de lancement des innovations et placé l’analytique entre les mains des utilisateurs. À cet effet, des outils comme SAP Analytics Cloud, SAP Analysis for Office et SAP Disclosure Management leur sont proposés. Un projet stratégique pour ce leader de la réassurance.

Sous l’impulsion de Denis Kessler, SCOR est devenu un géant du monde de la réassurance, avec 15,3 milliards d’euros de primes perçues en 2018. Des revenus qui placent cet acteur européen dans le premier tiers des réassureurs, avec une confortable 4e place mondiale.

Cette Success Story, SCOR la doit à une croissance organique, mais aussi à des opérations de croissance externe s’accompagnant d’intégrations réalisées avec efficacité. Afin de renforcer sa structure financière et son excellence opérationnelle, le groupe a entamé une unification de ses systèmes avec un objectif : s’appuyer sur l’analytique pour faciliter le reporting et l’automatisation des processus.

M.Henry a détaillé les étapes du cheminement que SCOR Finance et ses équipes représentées par G. Du Sordet (Head of SAP Competency Center) et F. Bossard (Head of Finance reporting and analytics) a suivi en commençant par la standardisation du General Ledger (ECC) sur une instance unique et son intégration avec la Consolidation (BFC). Les équipes ont été ainsi déchargées de nombreuses tâches à faible valeur ajoutée. Notez que dans tous les développements, le standard a été systématiquement préféré au spécifique afin de faciliter la mise en place ultérieure de nouvelles solutions.

SCOR Finance a ensuite développé les fondations d’une Reporting Factory, effectuant une migration technique de BW sous SAP HANA en seulement quelques mois et de BFC sous HANA. Elle tire avantage de la possibilité offerte par SAP de fusionner les bases de données transactionnelles et décisionnelles pour permettre un reporting en continu et en temps réel.

Durant ce projet cela a clairement été le point de départ qui a permis de développer l’agilité, l’innovation et le développement continu au sein de SCOR avec une augmentation de la performance de 930% et une réduction du délai de livraison des nouveautés de 350%. Sur cette étape ainsi que les suivantes, Deloitte (F. Barbarella et Y. Marck) a immédiatement partagé la vision et y a co-investi financièrement sur les aspects innovants en plus d’un support exceptionnel.

A ce stade, SCOR a immédiatement profité de l’agilité qu’offre SAP HANA en termes de flexibilité des modèles de données (tables virtuelles) pour minimiser considérablement le « time to market ». Réalisant que beaucoup d’utilisateurs sont techniquement très avancés, le SAP Competency Center a mis à leur disposition un « Dev Lab », un « App Store » ouvert pour développer des idées rapidement, afin qu’ils puissent participer directement à l’enrichissement graduel de l’outil (« build-as-you-go »), raccourcissant ainsi les délais de conceptualisation.

Le périmètre de l’intégration de la finance sur le socle SAP HANA continue à ce jour d’être complété notamment avec une migration sur S/4 HANA et l’implémentation des modules de Trésorerie (TRM), Banque Management (BCM), d’Allocation et de Refacturations (PaPM) et enfin du Budget (BPC).

En parallèle, SCOR a poursuivi le développement graduel de sa Reporting Factory. Pour aider au reporting, bien entendu, mais également pour de l’analyse prédictive et du contrôle en continu au travers de l’analytique et de l’Intelligence Artificielle.

Mettre l’analytique à la disposition des utilisateurs

La promesse de la Reporting Factory est de donner aux différentes catégories d’utilisateurs des outils ciblés, simples et intégrés ; tous alimentés en temps réel par une source unique. SCOR a choisi 3 outils SAP :

  • SAP Analytics Cloud pour le Dashboarding : une démarche évolutive a été adoptée par la construction d’un store de KPIs qui s’enrichit graduellement et que les utilisateurs peuvent utiliser pour leur reporting ;
  • SAP Analysis for Office pour l’analyse : partant du principe que dans l’environnement financier tout se termine sur excel, SCOR Finance a opté pour AfO : un simple excel permet d’accéder à l’ensemble de la base de données (+ de 200 champs affichés) avec une facilité et un temps de réponse déconcertants ;
  • SAP Disclosure Management a été choisi pour les reportings statiques (comptes annuels, QRT pour solvency 2, comptes des entités légales, etc.). Contrairement aux deux premiers outils, il nécessite une intervention du SAP Competency Center, mais permet de communiquer avec les administrations.

Ces outils simples d’accès permettent aux utilisateurs de créer facilement leurs propres reportings. Une vingtaine de modèles sont proposés afin de leur mettre le pied à l’étrier et les rendre autonomes. Ils peuvent ensuite se baser sur la technologie SAP HANA pour créer leurs propres solutions favorisant ainsi une mise à jour progressive et opportuniste.

Le rôle du SAP Competency Center de SCOR a naturellement évolué vers un rôle de garant de la qualité et de l’intégrité des données libérant les utilisateurs des taches de réconciliation permanentes.

Un bénéfice global, technique et stratégique

Le ROI est triple :

  • Global, avec des gains de temps pour les équipes, la sécurisation et la réconciliation des données ;
  • Technique, avec une fondation solide reposant entièrement sur la base de données SAP HANA ;
  • Stratégique, avec plus de flexibilité et un basculement vers des méthodes de développement agiles.

La Reporting Factory s’est aussi enrichie de nouvelles possibilités avec l’analyse prédictive. SCOR Finance a pu ainsi tester avec succès les algorithmes inclus dans SAP HANA sur les frais généraux en 2018 et s’attache cette année à reproduire ces résultats probants sur le périmètre de la trésorerie ainsi que sur la déclaration automatique des inter-compagnies.

La Reporting Factory est aujourd’hui pleinement fonctionnelle et la consolidation se poursuit. Une dizaine d’initiatives sont en cours et l’application de méthodes de développement agiles permettent d’aller très rapidement du POC à la mise en production.

M.Henry a partagé sa vision sur les prochaines étapes : le Process Mining afin de rendre le contrôle interne dynamique et d’améliorer l’excellence opérationnelle, le Continuous Control Monitoring et le Continuous Closing ainsi que le développement de l’utilisation de l’IA et de l’analyse prédictive. Ceci constitue la pierre angulaire pour La finance du nouveau plan stratégique SCOR 2019-2022 : Quantum Leap.

Marc Henry a insisté lors de cette présentation sur le support extraordinaire dont SCOR a bénéficié tout au long de ces développements