e-commerce

Allgeier ES France met en place pour NAOS une plateforme d’e-commerce mutualisée pour deux distributeurs spécialisés.

Pour accompagner la transformation numérique de deux enseignes de puériculture, NAOS  a déployé une plateforme mutualisée, basée sur SAP Hybris, avec l’aide d’Allgeier Es France.

La société NAOS Information et Technologie a été créée en 2015 pour fournir des solutions digitales et des services mutualisés à différents partenaires, dont le groupe Aubert, une chaîne de distribution spécialisée dans la vente de matériel de puériculture.

Début 2015, ce dernier a mandaté son prestataire pour remplacer une solution de e-commerce vieillissante, qui le freinait dans ses projets d’évolution. Un autre partenaire de la société de services IT, évoluant dans le même secteur d’activité, souhaitait également moderniser son site de vente en ligne. Pour ces acteurs, les enjeux étaient multiples : réinternaliser des développements confiés à des partenaires ; soutenir le développement à l’international, accompagner la croissance des catalogues de produits, de plus en plus riches et à l’évolution de plus en plus rapide.

 Trouver une solution à la fois riche et robuste

« Nous avons alors décidé de chercher une solution qui puisse être mutualisée entre les deux entités, afin d’optimiser les coûts à tous les niveaux : développement, recette et maintenance », explique Julien Navarro, président de NAOS et directeur général des opérations chez Aubert. « Les deux entités n’avaient pas le même niveau de maturité : Aubert avait démarré la vente sur Internet dès 2002, alors que, pour l’autre enseigne, ce virage était plus récent ». Les attentes et l’outillage différaient également entre les deux entreprises.

Afin de répondre aux enjeux futurs des deux distributeurs, NAOS voulait trouver une solution offrant une bonne profondeur fonctionnelle, capable d’assurer aussi bien la partie e-commerce que la centralisation des informations sur les produits (PIM – Product information Management) entre les différents canaux de vente. « Il nous fallait une solution robuste, afin de sécuriser les revenus de nos partenaires, souligne également Julien Navarro. Nous avons donc recherché des acteurs capables de répondre à notre cahier des charges avec des références significatives dans notre domaine ».

 Répondre aux spécificités de chaque acteur autour d’un core model partagé

La solution devait également permettre de développer un core model commun aux deux enseignes, tout en laissant à ces dernières la possibilité d’intégrer leurs propres spécificités. « 80 % des besoins pouvaient être couverts de façon standard, et 20 % par du spécifique », précise le président de NAOS.

Sur la base de ces grands principes, un appel d’offres est alors lancé, à l’issue duquel une dizaine de solutions sont sélectionnées. Trois solutions intègrent la shortlist : Magenton, Demandware et SAP Hybris. Fin mars, NAOS choisit finalement SAP Hybris, pour sa performance, son agilité et sa réactivité.

Durant l’été 2015, la première phase du projet démarre. Celle-ci consiste pour l’essentiel à créer le core model. Lors de cette étape est également prévue la mise à disposition d’un nouveau site Web pour un des deux distributeurs. En décembre 2016, les solutions développées sont mises en production. « Nous avons ensuite pris quelques mois pour bien stabiliser la plateforme et appréhender l’outil », précise Julien Navarro. En octobre 2017, la société démarre le 2e lot, qui comporte notamment le site e-commerce d’Aubert. Un an plus tard, celui-ci est opérationnel. « Nous avons été plus vite que précédemment, car nous avons pu reprendre une grande partie de ce qui avait déjà été développé », explique le président de NAOS.

En cours de route, l’entreprise a rencontré des difficultés avec le premier intégrateur choisi. « Notre partenaire n’était pas certifié, le projet représentait un investissement trop important de sa part », déplore Julien Navarro. Début 2018, NAOS fait donc appel à Allgeier Enterprise Services, partenaire gold certifié SAP, en réintégrant une partie de l’équipe précédente. Le partenariat porte sur de la Tierce Maintenance Applicative (TMA) et le déploiement de nouveaux projets. Ont notamment été développés récemment un nouveau programme de fidélité, l’intégration d’une nouvelle soltution de recherche, une plateforme d’avis clients et la mise à niveau vers la dernière version de SAP Hybris. D’autres projets sont encore à venir, toujours en collaboration étroite entre l’équipe d’Allgeier et NAOS.

De premiers retours très positifs… des distributeurs et des consommateurs

Aujourd’hui, la plateforme est stabilisée. « Nous percevons déjà nettement l’intérêt de la solution, à deux titres : d’une part, sa richesse fonctionnelle offre un vrai potentiel pour soutenir le développement de nos partenaires. D’autre part, les bénéfices du core model se matérialisent aujourd’hui très concrètement, à travers l’agilité et la souplesse apportées à nos partenaires », pointe Julien Navarro.

Les deux enseignes ont bien accueilli la nouvelle plateforme. « Leur crainte était de se retrouver avec des outils inadaptés, mais leurs équipes ont rapidement constaté qu’elles pouvaient personnaliser les tableaux de bord et les écrans, afin que les métiers retrouvent leurs repères », raconte Julien Navarro. Pendant les périodes stratégiques pour leur activité, notamment les soldes et les mois propices à l’achat d’équipement, le niveau de performances s’est révélé très satisfaisant, avec une hausse des achats enregistrés par rapport aux anciens sites.

Du côté des consommateurs des deux distributeurs, la transition s’est également déroulée de manière transparente. « Les deux chaînes s’adressent aux jeunes parents, des clients avec un renouvellement par nature élevé : nous n’avions pas besoin de reprendre un historique très long. Le jour de bascule, ces clients ont retrouvé tout leur historique de commandes, mais avec un outillage plus moderne. » Les enseignes ont reçu toutes deux des retours très favorables de leurs clients, qui apprécient l’ergonomie et l’accès au catalogue qu’offrent les nouveaux sites.