HR Tech : Les Français attendent que les entreprises réfléchissent à la « qualité de vie en télétravail »

Les enseignements clés du sondage :

Les Français attendent que les entreprises réfléchissent à la « qualité de vie en télétravail »

  • Qualité de vie au travail des télétravailleurs: 93% des Français attendent une meilleure réflexion des entreprises.
  • 96% d’entre eux pensent qu’il est important de travailler sur l’équilibre vie privé/ vie professionnelle ; 89% sur le lien entre collègues et 88% sur les risques de burn-out et de surmenage
  • En dehors d’un mail organisationnel (51%), les entreprises ont utilisé peu d’outils pour améliorer la vie au travail des télétravailleurs
  • Equilibre vie pro/vie perso (96%), lien social (89%), risques de burn-out (88%), formation (80%) et management à distance (80%) : toutes les dimensions de la réflexion sont importantes aux yeux des Français.

 

Le point de vue de Sébastien Gibier, Directeur SAP.iO Foundry Paris :

Ces derniers mois, nous avons vécu d’importants chamboulements dans nos vies professionnelles. Nous avons dû nous adapter pour assurer une continuité dans nos activités tout en adaptant nos lieux de vie quotidiens en véritables lieux de travail. Les entreprises ont dû, elles aussi, repenser leur manière de collaborer et interagir avec leurs collaborateurs « 100% à distance ».

La Qualité de vie au travail, plus importante que jamais

La question de la qualité de vie au travail est un élément clé pour les salariés. C’est également un élément important pour les entreprises pour renforcer  attractivité et l’engagement des collaborateurs. La QVT a beaucoup été évoquée depuis le confinement avec les métiers restés mobilisés pendant le confinement mais aussi pour les télétravailleurs en raison de facteurs personnels multiples : isolement, école à la maison, taille du logement…

Pour les entreprises, la QVT a été difficile à gérer en raison de la distance naturelle créée. 93% des Français estiment ainsi que c’est un axe d’amélioration pour les entreprises.

Réinventer les modèles RH

Les préoccupations des Français peuvent s’organiser en deux catégories :

Une catégorie sociale : 96% d’entre eux pensent qu’il est important de travailler sur l’équilibre vie privé/ vie professionnelle ; 89% sur le lien entre collègues et 88% sur les risques de burn-out et de surmenage.

Une catégorie professionnelle : pour 80% des Français la réflexion sur les formations et le management à distance doivent être un axe de réflexion.

Les aspects sociaux sont déjà des questions abordées en entreprise en temps normal, mais alors que beaucoup d’actifs sont encore chez eux, la dimension est autre. Les technologies de communication ont été fort utiles pour permettre aux entreprises de maintenir la continuité de leur activité. Néanmoins, la virtualisation de nos espaces de travail et la relation à distance permanente a accentué le besoin de lien social et d’accompagnement pour éviter le burn-out. Les entreprises n’étaient pas préparées à une distanciation aussi importante et soudaine. Elles vont devoir se réinventer.

Des solutions de QVT en place mais pas assez généralisées

Les entreprises ont dû s’adapter en urgence à la situation exceptionnelle. Si 20% des Français interrogés n’ont pas expérimenté le
télétravail pour diverses raisons, le baromètre montre que les entreprises ont mis en place plusieurs solutions pour développer la
qualité de vie au travail à distance. 51 % ont reçu des informations sur la manière dont doit fonctionner le télétravail, 27 % ont suivi
de la formation, 20% des lignes d’écoute… L’ensemble est positif dans le contexte mais montre aussi une marge de progression sur
tous les indicateurs.
49% des personnes n’ont pas reçu ou vu l’information sur la manière dont doit se développer le télétravail. De même, les français
n’ont pas eu accès à de la formation à distance (73%), à des lignes d’écoute (80%) et à des solutions de bien-être (85%).

84% des français satisfaits du télétravail

Il est important de rappeler que le télétravail que nous avons expérimenté ces derniers mois, « en confinement », est très différent
d’un télétravail classique. Certaines situations, comme le télétravail avec enfants par exemple, n’ont pas été faciles à gérer. Il est
donc ainsi très positif de constater que 84% des français soient satisfaits du télétravail que beaucoup ont découvert pendant la
période.
Certaines entreprises frileuses par le passé sur le télétravail vont devoir revoir leurs pratiques. Beaucoup ont pu constater que leurs
employés sont restés productifs voire plus productifs et les plus réticentes vont devoir s’adapter à la demande des employés mais
aussi des candidats.
La crise sanitaire a redessiné le futur du travail. Le télétravail va continuer à se démocratiser poussant les entreprises à repenser
leurs modes de communication, de management, de développement et de bien-être. Les HR techs peuvent les y aider. Il en va de
leur productivité et de leur attractivité !

Pour plus de détails sur le sondage, cliquez ici