SAP et E.ON vont développer une nouvelle plateforme de technologies et de processus

WALLDORF SAP SE (NYSE : SAP) et E.ON SE ont annoncé un nouveau partenariat visant à développer une plateforme basée sur la solution SAP S/4HANA Utilities. La plateforme permettra d’adapter à l’avenir du secteur les processus de facturation et les échanges d’informations avec les acteurs du marché de l’énergie.

SAP et le fournisseur d’énergie E.ON prévoient de développer une nouvelle plateforme de processus et de technologies conçue pour l’exploitation du réseau d’E.ON. Ensemble, les deux partenaires de premier plan souhaitent établir une nouvelle norme dans le secteur des réseaux électriques en Allemagne. E.ON a pour objectif d’utiliser les solutions cloud de SAP (SAP S/4HANA) pour améliorer l’efficacité et la cohérence des processus centraux relatifs à la facturation et à l’échange d’informations au sein du groupe. Ainsi, les fournisseurs d’énergie, les opérateurs de réseau et les exploitants de compteurs du groupe E.ON pourront partager des informations plus rapidement et facilement, et avec plus de précision. Les processus seront normalisés et les différents systèmes de facturation de l’énergie ainsi que les échange de données des centres régionaux d’E.ON seront migrés vers la nouvelle plateforme. La cohérence des données permettra à l’entreprise de déployer des solutions standard, de suivre les meilleures pratiques et de réduire les coûts liés au développement de logiciels personnalisés. Les clients du réseau d’E.ON y verront également des avantages. Des processus allégés et normalisés permettront à l’entreprise de répondre de manière encore plus rapide et efficace aux demandes des clients.

La décision en faveur de l’adoption de cette nouvelle technologie découle de l’intégration d’Innogy SE, une entreprise du secteur de l’énergie, au sein du groupe E.ON. Le plan de développement du réseau d’E.ON est d’établir des processus de facturation et des systèmes informatiques standard dans toutes ses entités. Les premiers bénéfices du projet, c’est-à-dire l’optimisation des processus, sont attendus dès le milieu de 2022. La mise en œuvre de solutions cloud innovantes devrait permettre à long terme au groupe de réduire ses coûts de 40 %.

Dans le cadre de ses activités, et plus particulièrement de l’exploitation du réseau, E.ON doit se conformer aux réglementations établies par l’Agence fédérale Allemande des réseaux, la Bundesnetzagentur. Le partenariat avec SAP et les possibilités offertes par la nouvelle plateforme, modulable et stable, faciliteront le respect des nouvelles réglementations, telles que les formats d’échange de données standard. De plus, les processus métier exécutés sur la plateforme cloud SAP peuvent être facilement étendus. Grâce à son évolutivité, la plateforme offre également des possibilités d’innovation.

« Notre partenariat avec SAP nous permet de repenser les processus et les structures, surtout après l’acquisition d’Innogy », explique Thomas König, membre du conseil d’administration et responsable des réseaux énergétiques, E.ON SE. « Ce projet va établir une nouvelle norme sur le marché. Les capacités d’automatisation et de normalisation de la nouvelle plateforme vont considérablement améliorer l’efficacité de nos processus. »

« Ce partenariat rapproché avec E.ON n’est pas seulement un excellent exemple de la façon dont la technologie peut simplifier la prise de décision des entreprises, promouvoir de nouveaux modèles économiques et générer une valeur durable », déclare Christian Klein, CEO de SAP SE. « Cette décision est également le signe d’un engagement fort envers les solutions Industry Cloud de SAP et démontre qu’en matière de transformation numérique, nous sommes le partenaire de choix de nos clients. »