De bonnes nouvelles pour le secteur financier

De bonnes nouvelles pour le secteur financier

Les responsables financiers et leurs équipes subissent une pression considérable, particulièrement en périodes d’incertitude et de tourmente : on attend d’eux qu’ils fournissent des informations financières et opérationnelles cruciales (essentielles pour prendre des décisions) en un claquement de doigts.

Il s’agit de l’une des principales conclusions d’un récent rapport Aberdeen sur les défis auxquels sont actuellement confrontés les responsables financiers.

Il est juste de dire que, en tant que responsable financier, les opérations financières quotidiennes occupent toutes vos journées. Pourtant, l’entreprise s’attend également à ce que vous analysiez les montagnes de données et de détails qui atterrissent dans votre boîte de réception, et que vous prévoyiez avec précision l’avenir de l’activité. En réalité, plus qu’une simple attente, il s’agit d’un véritable besoin. Elle a besoin que vous connaissiez les investissements à faire et à éviter, ainsi que les priorités prioritaires. Vous êtes la personne qui doit élaborer les plans permettant de guider les stratégies de croissance.

En outre, et c’est là que les choses se corsent, vous devez vous attaquer à ce rôle organisationnel et stratégique, ainsi qu’à toutes les analyses, modélisations et prévisions sophistiquées qui l’accompagnent, avec les mêmes anciens systèmes financiers que ceux que vous utilisez depuis des années.

Autrement dit, vous devez pérenniser votre entreprise en pleine croissance avec des outils quasi obsolètes. Cependant, bien que cela ne soit qu’une maigre consolation, vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas.

Le problème se complique lorsque l’on tient compte des défis fondamentaux liés à la fiabilité de ces données et à leur accès (à votre travail, somme toute). De fait, lorsque Aberdeen a demandé à vos homologues d’identifier les deux principaux défis à la réalisation de leur travail, ils ont répondu :

N° 1 : Il y a simplement trop de processus manuels entre eux et les informations dont ils ont besoin.

N° 2 : Lorsqu’ils mettent la main sur les données dont ils ont besoin, ils ne sont pas certains de leur exactitude.

Pour autant, votre entreprise a besoin que vous lui communiquiez des informations fiables et en temps réel.

Mais où sont les bonnes nouvelles ? 

Ce même rapport Aberdeen présente également quelques éléments rassurants, notamment les points communs des entreprises les plus performantes et ce qu’elles ont fait pour atténuer le problème.

Ces entreprises (les 20 % les plus performantes) utilisent un ERP basé sur le cloud pour garantir la rapidité, la sécurité, l’automatisation et l’exactitude des données. Elles migrent vers le cloud pour éliminer les processus manuels qui ralentissent leurs décisions et freinent leur croissance.

Mais qu’est-ce que le cloud ? Eh bien…

  • Imaginez pouvoir extraire les données de n’importe lequel de vos systèmes et les importer dans votre système de budgétisation…
  • Imaginez pouvoir automatiser ces importations, et ainsi disposer des données dont vous avez besoin, à l’endroit et au moment où vous en avez besoin…
  • Imaginez compiler les données et générer des rapports dans plusieurs langues et devises sans le moindre effort…
  • Imaginez recevoir des mises à jour en temps réel de vos métriques financières…
  • Imaginez avoir la certitude que les informations sur lesquelles vous vous basez pour élaborer vos prévisions et prendre des décisions sont exactes et à jour…

Cela augmenterait drastiquement votre productivité et vos profits. Les entreprises dont on parle ont pu observer un bond de 19,6 % de leur productivité au cours des deux dernières années, contre une baisse de 0,8 % pour toutes les autres entreprises. Par ailleurs, elles ont réussi à booster leur rentabilité de près de 16 %, tandis que les autres enregistraient une baisse de 2,6 %.

Si vous disposiez des mêmes outils que ces entreprises, d’un système ERP basé sur le cloud qui vous permette d’obtenir des données financières précises et en temps réel mais aussi de prendre des décisions stratégiques et d’accroître votre chiffre d’affaires et votre résultat, ou encore d’outils numériques pour affiner vos processus en permanence et améliorer les rouages de la fonction Finance, ce serait là une excellente nouvelle.

Lire l’article d’Aberdeen ici.